Saint Etienne : Brandão à la relance!

14
août
2012

Auteur :

Catégorie : Mercato

brandao-saint-etienne

C’était dans l’air depuis quelques jours, c’est désormais officiel : Evaeverson Lemos da Silva dit « Brandão », en fin de contrat à l’OM, s’est engagé avec l’AS Saint Étienne. L’attaquant brésilien, 32 ans, a paraphé lundi un bail de deux saisons avec les Verts. Encore une opération à moindre coût pour le club du Forez, qui enregistre là sa quatrième recrue, après Hamouma, Cohade et Clerc.



Galtier le voulait

À la recherche d’un attaquant de pointe, l’entraîneur des verts avait défini le profil du joueur recherché : « Je cherche un joueur au profil athlétique, ayant de l’envergure et aussi un rendement important face au but, pouvant peser et faire basculer toute une défense adverse ».

Si la piste de Yannick Sagbo a bien été étudiée, le club stéphanois s’est vite ravisé devant l’indemnité de transfert (entre 3 et 4 millions d’euros) réclamée par le club savoyard. Cavenaghi ? Une simple spéculation des médias, car même si le joueur argentin a encore de beaux restes, il ne répondait pas au portrait-robot de l’attaquant souhaité par Galtier. Enfin, Guillaume Hoarau avait bien le profil de l’attaquant capable de bouger une défense, mais son tarif et ses souhaits de rester dans le club de la capitale ont coupé court aux négociations.

Ainsi, dès qu’il a affirmé ses envies de rester en France, Brandão, qui figurait déjà dans la « Short-list » des dirigeants stéphanois, est devenu la priorité pour renforcer le secteur offensif des Verts. Longtemps, les prétentions salariales du Brésilien, qui réclamait 1,2 million d’euros par an, étaient incompatibles avec la politique du club (les salaires des joueurs stéphanois sont plafonnés à 90 000 euros par mois avec un système de primes qui peut faire grimper la somme jusqu’à 120 000 €, en fonction des performances). Mais si l’ancien attaquant de l’OM avait refusé dans un premier temps la proposition des Verts, il a finalement revu ses prétentions à la baisse et accepté le « salary cap » proposé par son nouveau club (90 000 euros/mois avec une part variable), désireux de se relancer dans un club français ambitieux. À la grande satisfaction de Christophe Galtier, qui peut désormais compter sur un attaquant de pointe, au profil différent de celui de Pierre-Emerick Aubameyang.

« Prêt à mourir pour ce maillot »

Dès dimanche, alors que le transfert n’était plus que suspendu à la traditionnelle visite médicale, le Brésilien posait fièrement en photo avec le président Roland Romeyer, et s’exprimait dans les colonnes du Progrès pour évoquer son arrivée dans le Forez. « Je suis content de venir parce que c’est Saint-Étienne. Je vais me battre pour ce maillot. Je suis prêt à mourir pour lui ».

La phrase peut faire sourire, mais elle correspond bien au joueur, et ce ne sont pas les supporters marseillais qui nous contrediront. Plus apprécié pour sa combattivité que pour ses qualités techniques, Brandao est un joueur atypique et hors du commun pour un brésilien. Mais si le joueur n’a rien du profil du caresseur de ballon sur les plages de sable fin, il compense par des qualités de combattivité exceptionnelles. Après le match de ligue des champions et son but décisif à San Siro la saison passée, il se décrivait lui-même « Je n’ai jamais prétendu être Ronaldo. Je ne le serai jamais d’ailleurs. Ce que je réponds, c’est que ma technique, c’est de marquer des buts quand il faut. Et c’est la force du guerrier qui n’abandonne jamais. » Tout est dit : si les supporters stéphanois peuvent s’attendre à vivre quelques moments de désespoirs devant la maladresse du Brésilien, ils devraient également vite tomber sous le charme de ce joueur qui mouille le maillot, qualité généralement appréciée dans le Forez. Efficace devant le but à de nombreuses reprises. Et s’il ne marque pas 25 buts par saison, Brandão a prouvé plusieurs fois à l’OM qu’il était capable de se montrer décisif dans les grands moments.

Un joueur complémentaire d’Aubameyang

Malgré les qualités indéniables de Pierre-Emerick Aubameyang, l’ASSE manquait d’attaquant capable de servir de point d’ancrage pour conserver la balle pour faire remonter le bloc équipe. L’an passé, les pensionnaires de Geoffroy Guichard ont souvent souffert de ce déficit, notamment à domicile lorsqu’ils ne pouvaient pas profiter du jeu en profondeur du Gabonnais. Son profil permettra également à Galtier de varier les schémas tactiques. Cantonné jusque-là au 4-5-1, le coach des verts pourra évoluer vers un 4-4-2, en fonction des adversaires et de l’évolution des matchs, avec deux attaquants qui pourraient être très complémentaires : Brandão  en véritable pivot, Aubameyang pourra tourner autour de lui et profiter de ses déviations pour exploiter sa vitesse…le Duo semble déjà prometteur.

Enfin, dans un effectif qui possède beaucoup de jeunes joueurs talentueux, mais encore un peu tendres, l’expérience et l’état d’esprit du Brésilien pourraient rendre de précieux services.

Saint Étienne a-t-il fait le bon choix ? Il est trop tôt pour le dire. Une chose est sure, Brandão se comportera en guerrier, comme à son habitude.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Mercato

Plus dans Mercato
feindouno-au-gabon
Le mercato, mode d’emploi

Mercato. Dans le dictionnaire c'est écrit «Période durant laquelle les joueurs de football peuvent-être transferés entre deux clubs». S'arrêter à...

marco-verrati-psg
Le PSG très proche de s’offrir un prodige Italien

Marco Verratti. Cela ne vous dit peut-être pas grand-chose. Au milieu de toutes les pointures annoncées chaque jour au PSG,...

mercato
Le mercato de la ligue 1 (2/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Suite et...

Fermer