Sanson, enfin la lumière ?

10
août
2018

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Morgan-Sanson-OM

Quelques jours avant la fin du mondial russe, les joueurs de l’Olympique de Marseille – non internationaux – ont retrouvé le chemin des terrains d’entraînements. Le dénouement de la saison passée a laissé un goût amer sur le Vieux Port mais a aussi fait renaître les ambitions olympiennes. Celle de voir l’OM terminer, enfin, sur le podium, et de recruter quelques noms clinquants. Dans les rangs olympiens, on a aussi conscience que l’effectif actuel peut se bonifier à l’instar de certains joueurs la saison dernière. A ce titre, Morgan Sanson sort d’une saison prolifique (12 buts, 5 passes décisives) mais marquée par des prestations irrégulières. Le milieu de terrain de 24 ans, qui en a conscience, est apparu particulièrement affûté pour la reprise. De quoi espérer une saison à même de mettre en lumière tout son potentiel ?

Talent fou, positionnement flou

D’un point de vue purement statistique, la saison 2017-2018 de Morgan Sanson est la meilleure de sa carrière. Avec 12 buts et 5 passes décisives toutes compétitions confondues, le joueur formé au Mans a montré qu’il avait le talent pour être décisif, notamment grâce à une maîtrise technique supérieure à la moyenne. Le joueur a souvent gratifié le Vélodrome de délicieux contrôles orientés et d’une conduite de balle précise et élégante. Des caractéristiques qui, ajoutées à une qualité de passe indéniable, en font un milieu relayeur complet et un rouage indispensable à l’OM dans les transitions défense/attaque ainsi que dans la construction des actions offensives. En revanche, les bonnes statistiques de la saison passée ne font pas apparaître les deux bémols qui entachent la progression de Sanson : une condition physique parfois fluette et un positionnement flou au sein du 11 marseillais. Dans les grands matchs, le joueur a manqué d’impact au milieu la saison dernière, ce qui a en partie occulté ses qualités techniques. Néanmoins, il a semblé exister davantage lors des grosses échéances de fin de saison, notamment en Ligue Europa. Les prémices d’une évolution prometteuse confirmée par une condition physique peaufinée en ce début de saison. Sanson est effectivement apparu très affûté pour la reprise. En témoignent ses prestations convaincantes lors des matchs de préparation de l’OM où il s’est signalé par un pressing plus soutenu qu’auparavant et a semblé être l’un des seuls olympiens à monter en régime.

L’irrégularité de Sanson la saison passée s’explique aussi par son utilisation par Rudi Garcia. Tantôt relayeur, tantôt numéro 10 ou encore ailier, il a été utilisé à différents postes dans le 4-2-3-1 marseillais sans jamais vraiment y performer. Le joueur semblait plutôt profilé pour un 4-3-3 dont le milieu « à pointe basse » est composé d’un milieu défensif et de deux relayeurs. Dans ce schéma, il avait billé au poste de relayeur lors de ses premiers mois sous le maillot de l’OM. Le passage en 4-2-3-1 opéré par Rudi Garcia en début de saison dernière lui convient donc nettement moins. Sur les postes offensifs auxquels il a été utilisé (n°10 et ailier gauche), il s’est montré trop fragile et maladroit dans le dernier geste. Il n’a pas réussi à s’y faire place. Son poste de prédilection se situant plus bas sur le terrain, Rudi Garcia l’a également fait jouer milieu défensif aux côtés de Luiz Gustavo. Une position de « regista » qui convient davantage à ses qualités techniques car elle lui permet de participer à la construction du jeu plus en amont. Néanmoins, son manque d’impact physique ne colle pas au poste et le condamne régulièrement à un rôle de remplaçant. Il s’est cependant montré plus à son avantage à ce poste en fin de saison dernière en retrouvant son niveau technique et en mettant davantage d’impact physique sur le terrain, confirmant ainsi ses prédispositions à jouer relayeur. Une tendance que Sanson a confirmé lors de la préparation avec l’OM grâce à une intersaison studieuse qui lui a permis de revenir particulièrement affûté.

