Rien ne va plus en Premier League !

05
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Une nouvelle défaite de Manchester United en Premier League, Chelsea qui fait éclater son image d'équipe défensive et Liverpool qui s'en remet à Luis Suarez

Décidément, les matchs en semaine ça devient n’importe quoi! Une nouvelle défaite de Manchester United sur sa pelouse, Chelsea qui fait éclater son image d’équipe défensive et Liverpool qui s’en remet au génie de Luis Suarez!

L’instant Cup of Tea

5 secondes. C’est le temps qu’il faut à Luis Suarez pour voir la balle lui passer devant à 40 mètres des buts adverses, la laisser rebondir deux fois avant de balancer une merveille de frappe qui part se loger près de la lucarne de John Ruddy… Amazing.

À le voir effectuer ce geste somptueux, permettant l’ouverture du score dès la 15e pour Liverpool face à Norwich, on se dit presque que c’est facile à faire. Les trois nouveaux buts qu’il envoie dans les filets des Canaris d’outre-Manche, nous font aller dans le même sens. Pourtant, le fait d’être à 13 buts en 9 matchs rappelle la qualité de l’attaquant, et à quel point c’est un plaisir de le voir jouer. C’est bien simple, en Premier League, aucun joueur n’avait marqué trois triplés contre la même équipe, mais ça c’était avant Luis Suarez.

Et pour ne pas donner l’impression d’une répétition, il y a d’autres instants Cup of Tea qu’on vous fait partager! Notamment celui de Jonjo Shelvey, milieu de Swansea prêté par Liverpool. Capable de faire l’idiot en se collant tête contre tête avec Mathieu Debuchy, lui assénant un mini-coup non sanctionné, le jeune déjà chauve est aussi capable des plus beaux gestes, comme le 3ème but de Swansea face à Newcastle. A la 80e, Shelvey reçoit la balle aux 25 mètres et enchaîne une frappe enroulé que Tim Krul ne peut qu’effleurer.

Dans le genre, la merveille de Lewis Holtby n’est pas mal non plus. Face à Fulham alors que son équipe en est à 1-1, le milieu anglo-allemand repique de son côté droit vers l’axe et assène une frappe surpuissante, amenant la victoire aux Spurs et quelques semaines de répit à Villa-Boas…

Du côté des commentateurs de Canal +

« Il doit être né dans une boite de Guronzan, Wayne Rooney ». Stéphane Guy, l’infernal expert en pharmaceutique.

« Et je pense que… – On retourne à City, Marc, pendant que vous parlez ». Messaoud Benterki, l’Homme Pressé.

Vous avez raté Sunderland-Chelsea (clairement vous n’auriez pas dû!)

7 buts en un match. Soit le total de buts des trois matchs de Ligue 1 mardi… Il faut avouer que ça n’arrive pas tous les soirs, et avec Chelsea encore moins. Les Blues gardent l’image de cette équipe très rigide défensivement. Pourtant ce soir, les supporters du Stadium of Light en ont vu de toutes les couleurs. Sans la victoire au bout malheureusement… Mais ça, ça devient une habitude dans le Nord de l’Angleterre!

Une nouvelle défaite de Manchester United en Premier League, Chelsea qui fait éclater son image d'équipe défensive et Liverpool qui s'en remet à Luis SuarezDébut de match sur les chapeaux de roues. Sunderland ne veut pas rester dernier de cette Premier League et souhaite la venue d’un gros comme Chelsea pour se relancer. Dès la 13e, un coup-franc dangereux pour les Black Cats est raté, mais la balle revient sur l’américain Jozy Altidore, qui pivote, frappe et ouvre le score. On pense alors que l’opération “Remontée” est lancée. Que nenni, deux minutes plus tard, Eden Hazard récupère la balle sur un corner, accélère sur la gauche avant de centrer pour Lampard, esseulé devant le but… A la 35e, Hazard remet ça en repiquant dans l’axe avant de tromper en dehors de la surface le gardien adverse, une seconde fois. 2-1.

