Salomon Kalou, le gros coup de Lille

10
juillet
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

salomon_kalou_losc

Libre de tout contrat, l’attaquant Salomon Kalou, 26 ans, s’est engagé pour quatre ans à Lille. L’ancien joueur de Chelsea, récent vainqueur de la Ligue des champions, touchera une prime à la signature d’1,5 millions d’€uros et un salaire brut de 200 000€ par mois. Nettement moins qu’en Angleterre, autant dire que le LOSC semble avoir flairé le bon coup.

À l’heure où le mercato s’annonce très calme pour de nombreux clubs français, en proie à d’importantes difficultés financières, les supporters de l’OM, Lyon, ou encore Bordeaux, commencent à envier leurs homologues Lillois. Car si nous attendions le PSG, c’est bien le club nordiste qui anime le marché des transferts. Toujours aussi discrets dans leurs négociations, les dirigeants des champions de France 2011 n’en demeurent pas moins actifs et malicieux, à l’affut des bons coups. Et un an après l’obtention du prêt du prestigieux Joe Cole, l’arrivée de Salomon Kalou pour pas un centime constitue encore une sacrée affaire pour le LOSC, qui se donne les moyens de continuer à progresser habilement, malgré le départ de son joyau Eden Hazard.

Un joueur qui colle parfaitement au style lillois

Après avoir récupéré Steve Elana et Marvin Martin, les joueurs lillois accueillent un joueur qui a connu le plus haut niveau. Garçon sociable qui aime bien la « déconnade », le néo lillois ne devrait pas avoir de mal à se fondre dans le vestiaire de Rudi Garcia, où règne une ambiance saine et joviale. Il présente également l’avantage de parler parfaitement le français.

Evoluant aussi bien ailier qu’attaquant, le petit frère de Bonaventure s’est révélé à Feyenoord (Pays-Bas), avant de signer à Chelsea en 2006, pour 3,5 millions d’Euros. Il y restera 6 saisons, en inscrivant à chaque fois, entre 11 et 16 buts. Des statistiques honorables pour un joueur pas toujours titulaire chez les Blues. Egalement très bon technicien, Salomon Kalou est capable d’enflammer une rencontre par sa qualité de dribble. Cependant, à la différence d’Eden Hazard, ce n’est pas un grand passeur, puisqu’il a offert seulement 16 passes décisives durant toute sa carrière, soit à peine autant que le prodige belge la saison dernière. Mais avec Balmont, Pedretti et désormais Martin, le club Nordiste possède déjà quelques spécialistes en la matière, capable justement de mettre en lumière l’efficacité de l’Ivoirien.

Un nouveau statut au LOSC

Reste à savoir comment l’une des grandes attractions de notre championnat va s’adapter à son nouveau statut. Car contrairement à ce qu’il a connu à Chelsea où il n’était qu’un pion parmi les stars, Salomon Kalou suscitera beaucoup d’attente par rapport à son palmarès et sera l’objet de tous les regards. Son expérience à Chelsea et avec la sélection Ivoirienne devrait l’aider à gérer au mieux la pression qui l’attend.

Rudi Garcia, en fin technicien, devrait également trouver les bons mots pour le mettre en confiance. Autre incertitude, sa condition physique. Peu utilisé la saison dernière, la capacité à enchainer les matchs de celui qui était devenu l’éternel joker des Blues interroge. La qualité de ses prestations durant les premiers mois de compétition, où les dogues enchaineront les matchs de championnat et de coupe d’Europe, nous donnera un élément de réponse.

De leur côté, les dirigeants lillois, qui souhaitent lui offrir un statut de titulaire, se rassurent en se disant qu’avant la saison dernière, l’Ivoirien avait tout de même enchainé les saisons pleines, cumulant 304 matchs en 6 années, soit 50 rencontres par saison.

Mais quoi qu’il arrive, Lille vient frapper un joli coup sur le marché des transferts. Car dans le cas de figure où la saison de sa nouvelle star s’avérait décevante, nul doute que la côte de l’international Ivoirien sera encore suffisante pour récupérer un montant de transfert largement supérieur à la somme investie par le club lillois. Mais à l’heure qu’il est, cette option n’est pas du tout envisagée dans le nord : les supporters du club de Michel Seydoux se frottent les mains et rêvent plutôt de voir leur nouvelle coqueluche briller dans le grand stade, pour viser très haut la saison prochaine.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
tampon_admis
Le BAC des clubs français

Ce 6 juillet est le jour des résultats du Baccalauréat des quelques 700 000 élèves inscrits. Et il n'y a pas...

elie_baup_om
Elie Baup retrouve une casquette à l’OM

L’information est tombée hier soir, l’Olympique de Marseille a donc choisi Elie Baup pour succéder à Didier Deschamps. L’ancien coach des...

mercato
Le mercato de la ligue 1 (2/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Suite et...

Fermer