Trophée des Champions : Montpellier/Olympique Lyonnais ce soir à 20h45

28
juillet
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

maxime-gonalons-en-conference-de-presse-a-new-york-photo-stephane-guiochon

Comme chaque année, le Trophée des Champions ouvrira la saison française 2012-2013, opposant Montpellier, Champion de France 2012, à l’Olympique Lyonnais, vainqueur de la coupe de France. Et après le Canada, la Tunisie, et le Maroc, c’est cette fois dans le stade des New York Red Bulls que se déroulera la confrontation.

Pourquoi à l’étranger ?

Depuis qu’il avait été relancé en 1996, le Trophée des Champions ne connaissait pas les succès escomptés chez les spectateurs, se déroulant trop souvent dans des stades à moitié vides. Devant ce constat, la LFP a délocalisé ce premier match de la saison hors de nos frontières depuis 2009, pour mieux faire connaître le football français à l’étranger et donner un coup de boost à cette compétition. Un pari gagnant puisque l’an passé, par exemple, le match entre l’OM et le LOSC s’est disputé à Tanger devant 58000 spectateurs, et a été diffusé dans 77 pays dans le monde.

Trophée des champions : les équipes

Du côté Montpellier, seul le départ d’Olivier Giroud est à déplorer pour l’instant. Et si le Milan AC s’annonce insistant pour Yanga-Mbiwa, le joueur a annoncé qu’il n’irait pas au clash. Rassurant. Une période estivale finalement sans vague dans la Paillade, permettant d’étoffer judicieusement l’effectif avec des joueurs confirmés (Mounier ou Congré), et des jeunes prometteurs (Charbonnier). La seule incertitude concernait le remplacement d’Olivier Giroud, fer d’attaque de l’équipe l’an passé. Pour ce faire, Montpellier a fait venir le méconnu Emanuel Herrera, attaquant Argentin de 25 ans qui évoluait au Chili. Et visiblement, cela pourrait être une bonne pioche. En quatre matches amicaux et autant de victoire pour le club de Loulou Niccolin, le « Tank » a trouvé le chemin des filets à quatre reprises. Est-il capable de faire oublier l’international français ? Il est encore trop tôt pour le savoir. Mais le match de ce soir contre l’OL constituera un vrai test pour la nouvelle attraction du club de la Paillade.

Quand à l’OL, si les mouvements sont à néant pour le moment, cela devrait bouger dans les prochaines heures. Des joueurs à forte valeur marchande pourraient mettre les voiles rapidement (Bastos, Gomis, Lloris, Cissokho) pour permettre de rééquilibrer les comptes tout en activant les pistes en stand-by ( Corgnet, Chantôme, Sakho). Une situation incertaine qui s’est répercutée sur la préparation, ponctuée par des résultats pour le moins décevants : l’OL n’a pas remporté la moindre victoire lors de ses trois matchs d’avant-saison. Et pour clôturer les déboires de Rémi Garde, Lisandro Lopez s’est blessé au mollet droit contre l’Impact Montréal lundi.

Le capitaine de l’OL risque non seulement de rater le Trophée des champions (le match de ce soir), mais surtout la reprise en Ligue 1. Bref, une intersaison bien compliquée pour l’OL qui ne se présente pas au mieux à quelques heures du Trophée des champions. Mais attention, certains joueurs comme Yoann Gourcuff sont revanchards et comptent bien ramener le trophée qui a déjà passé 7 ans chez les Gones. Finalement, peut être que cette rencontre tombe à pic pour se rassurer!

L’équipe probable de l’OL : Lloris – Reveillère, Koné, Cris, Cissokho – Gonalons, Kallstrom, Gourcuff – Briand, Lacazette – Gomis

L’équipe probable du  MHSC : Jourdren – Congré, Yanga M’Biwa, Hilton, Bedimo – Saihi, Estrada, Cabella, Mounier – Utaka, Herrera. (Younes Belhanda étant suspendu)

Trophée des Champions : l’enjeu

Pour beaucoup, cette rencontre n’a pas grand intérêt. Pourtant, à y regarder de plus prés, le Trophée des Champions est beaucoup plus prestigieux qu’il n’y parait. Par exemple, l’opposition entre Lille et l’OM de l’an passé n’a pas laissé l’impression d’assister à un spectacle de vacanciers, bien au contraire. En dehors de la prestation des 22 acteurs, la joie des Marseillais au moment de s’emparer du trophée démontrait bien tout l’enjeu de cette rencontre. Car si cela reste une opposition de préparation, c’est toujours bien de débuter la saison sur une bonne note, même si cela ne donne aucune garantie pour la suite de l’année. Ensuite pour des joueurs comme Daniel Congré ou Anthony Mounier, tout juste débarqué à Montpellier, c’est l’occasion de soulever un premier trophée sous leur nouveau maillot, mais également d’inscrire une première ligne à leur palmarès. Du côté de Lyon, Jean-Michel Aulas a fait de ce Trophée des Champions 2012, le premier objectif de la saison.

Qui a dit que ce match ne servait à rien ? À quelques jours de la reprise de la ligue 1, nous sommes finalement bien heureux de retrouver l’atmosphère de la compétition !

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
LogoOM
État des lieux de l’OM

À trois semaines de la reprise du Championnat de France de ligue 1, le chantier de l’Olympique de Marseille ne laisse...

om-ol-bordeaux
Marseille, Lyon et Bordeaux : la saison de tous les dangers ?

Derrière les folies du Paris SG, les trois clubs champions de France de la dernière décennie rencontrent les pires difficultés...

zlatan_psg2
Ibrahimovic au PSG, et ce n’est pas une blague !

C’était un secret de polichinelle, la star suédoise va bien débarquer au Paris Saint-Germain. Après cinq jours de négociations intenses,...

Fermer