PSG : les potentielles recrues (1/2)

05
juin
2013

Auteur :

Catégorie : Mercato

RONALDO-psg

Rodriguez, Moutinho, Carvalho, et maintenant Falcao. Le marché des transferts pas encore officiellement ouvert et déjà Monaco a mis les points sur les i. 4 noms, 4 emblèmes.

Les Monégasques veulent montrer qu’ils peuvent rivaliser dès cette saison avec le PSG. Et si le club de la Principauté a pris les devants médiatiques, les Franciliens avancent eux à petit pas, mais ne resteront pas dans l’ombre très longtemps et marqueront à coup sur et à nouveau de leur emprunte cette période du mercato estival. Tour d’horizon des noms annoncés chez les champions de France.

Cristiano Ronaldo : le doux fantasme

Le président Nasser a beau le démentir, l’intérêt pour CR7 est bien réel. Impensable il y a deux ans, la tendance semble s’inverser au fur et à mesure que le Portugais clame son divorce avec le club Madrilène. Il ne semble plus épanoui dans la capitale Ibérique, et à deux ans du terme de son contrat, l’heure est à la réflexion. Du côté des dirigeants tout d’abord : le désir de préserver leur star devra se ponctuer par une revalorisation d’un salaire déjà bien confortable et si le cas présent n’aboutissait pas, alors il faudrait songer à vendre le joueur, afin de ne pas perdre en plus-value les années suivantes. Enfin du côté de Ronaldo, qui s’interroge également sur l’idée d’un départ. Manchester United est la destination de prédilection du Ballon d’Or 2008, où il évoluait de 2003 à 2009.

Pourquoi c’est réalisable : Le Portugais se mord les doigts chaque année quand le petit lutin argentin (inutile de citer son nom) lui rafle sous son nez le Ballon d’Or. C’est peut-être ça qui exaspère le Madrilène. Sevré de Ligue des Champions depuis son arrivée à Madrid, c’est surement cette carence qui manque au Portugais pour regagner la plus grande distinction individuelle. Le projet Parisien concorderait bien avec les désirs du joueur. Fort d’un ¼ de finale face à Barcelone cette année en LDC, le PSG a montré qu’il avait aujourd’hui des atouts sur la scène européenne et peut attirer les plus grands noms.

L’avis d’APP : On parle depuis quelques jours d’un soit disant accord entre le joueur et le club sur un nouveau contrat, assorti d’un salaire évidemment revalorisé. Mais la tendance est plus à un exil du Portugais, que nous verrions davantage du côté de Manchester United, toujours plus huppé que le Paris Saint Germain.

Wayne Rooney : Paris so british ?

Après David Beckham, c’est une autre superstar Anglaise qui pourrait débarquer cet été dans la capitale française, mais celle-ci aurait davantage d’utilité sur le plan sportif: Wayne Rooney.

Le natif d’Everton, titulaire indiscutable à Manchester United depuis son arrivée et goaléador jamais remis en cause, s’est vu mettre par les dirigeants du club l’été dernier un gros bâton dans ses roues, Hollandais de naissance. En effet, l’arrivée de Van Persie chez les Diables Rouges a plus abouti sur une concurrence directe en attaque entre les deux hommes qu’une doublette efficace. Et c’est l’ancien Gunners qui a le mieux réussi en terminant meilleur buteur du championnat, crédité de 26 buts contre… 12 pour Rooney. Le rendement le plus faible depuis son arrivée en 2004. Beaucoup de bruits de couloirs circulent sur son cas et le retrait de la mention «  joueur de Manchester United » sur son compte Twitter en dit long sur le malaise vécu par le buteur.

