Premier League: Présentation de la 32eme journée

06
avril
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Présentation de la 14ème journée de Premier League

Des chocs à tous les étages lors de cette 32eme journée de Premier League: en haut, en bas et surtout dans la même ville… 

Tottenham pour prendre une option

Les Spurs n’ont pas fructifié leur bonne performance dans l’antre de Swansea le week-end dernier. À domicile contre Bâle, le troisième de Premier League (57 points) a perdu Gareth Bale pour 2 semaines, autant dire une éternité en cette fin de saison. L’adversaire du jour est en plus un client : Everton, 6eme du championnat à 6 points des Londoniens (mais avec un match en moins!) n’ont pas dit adieu à leurs espoirs de Ligue des Champions. L’équation est simple, Tottenham gagne et porte ses adversaires à une distance irrattrapable pour les 6 journées restantes, Everton l’emporte et ça fait un souffle de plus dans le cou des Spurs. L’affaire serait belle pour Everton qui placerait une grande pression sur les autres adversaires des places européennes.

Arsenal pour une 4eme, Di Canio pour sa première

Des places européennes que ne compte pas lâcher Arsenal (5eme, 53 points), au cœur de sa meilleure série de la saison : les Gunners viennent d’enchaîner trois victoires toutes compétitions confondues (avec la Ligue des Champions face au Bayern), de quoi provoquer un élan de confiance dans cette fin de saison face à des Baggies huitièmes, n’ayant plus grand-chose à jouer avec 4 points de retards sur son poursuivant et 4 sur Liverpool (7eme, 48 points) qui souhaite finir sa fin de saison de saison en trombe pour accrocher l’Europe, ou au moins finir devant leurs rivaux, histoire d’avoir une petite fierté à la fin de la saison.

Fiers, les supporters de Sunderland ne le sont pas vraiment ces derniers temps. Le club a lentement mais surement glissé vers la zone dangereuse et le voilà avec 31 points, à seulement une unité d’Aston Villa, 18eme. Du coup les dirigeants ont décidé de virer Martin O’Neill, déjà sauveur du club la saison passée pour le remplacer par… Paolo Di Canio, ex-joueur de West Ham et Charlton mais plus connu pour ses saluts fascistes à la Lazio. Une décision qui fait jaser au club et chez les supporters, un des dirigeants Dave Miliband (frère de Ed Miliband, leader des travaillistes outre-manche) a démissionné dès sa nomination. Les supporters sont moins regardants sur ses opinions, mais se demandent juste qu’est ce qu’un gars qui n’a connu que la 4eme et 3eme division avec Swindon Town peut leur apporter ? La rigueur italienne ?

Bref un personnage paradoxal, il a quand même gagné le prix du fair-play avec West Ham (pour avoir refusé de marquer un but alors que le gardien s’était blessé). Après tout à situation exceptionnelle, personne exceptionnelle, mais il devra faire sa première sur un Chelsea qui semble négliger ses obligations domestiques pour se concentrer sur les coupes, d’Europe par sa victoire nette face à Kazan, ou nationale avec la qualification face à Manchester United (et quel but de Demba Ba…). Néanmoins les Blues voudront s’éviter toute frayeur pour leur qualification en Ligue des Champions.

Manchester s’embrase

Le duel de la saison : United versus City. Les deux clubs n’ont eu de cesse de se courir après ces deux dernières années. Old Trafford se souvient encore de la précédente confrontation et ce douloureux 6-1. Une victoire qui avait failli ne servir à rien lorsque Manchester United était champion à 2 minutes de la fin de la saison, avant le retournement de situation de City et le titre qui va avec. Alors cette année, Manchester United est une machine : 15 points d’avance sur son rival et l’affront en partie lavé avec une victoire 3-2 en décembre au Etihad Stadium. Une victoire de United confirmerait ce que tout le monde sait déjà, le titre est pour les Red Devils cette année, mais la pelouse du Théâtre des Rêves a été souillée il y a un an, et Sir Alex Ferguson est un sacré rancunier.

Aux antipodes de ce choc, un autre s’effectue, mais dans le bas du tableau entre QPR (19eme, 23 points) et Wigan (17eme, 30 points) qui s’est enfin extirpé de la zone rouge, et n’a aucune envie d’y retourner. Du côté de Loïc Rémy et consorts, il y a peu d’espoir, mais après tout, tant que ce n’est pas fini !

Le programme de la 32ème journée de Premier League

Samedi 6 Avril

Reading (20) – Southampton (12)
West Bromwich Albion (8) – Arsenal (5)
Norwich City (14) – Swansea City (9)
Stoke City (13) – Aston Villa (18)

Dimanche 7 Avril

Liverpool (7) – West Ham United (11)
Tottenham (3) – Everton (6)
Chelsea (4) – Sunderland (16)
Newcastle (15) – Fulham (10)
QPR (19) – Wigan (17)

Lundi 8 Avril

Manchester United (1) – Manchester City (2)

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
Benzema sous le maillot du Real Madrid
Liga : La grande bagarre derrières les titans

La 30ème journée de Liga sera l'occasion d'assister à une nouvelle joute entre candidats à l'Europe, et plus particulièrement à...

manuel llorente
FC Valence : Llorente dit ” Basta ” !

En poste à la présidence du club " Ché " depuis le 7 juin 2009, Manuel Llorente à présente, ce...

newcastle-bat-bordeaux
Benfica 3 – 1 Newcastle : Les Tops, les Flops

Retour sur le quart de finale aller entre le Benfica Lisbonne et les Anglais de Newcastle. APP dresse les tops...

Fermer