Talisca, le joueur type de l’équipe Mendes

02
septembre
2016

Auteur :

Catégorie : Am. Sud / Europe / Mercato

Anderson Talisca

Alors que tout semblait rouler avec le Benfica Lisbonne, Anderson Talisca a préféré continuer son aventure dans le monde du football au sein de l’équipe du Besiktas. Retour sur un début de carrière qui semble totalement lui échapper.

Démarrant sa carrière professionnelle sur ses terres brésiliennes à l’EC Bahia, à l’image d’un Daniel Alves ou encore du non moins célèbre Reinaldo pour notre Ligue 1, le jeune joueur se fait remarquer lors du tournoi de Toulon avec l’équipe U20 brésilienne. Il signe alors à Benfica en 2014, club qui entretient de très bons rapports avec l’agent Jorge Mendes. Faisant sans doute déjà confiance à Gestifute (société de gestion de carrière dans le milieu du foot appartenant à Jorge Mendes) lors de son arrivée à Lisbonne, Anderson Talisca arrive avec la fameuse étiquette du crack brésilien.

.

Anderson Talisca

.

Lors de ses débuts sous les ordre de Jorge Jesus avec le maillot lisboète, il enchaîne les très bonnes performances et devient un titulaire indiscutable sur le tapis vert du stade de Luz. Parachevant par la suite ses performances individuelles correctes sur ces deux années au Portugal, les deux titres de champion du Portugal lui permettent d’espérer côtoyer le gratin du foot européen. Le reste c’est Mendes qui s’en charge.

Pas dévoré par les loups

Double champion en titre au Portugal et titulaire en puissance à 22 ans dans un club qui côtoie régulièrement la Ligue des Champions, Anderson Talisca semblait vraiment destiné à attirer les meilleurs clubs sur lui. Cependant à la surprise générale on annonce dans un premier temps un transfert à Wolverhampton qui joue en … Championship ! Il est inévitable de se dire qu’avec les droits tv les anglais peuvent faire quelques folies même lorsqu’il s’agit d’un club de deuxième division. Cependant on apprend vite qu’à travers ce transfert Jorge Mendes compte solidifier ses contacts dans le milieu du football chinois. En effet Wolverhampton a été récemment acheté par Fosun International qui est contrôlé par le Warren Buffet chinois (paraît-il…) Guo Guangchang. Seulement Guo Guangchang a aussi misé quelques pions récemment sur une certaine agence de gestion de carrière de joueur… Je ne vous fais pas un dessin, vous l’aurez compris ça sent à fond le conflit d’intérêts personnels mis en jeu pour la carrière professionnelle d’un joueur.

.

Jorge-Mendes

.

En effet Guo Guangchang en misant sur Gestifute s’est tout simplement offert le carnet d’adresse de celle-ci. De plus Jorge Mendes voyant la Chine plus simplement comme une porte de sortie pour ses joueurs vieillissants, a tout intérêt à mettre en avant son éventail de joueur auprès des clubs possédant des investisseurs chinois. Il se dirait même qu’un moment Luis Filipe Vieira a cherché un point de chute en Chine pour son jeune talent. Autant dire qu’entre potes, la gestion de joueurs semble encore plus malsaine vis à vis de ceux-ci.

Ce ne sera finalement pas à Wolverhampton, ni en Chine, que poursuivra sa carrière le joueur brésilien mais du côté de Besiktas. Alors qu’est-ce qui a bien pu décider le joueur à aller jouer en Turquie pour le Besiktas ? Et bien tout le monde se le demande. Avec une situation politique très compliqué qui a poussé quelques joueurs majeurs vers l’exil, la Turquie ne semble pas une terre qui fasse rêver les joueurs de foot ambitieux aujourd’hui. De plus le seul argument présentable de Besiktas serait en ce qui le concerne une participation à la Ligue des Champions cette saison. Mais Benfica avait pour sa part le même argument et pour ainsi dire les deux clubs se retrouveront en phase de poules. Alors Jorge Mendes avait-il une vieille dette à rendre à son ami Fikret Orman, président de Besiktas, pour service rendu ? Toutefois ce cirque estival ne profite en rien à Talisca qui va sans doute voir sa carrière s’embourber sportivement ces prochains mois.

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Am. Sud

Plus dans Am. Sud, Europe, Mercato
Olivier Bernard of Newcastle United
Bernard/Robert : Francais de gauche

Après David Ginola et avant la colonie française démarrée en 2011, Newcastle a connu un côté gauche totalement Frenchie composé...

natalia-torrente-bein-sports-la-liga
Natalia Torrente (beIN SPORTS ESPAÑA) : “Il est normal que les clubs espagnols dominent le football européen”

APP revient sur le tirage au sort des phases de groupes de la Ligue des Champions 2016-2017 avec la journaliste Natalia Torrente, qui...

tirage-uefa
La guerre des places européennes

Alors que le tirage pour débuter les phases de groupes de la Champion's League et de l'Europa League se réalise...

Fermer