PSG : Thiago Silva, enfin joueur du PSG pour de vrai ?

14
septembre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Thiago Silva va enfin jouer pour le PSG mardi contre Kiev

Débarqué du Milan AC cet été pour plus de 42 millions d’Euros, Thiago Silva est la recrue la plus coûteuse de l’histoire de la ligue 1 se fait attendre. Alors que le championnat de France va entamer ce vendredi soir sa cinquième journée, Thiago Silva n’a toujours pas honoré ses nouvelles couleurs, et ses premiers pas sur les pelouses de l’hexagone ne sont pas encore programmés pour ce soir.

Un été surchargé, une blessure logique

Le 16 août dernier, lors de sa présentation, l’homme aux 700 smic par mois admettait être “un peu fatigué”. La faute à une longue saison avec le Milan AC, mais surtout à une période estivale passée sur les pelouses Britanniques, où le roc Brésilien a disputé les JO. Une participation discutable au regard du montant de son transfert et des risques de blessures, qui auraient pu faire tourner l’arrivée du défenseur Auriverde au fiasco. Par prudence, Manchester United a su par exemple dissuader Ronney et Chicharito, et convaincre leur fédération de ne pas les convoquer. Une démarche que le club de la capitale n’a pas pu effectuer, puisque la liste des joueurs Brésiliens sélectionnés pour Londres est tombée le 5 juillet alors que Thiago Silva n’a signé au PSG que le 12 juillet…De toute façon, le joueur n’aurait jamais renoncé à cette compétition qui lui tenait à cœur.

Plus incompréhensible, seulement quatre jours après le dénouement des JO, le Néo Parisien a disputé un match amical contre la Suède  alors qu’il venait de disputer six matchs en deux semaines et demi avec sa sélection et de surcroit pour une rencontre sans enjeu majeur. Le match de trop : c’est donc sans surprise que le capitaine Auriverde a rallié la capitale sur le flanc.

 Un contexte étrange mais qui peut être favorable

Une blessure qui semble bien plus sérieuse que prévu puisqu’elle a contraint le Brésilien à observer une longue période de repos quasi-total, mais qui finalement, aura eu le mérite de laisser souffler un organisme qui n’a pas été épargné ces derniers temps. Un mal pour un bien, permettant peut-être d’éviter une grave blessure ou un passage à vide à des échéances plus importantes de la saison.

Le Brésilien a également pu bénéficier de temps supplémentaire pour s’adapter à son nouvel environnement et digérer l’échec des JO ou un transfert qu’il ne souhaitait pas. Il en a d’ailleurs profité, avec l’accord du PSG, pour passer quatre jours à se soigner à Milanello. Surprenant lorsque l’on sait que le club de la capitale a énormément recruté en ce qui concerne les soigneurs et médecins, sans compter l’accord avec un complexe médical ultramoderne du Qatar.

Un caprice de star auquel les dirigeants Parisiens se sont pourtant pliés, voyant certainement là les bienfaits psychologiques de le laisser se ressourcer et de saluer ses anciens partenaires.

 Des grands débuts prévus pour mardi contre Kiev…sûr ?

“Thiago est prêt. Il est en train d’effectuer un travail individuel de reprise. Samedi, il travaillera avec le reste de l’équipe et nous pourrons compter sur lui contre Kiev ” déclarait hier Carlo Ancelotti.

Le PSG prendrait le risque de l’aligner d’entrée pour un match de ligue des champions, après seulement trois jours de préparation avec le groupe ? Très prudent avec sa recrue jusqu’à maintenant, on peut légitimement en douter, d’autant que la défense centrale Alex/Sakho fournie pour l’instant des très bonnes prestations. Il est plus envisageable de voir Ancelotti le faire entrer en cours de match si le déroulement de la rencontre y est favorable. Autant dire que les vrais débuts du nouveau N°2 parisien devraient plus certainement avoir lieu à Bastia, le 22 septembre .

Quoi qu’il en soit, « le monstre », comme on le surnomme dans son pays, va devoir se faire violence pour s’intégrer dans un groupe qui monte en puissance. Car si les dirigeants du PSG restent patients, ses crises de larmes et les multiples contre temps sur ses débuts commencent à faire jaser du côté des supporters. Et à trop se faire désirer, il faudra les convaincre immédiatement !

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Joey Barton présenté au stade vélodrome
Barton, un CV qui en dit long …

Joey Barton, ce nom résonne sur la cannebière depuis maintenant une quinzaine de jours où les fans olympiens se réjouissent...

lille-psg
Un Week-end en Ligue 1 (4/38)

Cette 4e journée a été marquée par le choc entre Lille et Paris, la confirmation marseillaise, la fin de série...

waldemar-kita
Kita, un quinquennat plus tard…

Dans les travées de la Beaujoire les soirs de matchs, un nom revient très souvent dans les discussions, Waldemar Kita....

Fermer