Robert Beric, le Vert qui frustre

08
décembre
2016

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

robert-beric-asse

Recruté pour six millions d’Euros au Rapid de Vienne durant l’été 2015, Robert Beric est l’attaquant phare des Verts. Ces qualités de pur buteur contrastent avec des blessures à répétition. Portrait d’un attaquant particulier.

Robert Beric, un buteur hors pair…

Robert Beric n’a que 25 ans mais cela fait désormais sept ans qu’il évolue au plus haut niveau. A seulement 18 ans, il est propulsé en équipe première de Maribor en Slovénie où il effectue des saisons à plus de 30 matches en y inscrivant minimum huit buts. Sa régularité et son efficacité ne sont pas sans attirer l’œil des convoitises. Avant Maribor, il évoluait au NK Krsko avant d’évoluer au NK Interblock toujours en Slovénie. Robert Beric n’a pas sauté d’étape et n’a cessé de poursuivre sa progression. Il a évolué et éclaté aux yeux de tous au sein de la formation de Maribor en y inscrivant 36 buts en 128 matches. Il était donc temps pour le Slovène de quitter le pays pour vivre de sa passion à l’international. C’est chez le voisin autrichien que Beric vivra les saisons les plus prolifiques de sa carrière.

D’abord ce fut à SK Strum Graz situé à Graz. Son arrivée en terre autrichienne ne l’a pas perturbé : il empile les buts. C’est ainsi que Robert Beric a 23 ans, va vivre une incroyable saison sous les couleurs du club mondialement connu : le Rapid Vienne, le club le plus titré d’Autriche. Fort de son talent, il s’y engage pour une durée de quatre ans. Mais l’attaquant slovène n’a pas le temps et sa soif de but fait de lui un attaquant hors pair : 33 buts en 49 matches ! 49 matches réalisés en une saison pour un total de 27 buts en championnat autrichien. Ce fut bien entendu le meilleur buteur de la saison 2014-2015. Dans son ascension fulgurante, Robert était loin d’imaginer ce que son futur lui réservait. Saint-Etienne non plus.

.

robert-beric-rapid-vienne

.

… Freiné par des blessures

Robert Beric. Voilà un nom qui parle à beaucoup d’amateurs du football français. C’est un nom qu’on aimerait voir plus souvent sur les pelouses de Ligue 1. Les qualités de buteur du slovène ne sont déjà plus à prouver. Pourtant ces nombreuses blessures à répétition n’en finissent pas de frustrer le peuple Vert tout entier.

308 matches, 109 buts. Incroyable statistique de Robert Beric inscrivant au minimum un but tous les trois matches. Avec Saint-Etienne, l’attaquant de 25 ans fait fort : 28 matches pour 11 buts. C’est l’homme providentiel, la pièce maîtresse stéphanoise, le buteur attitré.

// //

Les statistiques sont belles mais relèvent bien d’un phénomène bien plus triste : seulement dix-huit matches de championnat disputés sur cinquante quatre possibles. Le destin du slovène est guidé par les blessures qui l’empêche d’exercer son métier de la plus belle des manières. Depuis son arrivée à Saint-Etienne, Beric a subi une rupture des ligaments croisés et une blessure à la cuisse. Face à Rennes ce dimanche, Christophe Galtier espérait voir son buteur prolifique fouler la pelouse. Hélas, les blessures ont encore pris le dessus sur le joueur. Beric a ressenti une douleur à son genou opéré l’an passé. La fragilité de l’attaquant ne donne pas de garantie au club stéphanois. Pire, les Verts marquent très peu et sont en panne d’inspiration sans lui. Avec son mètre 88 et ses 83 kilos, le slovène est l’archétype de l’attaquant de l’Est. Il n’en reste pas moins un attaquant redoutable.

Même éloigné des terrains, il reste le meilleur buteur du club cette saison. Roux, Söderlund ont du mal à remplacer Robert Beric. Véritable poison pour les défenses, il est précieux au front de l’attaque des Verts. C’est l’atout phare d’une attaque qui repose sur ses larges épaules. Onzième attaque de Ligue 1 avec seulement seize buts inscrits, Saint-Etienne n’est pas en forme. Sa défaite face au Stade Rennais (2-0) en témoigne. Les efforts offensifs ne payent pas, l’efficacité leur fait défaut. Les Verts sont méconnaissables sans leur attaquant vedette. Un début de “Bericmania”?

Il est trop tôt pour parler de tels effets mais le gouffre entre les prestations avec et sans Beric est grand. Il est vrai que Saint-Etienne espère beaucoup du numéro 27. Son profil manquait au club et son arrivée est venue comme une véritable bouffée d’oxygène. La volonté de Christophe Galtier de laisser au repos Beric par simple précaution prouve l’importance que porte le coach envers son poulain. Saint-Etienne n’est pas épargné par les blessures cette saison.

Le retour de Robert Beric est attendu de tous que ce soit par l’entraîneur ou les supporters ou même par les amateurs de football car il se fait rare de voir des joueurs avec autant de talent que Robert Beric. Soigné par les blessures, Beric peut apporter toute son importance au jeu stéphanois et permettre au club de quitter une neuvième place non représentative pour le club historique qu’est l’AS Saint-Etienne. Jeudi, l’ASSE dispute une finale de poule pour finir en tête de son groupe à Anderlecht. Déjà qualifié, les stéphanois peuvent obtenir un tirage au sort plus favorable en finissant premier. Allez, Robert, il est temps pour toi de donner du bonheur à ce peuple Vert qui a perdu de sa couleur.

Crédit photos : envertetcontretous.fr / les-transferts.com

Auteur : Quentin Burban

Amoureux du beau jeu mais fan irrésistible de l'AJ Auxerre. Fan absolu de sport, grand curieux, aime la vie plus que la vie ne m'aime.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
football-leaks-ronaldo
Football Leaks, l’espoir d’un foot propre

Grâce aux informations livrées par Football Leaks, l'European Investigate Collaboration (EIC) fait éclater au grand jour les mécanismes frauduleux d'un...

psg-dijon-unai-emery
Alors, c’est ça la “patte Emery” ?

Avec les deux rencontres face à Arsenal en Champions League et Lyon en championnat, le Paris-SG allait enfin pouvoir montrer...

christophe-galtier
Sainté doit revoir sa partition

Si les résultats de l'ASSE sont plutôt bons ces dernières années, le plan des dirigeants Romeyer et Caiazzo semble avoir...

Fermer