Qui peut arrêter cette Espagne ?

25
juin
2013

Auteur :

Catégorie : Coupe du Monde 2014

Face au Nigéria, la Roja à encore fait parler la poudre et va défier l'Italie en demi-finale de la coupe des confédérations.

Troisième match de poule pour la Roja et troisième victoire, face au Nigeria. Bilan de cette première phase de la Coupe des Confédérations pour les hommes de Del Bosque, 3 match, 3 victoires, 15 buts marqués, 1 but encaissé, 78% de possession de balle en moyenne sur les trois matchs.

On l’aura compris, les espagnols sont venus au Brésil pour gagner et comptent bien déjouer les plans d’un Brésil également redoutable. Si l’Uruguay et l’Italie tenteront respectivement, face au Brésil et face à l’Espagne, de contrecarrer les plans de la Seleçao et de la Roja en demi-finales, le niveau de jeu affiché par les deux favoris depuis le début de la compétition impressionne le monde entier et une finale Brésil-Espagne pourrait prendre des airs de match mythique au sein d’une compétition qui ne l’est pas.

Encore archi-dominatrice, l’Espagne a encore frappé dimanche soir face aux champions d’Afrique, bien que ces derniers auraient pu mieux s’en sortir avec un peu plus de précision dans le dernier geste sur leurs rares occasions en première mi-temps. Inexistants en seconde période, les nigerians ont coulé physiquement… Sur l’ensemble du match, Soldado, Fabregas, Pedro ou Villa ont raté également un nombre considérable de buts “faits”. Ce 3 – 0 est un moindre mal pour les verts, qui auront déçu lors de cette compétition.

Place désormais à deux grosses affiches, en demi-finales :

Brésil – Uruguay (mercredi 26 juin, 21 h, à Belo Horizonte) (16 h au Brésil)

Espagne – Italie  (jeudi 27 juin, 21 h, à Fortaleza) (16 h au Brésil)

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupe du Monde 2014

Comments are closed.

Plus dans Coupe du Monde 2014
neymar-bresil
Le Brésil est redevenu “Seleçao”

Trois matchs, neuf buts marqués, deux encaissés, un niveau de jeu qui ne cesse d'évoluer eu fil des matchs, un...

espagne-tahiti
Retour sur Terre pour Tahiti

Après être entrée dans l'Histoire, grâce au but de Jonathan Tehau, face au Nigeria ( défaite 6 - 1 ),...

italie-japon
Hold-UP à l’italienne

On pourrait croire que les italiens avaient besoin de ça, tant les transalpins paraissaient supérieurs, sur le papier, aux nippons,...

Fermer