Des places à prendre

Il faut dire que Sanson a tout intérêt à se montrer cette saison. A 24 ans, il ne peut plus se contenter d’un statut de jeune joueur prometteur et doit montrer davantage d’assurance au risque de basculer vers un statut peu flatteur d’éternel espoir. Il entre ainsi dans la phase supposée être la plus faste de sa carrière et doit devenir incontournable dans le 11 marseillais. S’il confirme les bonnes performances entrevues ces derniers mois, les conditions semblent en effet réunies pour que cette perspective se concrétise. D’abord parce que l’OM n’a pas trouvé le complément incontestable de Luiz Gustavo. Si Zambo Anguissa semblait avoir une longueur d’avance sur Maxime Lopez et Morgan Sanson la saison dernière, ce n’est plus le cas depuis le départ du camerounais pour Fulham il y a quelques heures. Maxime Lopez quant à lui n’a que 20 ans. S’il prétend à davantage de temps de jeu que la saison dernière, il a encore besoin de gagner en expérience et en régularité pour occuper un poste de milieu défensif-relayeur qui en exige beaucoup. Contrairement à Morgan Sanson, le natif de Marseille jouit plutôt d’un statut de joueur prometteur en devenir. Par ailleurs, il semble peu probable de voir arriver une pointure à ce poste au regard de la frilosité olympienne lors du mercato estival. On imagine plutôt l’OM se tourner vers un jeune joueur à fort potentiel, comme les marseillais ont pu le faire pour le poste de défenseur central avec l’arrivée du croate Dujé Caleta-Car. La voie semble alors toute tracée pour que Morgan Sanson devienne le complément idéal de Gustavo, à condition de confirmer les bonnes dispositions physiques et techniques de la fin de saison dernière et de la préparation.

 

Morgan-Sanson-U19

 

Passé par l’Équipe de France U19 et par les Espoirs, Sanson aspire également à une carrière internationale. La route est très longue pour y parvenir tant les Bleus sont bien dotés au milieu de terrain. Jamais sélectionné chez les A, il semble même avoir un train de retard sur d’autres joueurs. Pourtant, dans un football qui a évolué tactiquement où les transitions défense-attaque sont devenues plus déterminantes que la possession de balle, les qualités de Sanson pourraient aisément trouver leur place. Sans prétendre à un rôle de titulaire, Morgan Sanson devra réaliser des performances lui permettant d’apparaître sur les radars de Didier Deschamps et d’intégrer ponctuellement le groupe France. En vue de l’Euro 2020, lors duquel il aura 26 ans, Deschamps cherchera probablement à régénérer une partie de son groupe bien qu’il s’appuiera assurément sur les récents champions du monde. Pour Sanson, les deux saisons qui nous séparent de la compétition doivent lui permettre d’embrasser un début de carrière internationale en se signalant par des performances convaincantes et régulières.

La saison 2018-2019 doit être celle de la fin des fausses notes pour Sanson. En peaufinant sa condition physique et en donnant davantage de gages de sécurité quant à ses qualités techniques, une place de titulaire lui tend les bras à l’OM. Un statut qu’il devra assumer compte tenu de l’exposition médiatique offerte par le club phocéen. Une occasion également de se montrer aux yeux de Didier Deschamps et de faire partie des joueurs sélectionnables en vue des prochaines échéances internationales. Pour faire simple, cette saison Sanson doit faire plus de bruit.

Auteur : Pierre Foucault

Le cœur noyé dans la sueur de Mamadou Niang, c'est enivré par la douceur d'Andrea Pirlo, bercé au jeu à la nantaise et fasciné par le couloir d'Highbury que j'ai commencé à flirter avec le foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
OM-preparation
OM : Revoir un printemps

Sous la chaleur écrasante de l’été marseillais, l’Olympique de Marseille se prépare à entamer une saison cruciale. Celle de la...

C4978753-A89D-4503-9198-12339D73C67C
Le Monde est à nous

Après plus d’un mois de joutes aussi acharnées que colorées, la Coupe du Monde en Russie vient donc de rendre...

Buffon
Buffon, un monument à Paris

C’était annoncé avant même son départ de la Juventus et c’est désormais officiel, Gianluigi Buffon a rejoint le Paris Saint-Germain....

Fermer