Trop frileuse la Ligue 1 ?

29
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Editos / Ligue 1

La neige cause les premiers reports de matchs en Ligue 1

Le report du match Sochaux-Evian samedi dernier pose la question de la frilosité de la Ligue 1 à faire jouer les acteurs dans des conditions qui sortent de l’ordinaire. Si dans le Doubs, quelques flocons sont tombés, dans la même soirée, Fribourg recevait le Borussia Dortmund sous la neige. Si le report du match Marseille – Lyon est quand à lui compréhensible, on peut se demander pourquoi la LFP prend ce genre de décisions, qui pénalise les clubs et le spectacle.

C’est le ballon orange qui dérange les spectateurs ou juste l’appréhension de voir une parodie d’un match de football où les joueurs glisseraient et tenteraient un remake raté d’Holliday On Ice ? La question a le mérite d’être posée après le report du match Sochaux-Evian, samedi dernier, pour le compte de la 10e journée de Ligue 1. Outre la décision solitaire de l’arbitre Mikael Lesage de reporter le match (il ne s’est même pas entretenu avec les dirigeants, joueurs ou encore les présidents des clubs), une interrogation demeure : n’en fait-on pas trop pour protéger les joueurs ?

Roudet s’est même dit prêt à jouer, pour le Sochalien, la pelouse était praticable et que ce match ne nécessitait pas d’être remis à une date ultérieure. Car, pendant ce temps-là, outre-Rhin, Fribourg et le Borussia Dortmund se sont affrontés malgré un épais manteau de neige et des flocons en pagaille. Ce qui montre bien les limites du football français, visiblement peu habitué à faire face à ce genre de caprices de la météo. Et qui montre des signes de panique quand la neige apparaît ou quand le vent souffle un peu trop fort. C’est ce qu’il s’est passé à Marseille, avec des rafales de vent très violentes qui ont même provoqué des dégâts dans le Vieux Port. Outre le fait que Canal perde 50% de spectateurs après ce report, on voit bien qu’on prend très à cœur la notion de préserver et protéger l’intégrité du joueur. Pourtant ce ne sont pas les solutions qui manquent …

En Italie, l’an passé, des matchs avaient été tout simplement avancés de quelques heures (ex : Cesena-Catane s’est joué à 15h au lieu de 18h). Ce qui permet aux équipes, surtout adverses, de rester à bon port et ne pas rentrer bredouille. Un long déplacement inutile, il n’y a rien de pire pour des joueurs et des dirigeants. En plus de reporter des matchs pour des motifs peu évidents, se pose une question essentielle : on le rejouera quand ce match ? Déjà que les Coupes (Ligue et France) accaparent les seuls temps faibles de la saison, cela relève du vrai-casse tête pour trouver un créneau disponible.

Surtout pour deux équipes qui jouent souvent en milieu de semaine en Europa League pour les Marseillais et Lyonnais. Autre inquiétude, celle des supporters. Dimanche soir, il n’y avait aucun doute que le Vélodrome ou même Bonal seraient copieusement garnis si les matchs avaient été joués aux horaires indiquées. Jouer quasi-anonymement dans un stade à moitié-plein un mercredi, ce qui dans le jargon du supporter équivaut à renoncer à son billet, voire se le faire rembourser. Et puis mince, pensez aux gens qui avaient validés des Loto Foot, il n’y a rien de pire que d’attendre trois semaines pour faire valider une grille qui peut s’avérer gagnante avec ces deux matchs à rejouer.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Editos

Plus dans Editos, Ligue 1
Lorient arrache le match nul après avoir été mené 4 à 1 face à Ajaccio
Un week-end en Ligue 1 (10/38)

Reverra-t-on le Paris S-G ? C’est la question que se posent de nombreux observateurs depuis que le club de la capitale...

Marseille et Lyon s'affrontent pour la place de second au classement
10e journée de Ligue 1 : les rencontres de dimanche (2/2)

Ce dimanche, ce sera au tour des Lorientais de découvrir les plaisirs du « jambon/pâtes » de 10h00 du matin, indispensable avant...

cohade-asse-buteur-contre-rennes
Ligue 1 : Saint-Etienne s’impose contre le Stade Rennais

Décidément, les verts aiment jouer le vendredi soir : 15 jours après sa balade contre l’AS Nancy (4-0), l’équipe de...

Fermer