Pourquoi la L1 est meilleure que le Tour de France

01
juillet
2013

Auteur :

Catégorie : Edito / Ligue 1

Juillet rime avec Tour de France et engouement populaire. Retransmissions interminables, des images sublimes, mais on rivalise pas avec la L1. Pas encore.

Ça y est, début juillet, nous voilà rentrés dans cette période de l’été où des millions de Français glandouillent devant leur télé en regardant les cyclistes de la Grande Boucle. Une tradition qui, même si elle suscite un engouement énorme, ne fera jamais oublier l’amour que nous portons au ballon rond. Centième anniversaire ou non ! Pardon pour les amoureux du Tour de France..

  • Jamais on verra près de 12 millions de personnes dans les stades de foot. Mais sérieusement, autant de monde sur la route, ça devient effrayant non ?
  • Tu te vois toi, un dimanche, jouer au foot avec des tarés postillonnant avec des Bob « Ricard » gueuler à dix centimètres de toi « OUAIS OUAIS LA PASSE ! FAIS LA PAAAAAAAASSE ! ALLEZ ON LÂCHE PAS BORDEL ! ». Effrayant oui.
  • Comment ne pas en parler quand cela prend une telle ampleur ? Le dopage dénature ce sport superbe, éprouvant mais qui sublime ces athlètes, ces forces de la nature. Et quoi que l’on en dise, suivre intensément un sport où plane le doute de la seringue et de l’EPO derrière chaque exploit, c’est soit être réac’ au possible, soit terriblement lucide. Et dans les deux cas, le constat fait mal.
  • Dans le foot, on aurait jamais eu de problème avec un bus. Quoi ? 2010 ? Knysna ? Connaît pas.
  • Je ne sais pas ce qui est le plus chiant avec six, sept heures de retransmission sur France Télé, mais bordel que c’est long.. C’était si compliqué que ça de partager tout ça en deux mi-temps avec une pause ?
  • Ah oui, ça doit sûrement être les commentaires sur un tout autre sujet que la course elle-même. Mais si, vous savez, quand on arrive au moment où on a plus rien à dire, et on commence à empiéter sur la vie privée des coureurs, leur paternité, leur origine, des fois, la présence de leur équipe. Ah, combler quand on a rien à dire, un sacré métier…
  • Sérieusement, il faut vraiment organiser ça un été ? On veut faire suer jusqu’à la mort ces types afin qu’ils perdent tout crédibilité ? Eh bien bravo ! Elle est belle l’éthique.
  • Et obliger à changer le tracé tous les ans, ça vire au sadisme. Comment peut-on être assuré que l’on pourra voir les coureurs pas loin de chez soi ? Le foot a tout compris, un stade, et un match dans le coin tous les quinze matchs, c’est quand même pas compliqué !
  • Le contre-la-montre, on en parle ? Le cyclisme n’est-il pas d’abord un sport d’endurance ? Le 100m ne suffit-il pas aux amateurs de vitesse ? Si on pousse le vice, on a qu’à organiser des courses individuelles pour les footballeurs, les tennismen, les sumos.. Liste non exhaustive, bien que de très mauvaise foi.
  • 19 équipes, 219 coureurs et autant d’anecdotes sur chacun, ça oblige quand même à d’intensives révisions. Et un beau bazar pour reconnaître un cycliste dans un peloton. Sauf avoir la liste des numéros sous les yeux, mais ça c’est pour les tauliers. 15 joueurs, un entraîneur, là on s’y retrouve plus vite non ?
  • Un seul mois dans l’année c’est peu. Aussi condensé c’est beaucoup en fait. C’est du gavage d’oie à vrai dire. On ingurgite près de 10h quotidienne de Tour, et puis ensuite, plus rien. On aime pas la demi-mesure chez les « pédaleux ».
  • Alors que dix mois, un match par week-end.. QUE D’AVANTAGES !
  • Même si le cyclisme ne trouvera jamais grâce à mes yeux à côté du football, rendons hommage à un très beau sport qui mêle courage, pureté et humain. A moins que.. Saloperie de doute. Merci Lance.. De décrédibiliser un tel sport.
  • Pourquoi la L1 est (aussi) plus forte que Roland-Garros

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Edito

Comments are closed.

Plus dans Edito, Ligue 1
lettre-ouverte-loulou
Lettre à Loulou

Pas avare en sorties médiatiques remarquées, Loulou Nicollin, le célèbre président de Montpellier a encore dégainé la mitraillette. Après Raspentino,...

4068429230_56389a8f6b_o
Ligue 1 2013-2014 : Avant-goût

A l’heure de la reprise pour bon nombre de clubs, beaucoup de questions se posent sur la saison à venir....

ancelotti
Mercato : Entraîneurs, cet été, c’est votre fête !

Tous les ans, on assiste à une valse importante des entraîneurs. Cet été PLUS encore. Véritables stars de ce mercato...

Fermer