Mais Sunderland n’a pas envie d’abdiquer, et comme ça ne marche pas dans le jeu, décide de le montrer sur coup de pied arrêté. Le corner à la 48e trouve le capitaine John O’Shea, qui ne tergiverse pas pour ramener les deux équipes à égalité, bien aidé par le pied de Terry. L’espoir renaît pour Sunderland, encore. D’autant plus que Torres rate le cadre alors qu’il est seul face au gardien, encore. Mais Eden Hazard va redonner l’avantage à Chelsea, encore. Le Belge accélère à l’heure de jeu, rentre dans la surface, passe devant toute la défense avant de marquer en pleine lucarne. Les Blues font enfin le break à la 80e, lorsque Demba Ba centre pour Phil Bardsley, pourtant dans l’équipe adverse. Plat du pied, sécurité, Phil ne se pose pas de question et porte tranquillement le score à 4-2… Prit par le regret, le défenseur décide de scorer, cette fois du bon côté. Et comme d’habitude, la sentence vient sur corner à la 85e: 4-3. S’ensuivent 10 minutes de folies, mais finalement, c’est bien Chelsea, grâce à son attaque, qui remporte ce match!

La statistique de la 14eme journée

Plutôt les statistiques d’une équipe : Manchester United. La première, c’est cet écart de 12 points entre l’équipe des Red Devils, tenants du titre de Premier League, avec celle qui fait actuellement la course en tête: Arsenal. Certes United a toujours joué son championnat comme un marathon avec de grosses accélérations lors des périodes de fête, comme le Boxing Day. Mais 12 points, ça risque d’être très (trop) dur à rattraper. Histoire d’étayer tout cela, les 4 défaites du club en cette saison 2013-2014 sont le nombre de défaites totales des championnats 1998-1999 et 1999-2000, où ils avaient été sacré champions. Enfin, l’illustration même de cette saison de reconstruction, c’est que c’est la 2e fois que Manchester ne marque pas à domicile cette saison. Une première depuis la saison 2006-2007. Preuve que quelque chose ne marche plus cette année.

En vrac en Premier League

– Il y a moins d’un an, l’arrivée de Chamakh à West Ham avait provoqué la moquerie du fils du président, déclarant sur Twitter : «Je suis vraiment désolé que Chamakh ait signé six mois ! Pas mon choix  !». Mais qui a marqué le but de la troisième victoire de Crystal Palace face à West Ham ? Marouane Chamakh, et il te salue bien gamin.

– Depuis l’arrivée de Brendan Rodgers, Liverpool a marqué 5 buts et plus à cinq reprises. Sous Rafa Benitez, ce n’était arrivé qu’une fois en six saisons…

– Avec le but de Bardsley dans ses propres filets, Sunderland a concédé quatre csc cette saison. Deux fois plus que n’importe quelle autre équipe de Premier League. Chats noirs.

– Luis Suarez en est à 50 buts en Premier League, pour 86 matchs. Voilà voilà…

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Comme en Ligue 1, la 14ème journée de Premier League se jouait en milieu de semaine. Retour sur une journée marquée par le quadruplé de Luis Suarez.
Suarez puissance 4

Comme en Ligue 1, la Premier League nous offrait une journée de championnat en milieu de semaine. Et si notre...

L'Atletico Madrid est à égalité de points avec le FC Barcelone, et trois points devant le Real, le club peut-il être champion d'Espagne?
L’Atletico Madrid, un candidat sérieux?

Ce week-end, Barcelone a perdu et se retrouve à égalité de points de Madrid. Non, pas le Real, l'autre club...

13eme journée de Premier League, Newcastle redécouvre le haut de tableau grâce à ses frenchies,alors que Chelsea gagne grâce à ses défenseurs
Newcastle revit, Chelsea revient

En cette 13ème journée de Premier League, Newcastle redécouvre le haut de tableau grâce à ses frenchies, Chelsea gagne grâce à...

Fermer