Supersub ou une autre façon d’écrire le football

27
mars
2018

Auteur :

Catégorie : APP a lu

supersub

La nostalgie du papier serait-elle entrain de faire des victimes du côté des amoureux du ballon rond ? Un groupe de jeunes lillois l’espère bien à l’heure où les talk-show effrénés se sont multipliés grâce aux moyens de diffusion démocratisés. En effet avec le lancement de leur revue Supersub*, la fine équipe composée de Vincent Berthault, Maxime Renaudet, Robin Six, Hadrien Flamant, Stanilas Meltzheim et Valentin Cottenye, tente le pari osé de glisser la culture foot entre vos mains. Comme l’écrivait Miguel de Cervantes dans Don Quichotte : «  Que le papier parle et que la langue se taise ».

L’encre au service du football

Sortie quelque peu de nul part, le projet Supersub est en quelque sorte le descendant de ces revues qui ont brillé par le passé mais qui n’ont pas su faire face au pragmatisme dont le football a été victime. Miroir du football, Les Cahiers du football (dans leur version papier) et plus récemment l’éphémère 98, versant français de l’anglophone 8by8, ont laissé une génération d’amoureux du ballon et du beau jeu orpheline. Alors que la revue foot se porte très bien de l’autre côté de la manche, l’idée pour le groupe d’amis a été de lancer une revue au format fanzine, qui a l’avantage d’être accessible d’un point de vue financier à éditer. Avec un lancement au mois de février, le numéro pilote du projet a annoncé la couleur en se présentant comme « une revue qui s’applique à élargir l’analyse des enjeux contemporains du plus beau sport du monde ».

Ce numéro 0 consacré au Calcio présente en plusieurs articles toute la désuétude du romantisme dans le football mais aussi la fascination que celle-ci renferme. Entre scandales à répétitions, crise structurelle, génération déclinante tant chez la formation des joueurs que des entraîneurs et diminution de la fréquentation des tribunes, l’équipe de Supersub passe au crible le championnat italien. La période estival a été l’occasion pour la jeune équipe de façonner ce numéro pilote. De Rome à Florence en passant par Naples, l’équipe du projet a pu s’appuyer sur le soutien de Fabrizio Bazano, Simone Rovera, Christophe Kuchly ou encore celui de Markus Kaufman pour ne citer qu’eux. Les textes qui composent le pilote révèlent ainsi à la fois les paroles pleines d’expériences de ces personnalités chevronnées et la réflexion pleine de clairvoyance d’une équipe de passionnés.

 

supersub-pirlo

 

La revue, tirée en série limitée à deux cents exemplaires, fait également confiance aux artistes qui illustrent avec talent le fanzine au fil de ses pages. Ainsi Valentin Cottenye s’est occupé de la couverture, Jan Bucquoy et Jean-Philippe Vidon ont donné un second souffle au personnage de Jean-Pierre Leureux, Adrien Arthaud a rappelé la grâce de Pierluigi Colina quand l’illustratrice Delphine Apers a participé activement à la promotion du fanzine. Le projet a tout pour plaire, on ne peut donc attendre qu’avec impatience le premier numéro qui devrait paraître courant septembre.

Une revue prétexte à un projet plus global ?

Si la revue sera l’élément moteur du projet Supersub, ses créateurs ont de la suite dans les idées. Leur future participation à une conférence autour de la médiatisation du sport, organisée par l’ESJ de Lille le 17 avril prochain, atteste leur envie de développer un angle adjacent au fanzine. De plus ils ne viendront pas seuls à cette conférence puisqu’ils seront accompagnés de Rémy Fière (L’Équipe), Fabien Wille (Université de Lille) et Christophe Kuchly (Les Cahiers du Football et La Voix du Nord). Ainsi que ce soit autour de conférences, de débats ou de projections, les idées ne manquent pas pour parler football d’une autre façon. Le projet tentera au final de se structurer autour de la revue avec le traitement de sujets de sociétés qui amèneront un prolongement naturel au papier.

Afin d’envisager l’avenir plus sereinement, l’équipe Supersub a mis en place une plate-forme d’abonnements pour la revue imprimée à Roubaix. Il est ainsi possible de s’abonner pour les deux futurs numéros et d’adhérer à l’association Supersub qui donnera dans un futur proche la possibilité de choisir le thème abordé dans les prochaines éditions. Au delà de la satisfaction personnelle que vous aurez une fois la revue entre les mains, participer au développement d’un projet comme Supersub est à la fois un moyen de soutenir une initiative aux dimensions culturelles mais également d’envisager une façon alternative de consommer le football moderne.

 

supersub-stickers

 

*Supersub est, au Royaume-Uni, le terme désignant le remplaçant susceptible de faire basculer un match en faveur de son équipe

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie APP a lu

Plus dans APP a lu
Edinson_Cavani
Le Matador conté par Romain Molina

Personnalité peu médiatique dans un milieu épié de toute part, Edinson Cavani est un OVNI dans les hautes sphères du...

le-mystere-bielsa-couverture
L’enquête Bielsa

Il n’est jamais aisé de chroniquer un livre ou un film ayant pour sujet une personne que l’on admire. Il...

BALO
[Jeu concours] Mario Balotelli, Ange et Démon

Mario Balotelli va peut-être jouer son dernier match ce dimanche en Ligue 1. Pour l'occasion APP te permet de gagner...

Fermer