Une 1ère journée corsée ! (2/3)

12
août
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

LYON_GOURCUFF_130211

Pour la suite du compte-rendu de cette 1ère journée de L1, APP revient sur les rencontres : Saint-Etienne/Lille ; Rennes/Lyon ;  Evian T.G./Bordeaux ; Nice/Ajaccio et Troyes/Valenciennes.

SAINT-ETIENNE – LILLE O.S.C. : 1-2

Les Buts : Hamouma 74è pour l’A.S.S.E. / Chedjou 58è, Pedretti 90è pour le L.O.S.C.

Au terme d’une partie plaisante et serrée, les Dogues sont parvenus, peu à peu, à développer leur football de qualité et à maîtriser la concrétisation dans leurs temps forts. A l’heure de jeu, sur un coup-franc excentré à une trentaine de mètres des buts adverses, côté gauche, Payet parvient à centrer le ballon dans la surface de réparation. Chedjou, aux avants postes, catapulte l’offrande aux fonds des buts stéphanois. La réaction des Verts ne tardent pas. Pour son premier match officiel sous ses nouvelles couleurs, le transfuge caennais s’appuie, par un magnifique une-deux, sur Cohade, pour pénétrer dans la surface et tromper Landreau. Hamouma venait d’entrer en jeu et égalise ! Les Lillois, en toute sérénité, poursuive leur emprise sur la rencontre. Et sur une superbe action offensive en fin de match, Payet, servi par De Melo, frappe fort au but dans un angle un peu fermé. Ruffier repousse le ballon, et Pedretti, lui aussi venant d’entrer en jeu, fait étalage de sa classe technique : il reprend le ballon d’une superbe demi-volée qui se loge avec précision dans la lucarne gauche adverse. Lille lance sa saison de la meilleure des manières !

RENNES – LYON : 0-1

Le but : Gourcuff 15è

C’était un peu la question de cette rencontre : Yoann Gourcuff confirmera-t-il les bonnes dispositions entrevues lors des matches de préparation de son équipe ? La réponse ne semble pas s’être faite attendre. Au quart d’heure de jeu, le tandem des ex-Rennais fait parler la poudre. Briand, esseulé sur l’aile droite, prend le temps d’adresser un centre parfait à son partenaire. Gourcuff , à la limite du hors-jeu au point de pénalty, ne rate pas l’occasion de convertir le caviar : en déséquilibre, il trompe Costil en reprenant le ballon du pied gauche. Quelques minutes plus tard, Kembo à la lutte avec Cissokho voit le ballon lui échapper pour être recueilli par Vercoutre bien sorti. Mais l’attaquant rennais n’interrompt pas son élan…et assomme le gardien en laissant son pied en extension heurter la mâchoire du portier des Gones. Carton rouge ! Le match se corse pour les Bretons. La suite ne sera quasiment qu’une formalité pour l’équipe lyonnaise, les bretons se montrant un ton en dessous de leur adversaire sur le plan physique. Gourcuff, à défaut d’être génial dans la créativité, aura été omniprésent en repli défensif, s’attachant à soutenir Fofana et Gonalons au milieu de terrain.

EVIAN TG – BORDEAUX : 2-3

Les Buts : Wass 17è, Khlifa 90è+5 pour ETG / Obraniak 11è, Gouffran 14è, Saivet 52è

Une rencontre dont l’addition en buts aura été corsée ! Les Bordelais auront délaissé sans complexe leurs vins boisés et de grande classe pour se mettre à l’eau d’Evian. Et de quelle manière ! Obraniak nettoie la lucarne droite de Laquait, Gouffran d’une talonnade à la Madjer, sur un centre d’un Ben Khalfallah –enfin en porteur d’eau déterminant ! – fait savourer les oligo-éléments à Laquait. Wass redonne l’espoir aux Alpins en plaçant un magnifique coup-franc. Mais Saivet, à la conclusion d’un corner, permet aux Girondins de ramener définitivement les trois points, en dépit du but de Khlifa en toute fin de match. Le millésime girondin sera-il moins corsé et moins astringent que ses prédécents en L1 ?

NICE – AJACCIO : 0-1

Le But : Eduardo 11è pour Ajaccio.

C’est à l’abnégation, réduits à 10 et sans leur coach Alex Dupont renvoyé dans les tribunes peu après la pause, mais aussi bien aidés par la maladresse inhabituelle de Monzon ratant le pénalty de l’égalisation à la 69ème minute de jeu, que les Corses ont conservé leur avantage donné en début de match. Un match crispé, mais à vite oublier pour les Niçois, inefficaces ce soir-là. Belle prestation de S. Diarra, l’attaquant ajaccien,  qui sera resté dangereux toute la rencontre, auteur de la passe décisive pour le but d’Eduardo.

TROYES – VALENCIENNES : 0-1

Le But : Rincon (csc) 33è

Pourtant soutenue par plus de 10 000 personnes au Stade de l’Aube, l’ESTAC aura buté tout le long de la rencontre sur une défense nordiste imperméable. Dominateurs sans trouver la faille,  malheureux sur le but concédé contre leur camp, les Troyens ont raté leur retour en Ligue 1 dont ils avaient été relégués il y a 5 ans.

Auteur : Kévin Boucard

Travailleur social et médiateur familial, APP me permet de renouer avec ma passion la plus ancienne: décortiquer et partager toute l'actu du foot ! C'est une "addiction" qui m'a frappé dès mes 10 ans !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Zlatan-Ibrahimovic-PSG
Attention à l’Ibra-dépendance

Les regards et les flashs n'ont eu d'yeux que pour lui pour sa première avec le maillot du PSG en...

ibrahimovic-sauveur-du-psg
Une 1ère journée corsée ! (1/3)

Ce vendredi 10 août 2012, on reprenait ses cartables, ses crayons, ses ciseaux tout neuf pour la rentrée, la Ligue...

zlatan-psg-ligue-1
5 bonnes raisons de suivre la Ligue 1 cette année

A l'aube de la reprise du championnat français, Au Premier Poteau vous livre 5 bonnes raisons de suivre avec attention...

Fermer