PSG – Barça : qui a le plus à perdre ?

06
janvier
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

paris-saint-germain-barcelone

A quelques semaines de la rencontre qui opposera les deux clubs pour le compte des 8èmes de finale de Ligue des Champions, le Paris Saint Germain et le FC Barcelone semblent rencontrer des difficultés similaires depuis le début de la saison. Cette confrontation pourrait ainsi plonger l’équipe éliminée dans un doute profond.

En effet, dire que le PSG est actuellement bien loin du niveau que l’on est en droit d’espérer de lui ressemble fortement à une minimisation de la réelle situation du club.Avec déjà quatre défaites au compteur, le champion de France inquiète, de part ses résultats mais aussi, surtout, par ses prestations, bien éloignées de ce que l’on attend d’une telle équipe. En championnat, les parisiens siègent à une étonnante 3ème place et ne peuvent pas vraiment crier au scandale, tout cela semble bien mérité. Mais Paris le clame haut et fort depuis plusieurs années déjà, le « vrai » objectif du club de la capitale est la coupe aux grandes oreilles…soit, l’ambition est nécessaire, et légitime. Mais comment songer réellement que cet objectif soit à portée dés lors que le club réalise sa pire saison, quantitativement et qualitativement, depuis le début de sa suprématie qatari. Une lueur d’espoir naît néanmoins à l’aube de cette confrontation au sommet. Elle arrive tout droit de Catalogne…

Si, sur le papier, il n’y a pas grand chose à bouleverser au sein du FC Barcelone, le bilan à mi-saison reste, à l’instar de ce qui se passe à Paris, insuffisant, voire inquiétant. Avec deux défaites et quatre matchs nuls, les catalans n’enchaînent plus les résultats comme ce put être le cas la saison passée, où rien ne leur résista jusqu’à la double confrontation européenne face à l’Atletico. La qualité de jeu n’est plus à la hauteur d’un effectif hors norme, l’inefficacité inquiétante de Neymar et Suarez semble poser de vrais problèmes aux joueurs de Luis Enrique. En Ligue des Champions, face à Manchester City, le Barça avait paru bien pâle et incapable de répondre au défi proposé par les anglais de Pep Guardiola. Cette année, quand le niveau s’élève, le Barça est à réaction, et souvent cela ne suffit plus.Une double confrontation face au PSG pourrait bien répondre à ce schéma, les blaugranas seraient alors livrés aux exploits de leurs stars, mais à force de se reposer sur des performances individuelles, le club catalan s’expose à des revers retentissants.

Alors si les deux équipes souffrent depuis le début de la saison, si l’insuffisance des qualités parisiennes trouve sont écho dans l’inconstance catalane, que peut-il advenir d’une telle opposition. Ne nous y trompons pas, les deux équipes jouent très gros. Néanmoins, aux vues des effectifs et des prestations actuelles, le Barça partira favori, de quoi alléger la pression du côté parisien. Lors des dernières sorties en phase finale de Ligue des Champions, les parisiens avaient du endosser un rôle majeur, face à Chelsea et City, avec les résultats que l’on connaît. Cette situation d’outsider, de club qui finalement, « n’a rien à perdre » pourrait bien sourire aux hommes d’Unay Emery. Fort à parier d’ailleurs qu’une contre performance face aux catalans impliquerait le départ de l’entraîneur espagnol, qui jouera donc gros face à l’ogre barcelonais. Mais alors, si le destin du coach espagnol ( et la crédibilité du PSG sur le plan européen ) semblent être les conséquences immédiates d’un éventuel revers parisien, à quoi s’exposent les blaugranas en cas d’élimination. La réalité c’est que cette opportunité n’a pas été réellement imaginée par les catalans… Une élimination en 8èmes de finale de la compétition phare serait en effet totalement inattendue et difficile d’imaginer la réponse des dirigeants face à un tel revers. Luis Enrique, pourtant multi-titrés avec les barcelonais pourrait bien payé le prix d’une telle déconvenue. Certains joueurs pourraient également se lasser et émettre des envies de départ dès cet été…Difficile de croire, en tout cas, qu’une telle désillusion resterait inoffensive.

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
analyse-tactique
Analyse tactique SCB-OM – Problème de positions

Dans l'ensemble, les Marseillais ont fait preuve de courage et de caractère pour remporter ce match difficile avant la trêve,...

supporters-toulouse-fc
TFC : Qu’est-ce qu’on est bien, dans le ventre mou

Alors que les Violets ont repris le chemin de l’entraînement ce jeudi, nous dressons le bilan de la première moitié...

ogc-nice
Nice va-t-il terminer champion ?

Ce qui n’était encore qu’une plaisanterie il y a quelques mois devient de plus de plus crédible au fil des...

Fermer