Liverpool et Johnson régalent

13
janvier
2014

Auteur :

Catégorie : Europe

Premier League : Liverpool et Manchester City régalent, les équipes de têtes l'emportent et Adam Johnson marque le premier triplé de sa carrière!

La Premier League revient sur APP ! Au programme, six clubs de tête (en attendant Aston Villa-Arsenal ce lundi soir) qui l’emportent, Adam Johnson qui inscrit son premier triplé et un penalty stratosphérique! 

L’instant Cup of Tea

Il n’y a pas que les buts dans le football. Artur Boruc l’a bien prouvé ce week-end. Alors qu’il fait son retour après six semaines en raison d’une blessure à la main, son équipe de Southampton mène 1-0  face à West Bromwich Albion, en ayant eu quelques problèmes à concrétiser, sans jamais être inquiété par les visiteurs. Avant la 89e minute, le gardien polonais ne faisait que compter le nombre de ballons perdus par Nicolas Anelka. Jusqu’à ce que Liam Ridgewell s’engouffre dans la surface des Saint’s et serve Shane Long dans la surface de but. L’attaquant irlandais à la moitié du but grand ouvert et place un plat du pied imparable, sauf pour Artur Boruc, auteur d’un arrêt plein de réflexe et d’agilité. Le portier sauve les trois points de son équipe et lui permet de conforter sa 9e place, avec l’ambition de viser plus haut.

Sinon dans la catégorie “Superbe But”, il y avait évidemment la frappe limpide de Cheick Tioté en pleine lucarne, permettant à Newcastle d’égaliser face à Manchester City. Sauf que non, en fait. Yoann Gouffran faisant une prétendue “action de jeu” en étant hors-jeu, alors qu’il ne gênait pas du tout Joe Hart par son placement. La règle du hors-jeu passif n’a sûrement pas gagné l’Ivoirien comme partisan…

Le joueur du Week-End : Adam Johnson

Un triplé et une passe décisive, on appelle ça un match complet. Et quand c’est le premier hat-trick de sa (plus si jeune) carrière, on appelle ça un grand moment. L’éternel espoir du football anglais (loin d’être seul entre Andy Carroll et Stewart Downing) a montré samedi face à Fulham qu’il en avait toujours sous les crampons. D’un coup-franc magistral pour l’ouverture du score (29e, 1-0) à la conclusion d’un contre rapidement mené pour son deuxième but (69e, 3-1), en finissant tranquillement par un penalty (85e, 4-1), le milieu international de 26 ans a rayonné au sein des Black Cats, qui marquent 4 buts pour la première fois cette saison. De quoi se rappeler aux bons souvenirs de la sélection anglaise, pour un joueur qui n’a jamais été utilisé à son plein potentiel lorsqu’il jouait à Manchester City.

L’Equipe-type de la Premier League

Championship Manager Team 4-4-2 football formation

 

Vous avez raté Stoke-Liverpool (et vous n’auriez pas dû!)

Des rebondissements, 8 buts dont un d’Aly Cissokho. Ce Stoke City-Liverpool était un match comme on les aime, entre une équipe qui vénère le Kick and Rush et un candidat au titre de Premier League qui avait à cœur de se rattraper à l’extérieur, après deux défaites consécutives. Et le match s’engage d’une manière improbable, par un but de l’ancien lyonnais donc. Bon, une moitié de but car sa frappe est déviée par Ryan Shawcross, pour qui les ennuis commencent, et prend à contre-pied le gardien des Potters (1-0, 4e). Liverpool ne laisse pas son adversaire respirer et tente d’accroître son avance, mais Coutinho rate le cadre (19e). Encore une fois, la sentence va venir de Luis Suarez. Sur un long ballon dégagé par Liverpool, un premier défenseur rate sa tête, Suarez en profite pour faire pression sur Shawcross, qui rate son interception, et devance le gardien, qui a raté sa sortie. Bref, 2-0 pour les Reds et l’après-midi s’annonce plutôt radieux.

Mais si les joueurs de Stoke City n’ont pas le talent de leurs adversaires, ils disposent d’une détermination sans faille. Et quand Peter Crouch réduit la marque d’une tête (a t-on vraiment besoin de préciser ?) au point de penalty, les espoirs sont de retour (1-2, 38e). Un but suivi par celui de Charlie Adam, un autre ex du club, qui profite d’une erreur de la défense, et égalise d’une frappe limpide et surpuissante (2-2, 43e). Liverpool reprend l’avantage juste après la pause sur un penalty que Sterling était venu chercher (3-2, 49e), et creuse l’écart par Suarez, encore lui, bien servi par Daniel Sturridge (4-2, 70e).

On pense que la rencontre est définitivement pliée, on en est loin. Walters fait rugir le Britannia Stadium pour encore dix minutes quand sa frappe mollassonne trompe le gardien de Liverpool, masqué sur cette occasion (3-4, 84e), avant que Sturridge ne s’empresse de ramener un écart de deux buts en s’y prenant à deux fois (5-3, 86e). Mais Stoke n’abdique pas et inquiète encore les coéquipiers de Sakho, trop juste pour ce match, d’une tête sur le poteau (90e) ou sur un corner brillamment sorti par Mignolet (94e). Au final, Liverpool empoche trois points mérités face à des joueurs de Stoke qui n’ont jamais abandonné.

La Premier League en vrac

– Liverpool a concédé au moins deux buts dans 7 de ses 8 déplacements. Mal du pays.

– Manchester City est la première équipe cette saison en Premier League à aligner 6 victoires consécutives. Ce qui les propulsent à la première place du classement. Les autres clubs savent ce qu’il leur reste à faire…

– Jason Puncheon (Crystal Palace) est le premier joueur à avoir manqué le cadre en tirant son penalty cette saison. Et quel raté

– Ce week-end, Tottenham a été la première équipe dans l’histoire de la Premier League à disputer 200 derby londoniens. Au moins ça économise des frais de transports.

– Petr Cech vient de garder pour la 150e fois sa cage inviolée. On pourrait l’appeler “Le Mur“, mais en ce moment ce n’est pas bonne idée…

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
red-bull-leipzig-bundesliga
Bundesliga : À l’Est, rien de nouveau

Alors que les quatre clubs allemands engagés en Ligue des Champions se sont tous qualifiés pour les huitièmes de finale,...

Joueuse et agréable à regarder, Liverpool n'y arrive pas contre les grosses écuries du championnat. Les Reds seraient-il devenus le nouveau Arsenal?
Liverpool, nouveau Arsenal?

Leader de Premier League avant Noël, Liverpool a mal négocié la période du Boxing Day avec deux défaites sur le...

lampard-chelsea
Lampard, l’artilleur Anglais n’est pas mort

A 35 ans, l’Anglais n’est certes plus aussi influent et joue moins malgré le retour de Mourinho . Mais il...

Fermer