Tottenham et Liverpool, c’est fou !

22
avril
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

suarez ivanovic

Un dimanche garni en Premier League, avec deux affiches alléchantes, au scénario renversant. Tottenham offre un cadeau à United et Suarez s’emporte.

Tottenham laisse le champ libre à United

Longtemps on a cru que Samir Nasri allait être le héros du match à White Hart Lane. Lui, l’ancien gunners et rival, apportait la victoire sur un plateau dès la 5e minute par un but après un très bon travail de Milner. Il manquait le doublé à la 27e, preuve que Tottenham n’y était vraiment pas en première mi-temps. Pourtant, les Londoniens ont un besoin impératif de victoires, avec Arsenal qui s’échappe et un match à rattraper face à Chelsea.

La seconde mi-temps ne commence pas mieux, Tottenham domine, mais sans inquiéter Mancini et ses joueurs. Sur le banc, Villas-Boas grogne et sort tout ce qu’il a, ou plutôt tout ce qu’il n’a pas eu : des occasions avec Adebayor, de la percussion avec Sigurdsson et de la cohésion avec Parker. Les trois sont remplacés par Defoe, Holtby et Huddlestone. Coaching gagnant. Les Spurs en plantent trois en 7 minutes, par Dempsey tout d’abord sur un très bon travail de Bale (75e), puis vient le temps des remplaçants. Holtby lance Defoe à la 79e, l’attaquant de poche, excentré sur la gauche, enrhume son vis-à-vis et met une frappe croisée parfaite dans le petit filet de Hart. Le renversement de situation est total, la mine de Mancini est passée d’heureuse à blême sur son banc. Elle le devient encore plus lorsque Huddlestone lance Bale, qui d’un piqué porte le score à 3 buts à 1 (82e). Manchester City est complètement sonné, Tottenham et Villas-Boas exultent. United aussi.

Suarez se rattrape

Dans l’autre match de ce dimanche, pas de retournement de situation, mais une course-poursuite de Liverpool sur Chelsea. Les Blues n’ont pas été flamboyants, mais ont su profiter des largesses des Reds, une première fois sur un corner, pour la tête d’Oscar (25e) ; son premier but dans le jeu en championnat, puis une seconde fois sur un pénalty concédé par Suarez, pour une main totalement inutile sur un autre corner. Hazard ne se faisant pas prier pour le transformer (55e). Entre-temps, Sturridge était rentré à la mi-temps pour dynamiter une attaque de Liverpool amorphe, Suarez étant trop occupé à mordre (!) Ivanovic.

L’attaquant anglais, ex de Chelsea, a parfaitement rempli son rôle, servant dès le retour des vestiaires Gerrard qui aurait pu égaliser sans un formidable arrêt réflexe de Cech. Il s’illustre ensuite d’une frappe de loin qui s’échoue sur le poteau, avant de remettre Liverpool dans le match (51e) sur un super service de Suarez. L’ailier uruguayen cumulait donc le bon et le très mauvais, avant de sauver son match et celui de Liverpool en marquant au bout du temps additionnel (96e) d’une tête rageuse sur un centre de… Sturridge. Chelsea laisse sa 3eme place, Arsenal se frotte les mains.

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Le Celtic Galsgow est champion
La suprématie du Celtic ne fait que commencer

Comme prévu, le Celtic est devenu champion d’Écosse pour la 44ème fois de son histoire, et ce, alors qu’il reste...

Santi Cazorla, Arsenal
Arsenal, le service minimum

Pas de grands changements de l'autre côté de la Manche. Lors de cette 34eme journée, Wigan a raté une chance...

Lampard Chelsea
Premier League : Présentation de la 34ème journée

À seulement 4 journées de la fin du championnat, la bataille pour les places qualificatives à la ligue des champions...

Fermer