Valenciennes régale et impressionne chez lui.

05
novembre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Valenciennes enchaine les buts à domicile cette saison

4-1 contre le leader Marseillais il y a 1 mois, jusque-là invaincu. 6-1 il y a 2 semaines face à Lorient, club qui n’avait également toujours pas connu la défaite. Et hier soir, 3-1 face à Sochaux. Valenciennes régale à domicile.

Un début de saison tonitruant

Les matchs se suivent et se ressemblent au Stade du Hainaut pour le VAFC, désormais devenu l’enfer du Nord, l’arène où (presque) tous les clubs passants risquent de repartir la tête basse, en plus d’une addition salée. 13 buts sur les trois dernières rencontres à domicile, meilleure attaque de ligue 1, les Nordistes, qui l’année dernière n’ont obtenu leur maintien que lors de l’ultime journée, se payent en plus le luxe de figurer dans le top 5 européen du nombre de buts inscrits : 23, à égalité avec la Juventus Turin et à seulement 2 unités du Real Madrid, mais loin derrière le leader Barcelonais qui totalisent déjà 32 buts. Rendez-vous compte : Valenciennes a même le culot de devancer des clubs dont le calibre et le rendement offensif font rêver depuis des années comme Chelsea, Manchester City ou encore l’Inter Milan !

Ce bilan impérial à la maison reflète également l’état de forme du club sur le plan global : une excellente 4ème place au classement. Depuis l’ouverture de la saison en août, la plus mauvaise position qu’ont connue les Nordistes est la … 9ème place !

Toujours des lacunes à l’extérieur.

Et si les Valenciennois étincèlent de classe et de talent à domicile, il en est tout autre loin du bercail : 1 victoire 1 nuls pour 3 défaites : 4 points pris sur 15 points. Le bilan est fort maigre et le constat ne date pas d’hier : depuis sa remontée parmi l’élite en 2006, Valenciennes n’a gagné qu’au plus 3 fois par saison à l’extérieur et si le sort s’acharne sur les Nordistes lorsqu’ils jouent loin de leur base, il risque de plomber les ambitions du club qui, après avoir construit un stade ultra-moderne de 25 000 places, changé le staff technique avec l’arrivée de Daniel Sanchez, et inauguré un centre de Formation digne de ce nom, aimerait projeter un avenir dont le noyau ne tourne pas autour d’un même mot d’ordre : maintien.

– – – – – – – – – – – – – – – –

Image Livefoot

Auteur : Romain Dohen

L'important, quoiqu'on en dise, c'est les trois points.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Ibrahimovic a été expulsé face à Saint-Etienne pour un geste dangereux
Paris tombe au Parc

C’est dans un Parc des Princes comble comme à son habitude que les Parisiens accueillaient Saint-Étienne pour le compte de...

Ochoa va devoir sortir un gros match pour empêcher les marseillais de remporter ce match
11e journée de Ligue 1 : les rencontres de dimanche

En pleine période de vacances, la ligue 1 ne se repose pas. Et ce dimanche, nous aurons ainsi droit à de...

Les Niçois de Civelli n'ont pas le droit à l'erreur s'ils ne veulent pas se rapprocher de la zone rouge
11e journée de Ligue 1 : les rencontres du week-end (1/2)

À l’issue de cette semaine de coupe de Ligue qui, il faut bien le dire, ne sert qu’à donner une...

Fermer