Sainté doit revoir sa partition

27
novembre
2016

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

christophe-galtier

Si les résultats de l’ASSE sont plutôt bons ces dernières années, le plan des dirigeants Romeyer et Caiazzo semble avoir vécu. Le club n’arrive pas à franchir un nouveau cap en termes de résultats mais aussi et surtout en termes de jeu.

Le profil type d’une équipe de Ligue 1 c’est quoi ? Une équipe solide, physique, qui prend peu de buts, et n’en marque pas plus. Une équipe qui prend aussi peu de risques et part du principe que le point donné au coup d’envoi est à ne pas perdre. Pour le spectacle, on repassera. Le vent de fraîcheur que donne le jeu de Nice et Monaco, ajouté à ceux de Paris et Lyon (les trois quarts du temps) devrait donner des idées aux clubs qui suivent, dont fait partie St Etienne.

Un manque de qualité

Depuis la nomination de Christophe Galtier, les dirigeants stéphanois ont lancé un plan visant à maintenir le club dans les places européennes, de maintenir un budget à l’équilibre en passant par un salary-cap, en ne misant principalement que sûr des joueurs connaissant la Ligue 1 et ne coûtant pas plus de 5M€. Si l’idée de départ était bonne, le plan ne semble plus permettre au club de grandir davantage aujourd’hui. Les dirigeants ne semblent pas vouloir remettre de l’argent dans les caisses et ne semblent pas chercher de nouveaux investisseurs pour augmenter le capital du club et accroître son développement. Le budget actuel ne permet plus d’améliorer l’équipe, tout juste à la maintenir. Les derniers mercatos le prouvent, mis à part Beric dont on sent le potentiel mais qui n’a pas réussi à enchaîner 6 mois de compétition depuis son arrivée, les verts ont surtout misé sur des ex de Ligue 1, certes bons, mais trop juste pour viser au-dessus de la 5ème place. Veretout, Dabo, Saivet, Théophile-Catherine, Malcuit, Hamouma ou Clément ne sont jamais montés sur le podium de Ligue 1 !

Le niveau de l’équipe est trop juste et a atteint son potentiel. Pour franchir un nouveau palier, Sainté doit pouvoir se placer sur des joueurs de plus grande qualité comme Belhanda, Boudebouz, Toulalan ou Menez. Si le jeu actuel de l’équipe est si peu attrayant c’est avant tout dû à la qualité des joueurs trop moyenne, à la qualité technique faible et à un manque de présence offensive. Pour palier le manque de moyens, comme Lyon a bien su le faire, les Foréziens devraient pouvoir également s’appuyer sur leur centre de formation. Si de bons joueurs en sont sortis comme Allan St Maximin, Ghoulam, Gomis ou Guilavogui, la réserve, aujourd’hui en CFA 2, n’apporte pas assez de joueurs mis à part le jeune Nordin.

Les limites de Galtier ?

Le travail de Christophe Galtier a été bon jusqu’à présent, tirant le maximum de son effectif mais son approche du football n’est pas celle qu’il veut bien vendre aux médias. Son équipe n’est pas bonne dans le jeu et même avec des joueurs moyens, elle peut mieux faire. Guingamp, Metz ou Dijon proposent souvent plus que les verts dans le jeu alors que leurs moyens sont bien plus limités.

Pour comprendre le manque d’ambition dans les équipes mises en place par le coach des verts et le projet qui s’essouffle, on évoque souvent les envies d’ailleurs de Galtier, sur le banc des verts depuis 8 ans. Mais, comme ses joueurs, pourquoi Galtier ne serait pas, lui aussi, au sommet de ses capacités ? L’entraîneur aborde les grandes affiches de manière trop défensive, utilisant trop souvent un 5-3-2 ultra défensif, et ressort de ces matchs avec une défaite ou, au mieux, un nul sans montrer quoique ce soit comme face à Lyon, Paris et Nice. L’équipe ne cherche pas à poser des problèmes à son adversaire et se contente de réduire les espaces en attendant un contre avec seulement deux joueurs offensifs trop esseulés.

Même sans briller, St Etienne finira la saison dans le premier tiers du championnat sans problème. Mais pour le bien du club, des supporters, de la Ligue 1 et des amoureux de foot, le club doit donner un nouveau souffle à son projet et faire enfin du jeu une priorité.

Crédit photo : butfootballclub.fr

Auteur : Dylan Houeix

Rédacteur Au Premier Poteau pour servir Edinson Cavani.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

  • Remyfoot

    Salut,
    C’est vrai que l’ASSE joue bien, mais tu as raison de souligner ce manque d’ambition, qui est flagrant. C’est dommage qu’un tel club doive se contenter d’une place en milieu de tableau.

Plus dans Ligue 1
Hier la L1 a retrouvé un de ses meilleurs punchlineurs avec Pascal Dupraz. Et déjà, l'entraineur et son nouveau président nous ont offert de belles envolées
Gourcuff – Dupraz : les retrouvailles !

Vendredi soir prochain, le Stade Rennais Football Club accueille le Toulouse FC au Roazhon Park. L'occasion pour les deux entraîneurs...

christopher-juliien-tfc
Christopher Jullien, une forte tête

Christopher Jullien se retrouve sous les feux des projecteurs en Ligue 1. Le longiligne défenseur est déjà riche d'une grande...

adrien-rabiot-france
Adrien Rabiot, Lobby Wan Kenobi

Le jeune Padawan qu’est Adrien Rabiot réalise un début de carrière prometteur. Auteur de prestations convaincantes, le futur Maitre Jedi...

Fermer