Tottenham chute à Liverpool

10
mars
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Liverpool n'est pas encore qualifié pour le prochain tour

Dans un match où les deux clubs se devaient de l’emporter pour confirmer leurs ambitions européennes, c’est Liverpool qui s’est imposé notamment grâce à deux erreurs des londoniens.

22ème pour Suarez

Anfield Road, 16 heures. Les Reds de Liverpool rencontre les Spurs de Tottenham avec chacun deux objectifs : recoller au wagon de la Ligue Europa pour le club du Nord de l’Angleterre et revenir à deux points seulement de Manchester City, 2eme, pour les coéquipiers de Hugo Lloris.

Liverpool met tout de suite son jeu en place avec la triplette Coutinho-Sturridge-Suarez, très remuante en début de match. Tottenham paraît émoussé après sa rencontre face à l’Inter en milieu de semaine, Gareth Bale et consorts sont dépassés dans les duels, au moins pour les dix premières minutes.

Progressivement, les Londoniens reprennent l’avantage du jeu, pourtant c’est bien Liverpool et Luis Suarez qui ouvrent le score à la 20e minute. Après un bon travail de Coutinho sur le côté gauche qui s’échappe du marquage adverse,  José Enrique, le latéral gauche de Liverpool, lance Suarez dans la surface qui du bout du pied prolonge la balle dans le but de Lloris.

Tottenham replonge, l’attaque des Scousers en profite et fait parler sa vélocité. Mais encore une fois c’est le club dominé qui va se créer les meilleures occasions. Bale pourtant inexistant depuis le début du match, mystifie toute la défense à la 36e par une talonnade dans l’axe pour Sigurdsson, l’islandais face au but ne cadre pas la meilleure opportunité pour les Spurs. Tottenham retrouve du mordant, dans le jeu d’abord (Assou-Ekotto à la 39e) puis dans les crampons : Suarez et Parker se disent des mots doux avec leurs pieds, mais l’arbitre garde le contrôle du match. C’est avant la mi-temps que Bale rappelle à tout Anfield quel joueur fantastique il peut être. Sur un superbe contrôle de Dembelé sur le côté droit, Bale récupère et centre pour Vertonghen au milieu de deux Reds. Le Belge place une tête dans le petit filet : égalisation des Spurs (45e).

La toile de Lloris

La deuxième période commence comme la première s’est terminée : par un but belge. D’un coup-franc discutable aux 35 mètres, Bale tente de trouver Dawson, mais dans le cafouillage c’est Vertonghen qui reprend du gauche, hors de portée de Jones. Les chants des Reds s’éteignent, on n’entend plus que le « Oh when the Spurs » dans les travées d’Anfield. Tottenham maîtrise complètement le match et il s’en faut de peu pour que Sigurdsson en marque un troisième, contrarié par Jones puis le poteau sur un centre de Bale (56e). La défense des Spurs est intraitable et ne laisse rien passer, ou presque. Sur une passe en retrait mal assuré à la 65e de Walker, Lloris sort de sa surface et passe au travers au profit de Downing qui marque entre les jambes de Vertonghen, campant sur sa ligne.

Un coup dur pour Tottenham qui semblait plus proche du break que de l’égalisation, mais une deuxième erreur défensive plombe le match des Londoniens. À la 81e minute, Assou-Ekotto bouscule Suarez dans la surface, l’arbitre plutôt clément jusque-là décide de siffler un pénalty. Steven Gerrard fait chavirer Anfield, au grand dam de Lloris qui n’a eu aucun arrêt important à faire.

Le match se termine, Tottenham pousse, mais ne se crée pas d’occasion, juste un coup-franc de Bale à la trajectoire dangereuse (83e).  Anfield exulte, Villas-Boas et ses joueurs peuvent s’en vouloir.

Newcastle s’impose sur le fil

Dans l’autre match, Newcastle a souvent buté sur la défense de Stoke et leur gardien Begovic, mais à la 67e une faute de Tioté offre à Walters le premier but de la partie sur pénalty. Newcastle a un besoin urgent de points pour s’éloigner de la zone de relégation, si proche en janvier, et Yohann Cabaye prend ses responsabilités de capitaine en inscrivant un superbe coup-franc à la 71e. Ses coéquipiers continuent de pousser et sont récompensés de leurs efforts, Papiss Cissé marquant un but à la limite du hors-jeu au bout du temps additionnel (90+2e). Les Magpies s’en contentent et rejoignent le club des 33 points : 5 clubs se tiennent dans le ventre mou, de la 10eme à la 14eme place, et qui ont un matelas de 9 points sur le premier relégable.

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
remy-qpr
Premier League: la course au maintien relancée

Il valait mieux réagir qu'agir lors de cette première partie de la 29ème journée du championnat anglais, principalement entre clubs...

Newcastle est éliminé par Brighton en FA Cup
Premier League : Présentation de la 29ème journée

On savait déjà que les Anglais ne faisaient rien comme les autres et cette 29ème journée de Premier League va,...

Le FC Barcelone face à Osasuna
Liga : Présentation de la 27ème journée

Après deux clasicos, un duel au sommet entre Malaga et l'Atlético et l'exploit du Real en Ligue des Champions face...

Fermer