Présentation des matchs de la 23ème journée de Liga

08
février
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Diego Lopez de retour à Séville

Ce week-end se joue, en Espagne, la 23ème journée de Liga. L’occasion pour le Barça de reprendre sa marche en avant, après son nul à Mestalla. L’occasion aussi, surtout, de voir la réaction du Real Madrid, au fond du trou, après le séisme andalou du week-end dernier ( défaite 0 – 1 face à Grenade ). L’occasion, enfin, de voir l’Atlético confirmer une forme étincelante, face à un adversaire qui réalise une excellente saison : le Rayo Vallecano.

L’affiche : Real Madrid – FC Séville

C’est implicite, certes, mais tous les yeux espagnols seront tournés, ce week-end, vers Bernabeau. Bien plus qu’une confrontation déséquilibrée sur le papier, c’est l’avenir d’un club qui se joue, son identité, son orgueil. 3ème de Liga, à 7 longueurs de l’Atlético, 16 du Barça, le Real n’a plus vraiment de chose à glaner en championnat cette saison. Ce qui attend les hommes de Mourinho ce sont bien plus que de simples joutes sportives, ça relève de l’honneur, du prestige. Les merengues ont trop laissé de points en chemin pour se permettre de ne pas faire le maximum, ce serait indigne de leur rang, indigne de la ” Maison Blanche “. Que dire de plus ? le FC Séville ? 11ème avec 29 points est perdu dans cette Liga et aura sans doute moins de ” rage ” que les andalous de Grenade ( qui jouent le maintien ), une différence profitable aux madrilènes… sur le papier.

A suivre : FC Barcelone – Getafe

Après un mois de janvier dantesque, avec une double confrontation face à Malaga, un clasico et un déplacement à Valence, nul doute que les hommes de Vilanova voient d’un bon oeil la réception de Getafe. En effet, après un bon début de saison, les banlieusards madrilènes ont franchement marqué le pas et échouent, pour le moment, à la 12ème place du classement. Les catalans devraient faire tourner, d’autant que 10 d’entre-eux étaient appelés en sélection, cette semaine, et que le Milan AC se profile déjà pour la grande Ligue des Champions. Il ne faudra cependant pas se rater pour les barcelonais sous peine d’être punis par le retour des colchoneros, plus forts que jamais et qui sont revenus à ” seulement ” 9 longueurs du leader. Une avance confortable, mais gare à ne pas copier le rival madrilène dans la médiocrité, la sentence pourrait être rapide et radicale.

Rayo Vallecano – Atlético Madrid

En pleine confiance, les hommes de Diego Simeone se déplacent à Vallecas, dans la banlieue madrilène, surs de leurs forces et pas vraiment inquiétés par quelconque question existentielle. Depuis plusieurs semaines, les colchoneros pratiquent un football léché, collectif et résolument offensif. Privés un temps de leur buteur Falcao, les madrilènes ont su tenir bon et ont tenus le rythme effréné des catalans, résistant aussi au retour du rival merengue, que l’on croyait définitivement revenue dans la course après ses bons résultats ( à Valence notamment ). Gare au piège toutefois du côté de Vallecas. Avec 34 points, les madrilènes sont tout simplement à 2 points de Malaga ( 4ème ). C’est dire la bonne saison réalisée par les hommes de Paco Jémez, qui n’aura rien à perdre face à l’un des ogres de la Liga. Et si le Rayo n’a pas vraiment brillé face aux gros cette année, c’est le moment pour eux de faire fi de tout complexe et de faire mentir la hiérarchie.

La Corogne – Grenade et Majorque – Osasuna

La dernière chance pour les galiciens ? Sans doute. Déjà distancés de 5 points par le premier relégable ( Osasuna ), c’est un autre candidat au maintien que les bleus et blancs affrontent ce week-end. Fort de son exploit face au grand Real, Grenade s’est donné un peu d’air et peut raisonnablement voir venir. En cas de victoire andalouse, l’écart entre les deux clubs serait de 10 points, autant dire que les grenadins s’exonéreraient de la lutte pour le maintien. En cas de victoire galicienne, la course serait belle et bien relancée en bas de tableau. Dans l’autre confrontation directe de bas de classement, Osasuna peut confirmer après sa belle victoire face à La Corogne, le week-end dernier, et prendre 7 points d’avance sur son adversaire du soir, de quoi aborder sereinement les prochaines journées. Encore faudra-t-il aller s’imposer à Majorque, mission loin d’être impossible pour les basques.

Tous les matchs de la 23ème journée de Liga :

  • Majorque – Osasuna ( Samedi 9 février, 16 h )
  • Celta Vigo – Valence ( Samedi, 18 h )
  • Levante – Malaga ( Samedi, 20 h )
  • La Corogne – Grenade ( Samedi, 22 h )
  • Real Madrid – FC Séville ( Samedi, 22 h )
  • FC Barcelone – Getafe ( Dimanche 10 février, 12 h )
  • Saragosse – Real Sociedad ( Dimanche, 17 h )
  • Athletic Bilbao – Espanyol ( Dimanche, 19 h )
  • Rayo Vallecano – Atlético Madrid ( Dimanche, 21 h )
  • Betis Séville – Valladolid ( Lundi 11 février, 21 h 30 )

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
CR7 auteur de son 1er CSC de sa carrière face à Grenade en Liga
Le Real touche le fond, l’Atlético fait la bonne affaire

La 22ème journée de Liga a réservé l'une des plus grandes surprises de la saison en Espagne, le Real s'est...

Ribéry et ses coéquipiers après un but
Bayern, BvB et …Michel Bastos avec la manière !

A l’occasion de la 20ème journée du marathon « Bundesliga », les jolis buts se sont empilés. Mais surtout, le Bayern a...

mousssa-sissoko-newcastle
Sissoko fait chavirer de bonheur Newcastle

Ce week-end se jouait la 25ème journée  de Premier League. Cette journée à été notamment marquée par le doublé du...

Fermer