Pologne : finale avant l’heure contre les Tchèques

16
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

supporters-pologne

Depuis son heure de gloire au mondial « Espagnol » en 1982 et une brillante troisième place, le football Polonais a petit à petit perdu de sa superbe, marqué par une absence totale de toutes compétitions internationales jusqu’au début des années 2000. Depuis, les participations aux phases finales des Coupes du monde 2002 et 2006 ou de l’euro 2008 ont laissé entrevoir un léger mieux, sans pour autant enthousiasmer ses plus fervents supporter, la présence de la sélection Polonaise étant à chaque fois ponctuée par une élimination dès le premier tour.

Après une nouvelle désillusion et une élimination dès la phase préliminaire de la coupe du monde 2010,  la Pologne a changé d’entraineur et nommé Franciszek Smuda afin de préparer au mieux  « son Euro 2012 ». Inconnu sur la scène internationale, Smuda reste le dernier entraîneur à avoir conduit une équipe polonaise – le Widzew Lodz – en quart de finale de la Ligue des champions, en 1996. Rapidement, il fait sa réputation de sélectionneur en bâtissant son équipe avec des joueurs nés à l’étranger mais aux racines polonaises, comme Ludovic Obraniak ou Damien Perquis et en  imposant des règles très strictes, n’hésitant pas à bannir de son groupe plusieurs joueurs majeurs pour des écarts de comportement, comme le gardien de but Arthur Boruc ou plus récemment, Slawomir Peszko et Marcin Wasilewski.

Si la méthode a longtemps divisé, les résultats lui ont donné raison avec seulement deux défaites en match de préparation contre l’Espagne et le Danemark, et des résultats encourageants contre l’Allemagne (2-2), le Portugal (1-1) ou la Slovaquie (1-0).

Hôtes du tournoi – en compagnie de l’Ukraine -, la sélection  polonaise a abordé la compétition avec beaucoup d’ambition,  forte de joueurs de talent -comme le gardien Szczesny d’arsenal, et le duo Lewandowski /Blaszcykowski de Dortmund-,  ou de joueur expérimentés –Obraniak, Perquis ou Wasilewski.

Malgré beaucoup d’envie, les hommes de Smuda n’ont pas su battre la Grèce en match d’ouverture, dans un match complètement fou avec de multiples rebondissements (2 à 2). Maitrisant nettement la première période, les coéquipiers d’Obraniak sont passés près de la correctionnelle en seconde période. Contre les Russes, le onze Polonais a été héroïque, avec un effectif moins brillant que celui de leur adversaire, réussissant à accrocher le nul qui leur permet de continuer à rêver. Ainsi, ce soir à 20h45, la sélection Polonaise s’offrira sa finale contre les Tchèques, puisqu’un succès leur assurerait la qualification pour les quarts de finale de leur Euro.

Une rencontre au couteau face  à des Tchèques qui se sont rassurés après la leçon reçue des Russes (4-1) battant une pâle équipe de Grèce (2-1) et qui n’ont pas forcément besoin d’une victoire ( un nul pourrait leur suffire si la Grèce ne bat pas la Russie). Obligés de gagner, les hommes de Smuda devront une nouvelle fois miser sur leur courage et volonté contre un adversaire supérieur techniquement, et compteront  surtout sur le duo du Borussia Dortmund, auteur des deux buts de l’équipe dans le tournoi, Robert Lewandowski et le capitaine Jakub Blaszczykowski.

Remontés comme jamais à l’idée d’en découdre avec le soutien de leurs supporters, les Polonais ont bien l’intention de marquer un grand coup, quelle que soit la manière. Ce match, c’est tout un peuple qui l’attend depuis six ans et sa désignation comme coorganisateur du tournoi.

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
euro2012-ronaldo
Euro 2012 : Les stats de la deuxième journée

La 2ème journée de l’Euro vient de se terminer et on y voit déjà un peu plus clair ... mais...

ukraine_france_decisif
France – Ukraine : un match déjà décisif

Ce soir les bleus joueront certainement leur qualification. Malgré une prestation tout à fait correcte contre l’Angleterre, l’Équipe de France...

espagne-irlande
La promenade des Espagnols

Lors d'un match sans réelle opposition et avec grande maîtrise, les Espagnols se sont imposés 4 buts à 0 face...

Fermer