Pourquoi c’est réalisable : La situation actuelle de l’Anglais ne lui plaît pas. Rooney a besoin de retrouver le statut qu’il avait auparavant, et d’aligner les buts. Surtout que Manchester ne serait pas contre de lâcher son attaquant vedette, Van Persie ayant pris le rôle principal, et supplée par de nombreux talents (Welbeck, Hernandez entre autres) De son côté, le PSG cherche à former un duo de poids avec Ibrahimovic (ou le remplacer ?). Enfin, Paris proposera un salaire plus alléchant que celui que perçoit actuellement l’Anglais.

L’avis de la rédaction : Sans doute la piste la plus crédible en attaque. En France, Rooney retrouvera le chemin des filets, et il en a conscience. Il semble d’ailleurs emballé par le projet Parisien. La piste Cavani s’étant refroidie, l’Anglais est en pôle position pour rejoindre la capitale, mais attention à la concurrence (Bayern Munich, Arsenal).

Lucas Digne : Miser sur l’avenir

Si le PSG a des visions clinquantes et pailletée sur ses volontés de recrutement, il a également envie de voir éclore en son sein quelques pépites, comme le pari, plutôt réussi, de Marco Verrati la saison dernière.

Cette fois-ci, c’est sur un jeune français, plus connu du public de l’héxagone, que le club de la capitale aimerait miser : le Lillois Lucas Digne. Fort d’une notoriété acquise grâce à deux saisons abouties dans le Nord de la France, le lillois s’est révélé comme l’un des meilleurs défenseurs latéraux du championnat, et d’Europe à en devenir. Et tout ça à seulement 20 ans. Le français représente le futur de l’équipe de France, celui d’une génération prometteuse avec Samuel Umtiti, Raphael Varane ou Kurt Zuma.

Pourquoi c’est réalisable : Si les Parisiens sont armés sur tous les postes, celui d’arrière gauche reste encore à étoffer. En effet, Maxwell remplie parfaitement son rôle et son statut de titulaire n’est en rien à remettre en question, mais le banc est extrêmement appauvri dans ce couloir : Seul Tiéné et Armand pouvaient remplir cette fonction (Armand est depuis parti à Rennes). Autant dire que ce côté de la défense devrait très certainement être renforcé durant l’intersaison.

Les finances Lilloises sont dans le rouge, le club a besoin de vendre. Outre le départ de Chedjou acté, les Dogues useraient bien du prix onéreux de Digne (10M) pour rééquilibrer le budget.

L’avis d’APP : Très mitigé. D’un côté, le profil due l’international Espoir semble être en parfaite corrélation avec le projet Parisien pour devenir une piste crédible : Jeune, Français, prometteur, prix intéressant pour salaire honorable. D’autant plus que le nombre de places limité d’extra-communautaire restreint fortement la venue d’étranger.

Mais d’un autre côté, on imagine mal les Lillois se séparer d’un autre cadre de l’équipe, au vue d’une saison bouclée à une honorable 6ème place mais sans la moindre qualification européenne ni trophée. Il serait surement plus réfléchi et préférable de la part du président Seydoux d’attendre une saison de plus pour penser à vendre leur bijou local, afin d’en faire grimper le prix et de définitivement résoudre les problèmes financiers. Affaire à suivre.

Auteur : Romain Dohen

L'important, quoiqu'on en dise, c'est les trois points.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Mercato

Comments are closed.

Plus dans Mercato
bale-au-real-madrid
Bale au Real Madrid pour 100 millions !

Comme l’affirme The Sunday Times, Gareth Bale est en partance pour le Real Madrid pour la somme astronomique de 100...

Neymar à été officiellement présenté à la presse et aux supporters du FC Barcelone.
Neymar le Barcelonais !

C'est désormais officiel. Neymar Da Silva Santos Junior, appelé plus communément Neymar, est Barcelonais ! Accueilli au Camp Nou ce...

6 ans après, José Mourinho est de retour sur le banc de Chelsea
Mourinho de retour à Chelsea !

C’était un secret de polichinelle, c’est désormais une réalité, José Mourinho à été officiellement nommé entraineur de Chelsea pour les...

Fermer