Rétro : le flop 10 de l’année 2013

31
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Hors-jeu

L’année 2013 a réservé quelques surprises sympathiques voire anecdotiques. APP vous livre le FLOP 10 de ce millésime, non pas viticole mais footballistique.

L’année 2013 a réservé quelques surprises sympathiques… voire anecdotiques. APP vous livre le FLOP 10 de ce millésime, non pas viticole mais footballistique.

1 – Un coup de chaud Mexes ?

En cette période de fin d’année, les bêtisiers vont bon train. Comment ne pas commencer par la fabuleuse histoire de Philippe Mexès ? Le milanais aurait abusé des UV, une blessure loufoque. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Le joueur devrait plutôt se concentrer sur ses performances sportives. Avait-t-il voulu préparer sa peau pour Rio en 2014 ? Jurisprudence.

2 – Le Milan AC

Le Milan AC a changé de visage ces derniers temps. L’époque des Maldini, Costacturta, Nesta, Seedorf est révolue. Les Rossonero sont 13ème de Serie A. C’est invraisemblable. Le club est miné par les problèmes internes (vrai faux départ de Galliani, l’erreur administrative  autour de M’Baye Niang…). Le recrutement et la gestion a été mal gérée. Les dirigeants ont voulu se séparer d’une figure emblématique du club, Ambrosini. Une âme milanaise s’en est allée. Quant à Kakà, il est revenu dans un Milan transfiguré.

3 – Le petit périple européen de la Juve :

Les Italiens sont à l’honneur dans ce flop, mais la Juventus de Turin mérite d’y figurer. En championnat les bianconero dominent les débats et sont intraitables. En Ligue des Champions, l’histoire est tout autre. Les Turques de Galatasaray ont été plus malins. Les hommes d’Antonio Conte ont été sortis dès les phases de poules. Une déception pour un club de ce standing, ils seront tout de même présents en Europa League. Un maigre lot de consolation, mais les Turinois auront à cœur de se racheter, l’occasion pour eux de gagner un trophée européen qui leur fuit depuis 1996.

4 – Lionel Messi

Surprenant de retrouver le prodige argentin dans ces flops de l’année 2013. Il y figure non pas pour ses performances sportives. Sur le terrain, le joueur est toujours aussi irréprochable. Mais plutôt pour ses frasques extra sportives. L’image du gentil Messi s’est détériorée. Il est notamment accusé de fraude fiscale. En plus, son père Jorge Messi est soupçonné de blanchiment d’argent auprès des cartels de la drogue. L’argentin n’obtiendra sans doute pas le ballon d’or cette année.

5 – Florian Thauvin

Sans surprises, Florian Thauvin figure dans cette liste. L’histoire, tout le monde la connait. Un manque de professionnalisme criant qui lui a valu de nombreuses critiques. Pourtant, l’ancien bastiais (dire l’ancien Lillois serait bien entendu très sarcastique), brille a l’Olympique de Marseille Il reste le rayon de soleil au sein d’une équipe maussade. Un joueur très talentueux au comportement désastreux. Faut-il inscrire cet excès au manque de maturité ? Espérons pour lui, car Florian Thauvin est promis à un bel avenir.

6 – L’intervention de Patrice Evra

La sortie médiatique de Patrice Evra n’était pas opportune, juste avant les barrages qualificatif de la coupe du monde. L’ancien mutin de Knysna n’a pas mâché ses mots, insultant ad-hominem consultants et journalistes. Il avait déjà à faire avec la fédération suite au fiasco de 2010 et la célèbre grève du bus. Certes, le joueur a le droit de s’exprimer librement, mais tenir de tels propos, injurieux, n’ont pas lieu d’être sur la place publique. Impunément, Patrice Evra rejoignait l’équipe de France pour les matchs de barrages. Son match retour était bon, on ne peut pas le critiquer, mais sa mentalité, quant à elle reste inchangée.

7 – Le cas Gomis

Bafétimbi Gomis… partira, partira pas ? Un temps placé sur la liste des joueurs non désirables par Jean Michel Aulas, l’attaquant est finalement retourné dans l’équipe première. Le président ne trouvait pas d’autre avant-centre sur le marché, Gomis refaisait l’affaire. Un bouche trou en somme. Une attitude déplorable de la part de JMA.

L’année 2013 a réservé quelques surprises sympathiques voire anecdotiques. APP vous livre le FLOP 10 de ce millésime, non pas viticole mais footballistique.8 – L’Olympique de Marseille en Ligue des Champions

Les marseillais sont tombés dans un groupe très difficile, avec Arsenal, Dortmund et Naples. Il était bien entendu impensable de voir les hommes d’Eli Baup se qualifier. Cette phase de poule s’avérera être un cauchemar pour Marseille. Un zéro pointé sur tout la ligne, un triste record qui ternie encore plus les performances du club, déjà mal en point en championnat.

9 – Les Girondins de Bordeaux en Europa League :

Bordeaux a fini dernier du groupe F avec trois points, livrant des matchs fades. Contre l’Eintracht Frankfort, à Chaban Delmas, les joueurs n’ont pas été au rendez-vous, une piètre prestation. Un match symbole de l’épopée des Girondins en Europa League. Jean Louis Triaud déclarait le lendemain de cette défaite : « du côté de Frankfort, il y avait de l’envie, du tonus, nous c’est une équipe de retraités ». Les personnes âgées auraient de suite contacté le président pour un probable contrat.

10 – La tournée en Amérique du Sud de l’Equipe de France :

Un désastre, la France, à cette période de l’année, était au plus mal. Le refrain et un et deux et trois zéro était entonnés par les Auriverdes. Un match peu glorieux des Bleus. La rencontre face à l’Uruguay était du même calibre (1-0). L’intenable Luis Suarez a fait parler la poudre. En bref, une tournée qui a mis en avant les grosses lacunes françaises, Didier Deschamps a surement eu du mal à trouver du positif dans lors de ces deux rencontres.

Auteur : Pierre Birck

Etudiant en journalisme à Metz.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Hors-jeu

Comments are closed.

Plus dans Hors-jeu
Zlatan n'a pas marqué mais le PSG a gagné
Infographie : Les marques présentes dans le football européen !

C'est le site Sport Buzz Business qui est à l'origine de cette infographie forte intéressante concernant les équipementiers présents dans...

diesefoot
Diesefoot, le mag 100% foot uniquement disponible sur mobile et tablette

Vous ne connaissez pas encore Diesefoot ? C'est le moment de se mettre à jour et de découvrir le magazine...

FIFA14
FIFA Ultimate Team : l’exclu de la Xbox One

Voila maintenant deux bons mois que les gamers ont pu s'initier à FIFA 14 sur les consoles déjà existantes, avec...

Fermer