Tait prometteur

06
avril
2018

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

flavien-tait-angers-sco

Grand artisan de la remontée du SCO d’Angers au classement, Flavien Tait réalise la saison la plus aboutie de sa carrière au haut niveau. Arrivé sur les bords de la Maine à l’été 2016, le natif de Longjumeau enchaîne les bons matchs et a régulièrement fait son apparition dans l’équipe type d’Au Premier Poteau. A tout juste 25 ans, le milieu offensif apparait comme une valeur montante de L1. Portrait.

Tait comme travail

Une équipe qui possède dans ses rangs un attaquant capable de marquer à 16 reprises en 30 matchs, ce qui est le cas de Karl Toko-Ekambi avec Angers, c’est toujours significatif. Significatif du travail réalisé par les joueurs qui entourent l’attaquant en question. Au SCO, Flavien Tait en fait partie. Il faut dire qu’il n’a jamais ménagé sa peine tout au long de son début de carrière. En 2010, lorsqu’il débarque au centre de formation de Châteauroux, il dénote aux yeux de ses entraîneurs grâce à une attitude déjà particulièrement professionnelle. Plutôt que de se focaliser sur la perspective d’un premier contrat professionnel, perçu comme le graal par tous les jeunes joueurs ambitieux dans pareille situation, Flavien Tait préfère se concentrer sur le terrain. « Il me questionnait sur le contenu de l’entraînement, comment on allait jouer l’adversaire, si je le connaissais bien», explique l’un de ses formateurs dans les colonnes de L’Equipe. Un état d’esprit exemplaire qui le conduira à intégrer l’équipe professionnelle évoluant en Ligue 2.

Sa saison 2013/2014 confirme qu’il monte en puissance. Avec 25 matchs joués et 4 buts marqués, Flavien Tait semble promis à un avenir en Ligue 1 à court ou moyen terme. Nantes, Saint-Etienne puis le SCO d’Angers surveillent de près ses performances. Des perspectives excitantes qui vont s’assombrir en raison d’une lourde blessure au ménisque qui freinera sa progression. Sa saison 2014/2015 est plus compliquée, d’autant qu’elle voit Châteauroux descendre en National. Une relégation qui apparaît comme un second coup de frein au début de carrière de Flavien Tait. Avec un genou fragile et un championnat de National moins exposé, ses chances de jouer en L1 s’amenuisent. Pourtant, Tait repart en National avec Châteauroux. D’abord parce que ce n’est pas le genre du garçon d’abandonner une équipe avec laquelle il vient de descendre et un club qui est venu le chercher en U17, et surtout parce qu’il y voit une belle occasion de se relancer et de retrouver des performances significatives. Un pari réussi puisqu’à force de travail et d’abnégation, il réalise une saison pleine et reprend du plaisir sur le terrain. Sa blessure derrière lui, le SCO, qui a gardé un œil sur lui, le recrute l’été suivant. Une belle promotion pour le jeune joueur qui cravaché dur pour en arriver là.

Polyvalent et technique

Son abnégation, le SCO d’Angers a rapidement pu en prendre la mesure. Quelques semaines après son arrivée, Tait est peu sollicité par son entraîneur Stéphane Moulin. Là où d’autres auraient boudé en équipe réserve en attendant un point de chute au mercato d’hiver, lui a pris les devants. Il a sollicité son coach pour une franche discussion. Pas pour se plaindre de ne pas êtres retenu ou réclamer quelconque statut, mais pour évoquer ses axes de progression afin de pouvoir intégrer l’équipe en L1. Cette discussion agit comme un déclic puisqu’il intégrera l’équipe première quelques semaines plus tard au prix d’efforts conséquents à l’entraînement.

.

supporters-angers-sco

.

Sur le terrain, la polyvalence, qui est souvent l’apanage des joueurs travailleurs, est son atout maître. Flavien Tait peut jouer milieu relayeur et à tous les postes offensifs excepté celui d’attaquant de pointe. Il déclare cependant avoir une appétence particulière pour le poste de milieu gauche. Cette polyvalence lui permet de se lâcher sur le terrain. Le joueur n’est pas avare d’efforts pour se rendre disponible dans l’entre-jeu angevin. Au-delà de ce volume de jeu, Tait dénote surtout grâce à sa capacité à alterner entre percussion et justesse technique dans les passes. Des qualités qui lui permettent de casser les lignes adverses et de remonter le bloc équipe du SCO. D’autant qu’il a pris l’habitude de faire les bons choix depuis quelques semaines. Ajoutons qu’il possède une qualité de passe et une vision du jeu qui lui offrent un potentiel intéressant pour délivrer des passes décisives, même si les statistiques n’abondent pas encore dans ce sens avec deux passes en championnat cette saison. Le type de joueur précieux pour une équipe qui joue le maintien. S’il n’est pas le seul artisan de la belle remontée angevine au classement, Flavien Tait n’y est pas étranger et paraît bien parti pour s’installer sur le front de l’attaque du SCO. Avec en prime, le plaisir retrouvé.

Le joueur originaire de Longjumeau semble lancé dans une progression prometteuse pour la fin de saison et l’exercice suivant. Son volume de jeu, sa justesse technique et son état d’esprit exemplaire en font l’un des joueurs à suivre du championnat Ligue 1. Assez pour que des cadors s’intéressent à lui ? On imagine mal le Paris SG, Lyon ou Marseille tenter le coup. En revanche, si ces bonnes performances perdurent, des équipes ambitieuses et habituées à faire quelques paris sur le marché des transferts pourraient le surveiller de plus près. On peut penser à des clubs comme Nice, Rennes, Saint-Etienne, voire Monaco. Pour paraphraser un célèbre homme de terrain, on lui souhaite en tout cas.

Crédit photo : Paco Photographie

Auteur : Pierre Foucault

Le cœur noyé dans la sueur de Mamadou Niang, c'est enivré par la douceur d'Andrea Pirlo, bercé au jeu à la nantaise et fasciné par le couloir d'Highbury que j'ai commencé à flirter avec le foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
as-saint-etienne-coupe-europe
Course à l’Europe: Nice et Sainté mieux placés?

Alors que, sauf cataclysme les 5èmes et 6èmes places du championnat devraient être qualificatives pour la prochaine campagne d’Europa League,...

LFP-Chine-diego-jimenez
La LFP et le mirage du marché chinois

Depuis plusieurs années, et encore davantage ces derniers mois, la Ligue de Football Professionnel tente de s’implanter sur le marché...

enzo-francescoli
Enzo Francescoli à l’OM : Le prince inachevé

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football uruguayen, Enzo Francescoli posa ses valises sur la Canebière le...

Fermer