Play-offs : La Ligue 2 le virus de la LFP

22
juin
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

football-des-play-off-en-ligue-2-pour-jouer-les-barrages-de-montee-1497198280

La Ligue de Football Professionnel (LFP) a décidé de changer une nouvelle fois le règlement pour la montée en Ligue 1. La Ligue 2 est totalement défavorisée par la LFP.

Une décision avantageuse pour la Ligue 1

C’est un scénario qui a pris de l’ampleur et qui déçoit les amoureux de la Ligue 2. L’antichambre de la Ligue 1 se voit une nouvelle fois être la marionnette de la LFP. Après les barrages aller-retour entre le troisième de Ligue 2 et le dix-huitième de Ligue 1, la LFP a décidé d’y ajouter des play-offs. Le troisième, quatrième et cinquième de Ligue 2 sont concernés par cette nouveauté. Le mois de Mai sera autant spectaculaire qu’usant pour les clubs de Domino’s Ligue 2. Le cinquième se déplacera chez le quatrième le mardi 15 mai 2018. Le vainqueur de cette confrontation s’opposera au troisième de Ligue 2 le vendredi 18 mai. A cela, le vainqueur de ce deuxième match affrontera en barrage aller-retour le dix-huitième de Ligue 1 (23 et 28 mai) comme ce fut le cas entre Troyes et Lorient cette saison. La montée de Troyes aux dépens de Lorient a surpris tout le monde. La surprise à l’issue des barrages risque désormais de se faire rare puisque la LFP  a décidé de durcir l’obstacle de l’ascension pour les clubs de Ligue 2.

Un calendrier surchargé en Ligue 2

Le calendrier du mois de mai pour les clubs de Ligue 2 sera surchargé. Quarante deux, c’est le nombre de matches de championnat nécessaires au quatrième ou cinquième de Ligue 2 pour valider ou non son ticket pour la Ligue 1 la saison suivante. En plus d’un calendrier très compact la Domino’s Ligue 2 oblige les clubs à rallonger leur saison et à miser tous les efforts consentis sur 38 matches dans des confrontations directes. C’est un véritable parcours du combattant auquel s’apprête à traverser les clubs de Ligue 2. Il est vrai que les Play-offs permettent d’éviter peut-être des scénarios cruels comme l’a vécu Lens cette saison avec la montée d’Amiens au bout du temps additionnel. La fin de saison dernière de Ligue 2 a démontré que le football était aussi très beau à l’échelon inférieur. Le suspens, l’enjeu, le jeu, la pression, la joie, la tristesse étaient l’égal de l’élite du football français. Si les quatrième et cinquième de Ligue 2 seront sur le moment satisfaits de l’instauration de ces play-offs, ils risquent de vite déchanter quand ils s’apercevront de la fraîcheur dans laquelle se trouvera son adversaire de Ligue 1 qui aura au minimum disputé un match en moins. C’est une décision cruelle pour les clubs de Ligue 2. L’accession en Ligue 1 ne sera que plus belle et démontrera que le sport surmonte les obstacles infligés par les instances de direction.

Le classement final de Ligue 2 discrédité

Si cette saison a été particulièrement serrée, pouvons-nous savoir si ce sera le cas la saison prochaine? Le classement final de Ligue 2 va perdre tout crédit. Si l’objectif sera pour chaque club d’obtenir les deux premières places synonyme de montée immédiate, il ne va pas sans dire que des écarts peuvent être creusés entre le troisième, quatrième et cinquième de Ligue 2. Le classement final récompense la régularité, l’efficacité et la qualité de l’équipe. Cependant, si le troisième termine avec quinze points d’avance sur le cinquième et ne dispute pas le barrage, où est le mérite?

Comment un club de football professionnel doit-il gérer une situation où il dispute trente-huit matches mais sait au bout d’un certain temps qu’il devra jouer sa saison sur des matches à élimination directe? Le classement final perd tout crédit et cela risque de fausser quelque peu le championnat et surtout ne pas être représentante de la saison écoulée. La politique menée par la LFP laisse présager qu’elle protège la Ligue 1. Troyes a démontré que le championnat de Ligue 2 n’avait rien à envier à la Ligue 1. La Ligue 2 dérange. Tant mieux car une Ligue 1 fermé serait soporifique. Il faut laisser place au jeu et au mérite plutôt qu’au favoritisme.

Et pourquoi pas des play-offs pour la troisième place en Ligue des Champions?

L’idée est farfelue et exagérée mais n’en reste pas moins représentative. Les play-offs instaurés en Ligue 2 devrait inspirer la LFP à décider du même sort pour la Ligue 1. Pourquoi ne pas instaurer des play-offs pour la troisième place en Ligue des Champions? Même si le troisième de Ligue 1 a mérité sa place pour la Coupe aux grandes oreilles, il devra affronter le quatrième ou le cinquième de Ligue 1 pour assurer sa place en Ligue des Champions et ne pas avoir à disputer simplement l’Europa League. Si l’instauration par la LFP de cette règle était réelle, le scandale médiatique et sportif serait exponentiel. Les enjeux sportifs et financiers sont énormes et la pression n’en serait que plus grande. A moindre mesure, en Ligue 2, le constat est le même. Le championnat est faussé avec la sensation pour les clubs d’être des marionnettes devant réaliser un parcours du combattant pour espérer s’inviter en Ligue 1. Non, vraiment, la Ligue 2 dérange. Mais cette Ligue 2 là continuera de déranger tant qu’elle continuera de titiller la Ligue 1. A moins que la LFP ne décide d’instaurer une Ligue 1 fermée à 18 clubs avec une montée immédiate et un barrage entre le deuxième de Ligue 2 et le dix-septième de Ligue 1 comme avait émis l’hypothèse, Frédéric Thiriez, l’ancien président de la LFP. L’instauration des barrages et des play-offs va, en tout cas, dans ce sens. Pour augmenter l’attractivité et la compétitivité selon les dires. Une manière surtout de dire que la Ligue 2 et ses petits budgets n’a pas sa place en Ligue 1 au milieu des pétrodollards.

 

 

Auteur : Quentin Burban

Amoureux du beau jeu mais fan irrésistible de l'AJ Auxerre. Fan absolu de sport, grand curieux, aime la vie plus que la vie ne m'aime.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
IMG_2949
Sang et Or

Lors de l’assemblée générale de ce vendredi, Baptiste Giabiconi sera officiellement élu président du FC Martigues. Présenté il y a...

sc bastia
Pourquoi le SC Bastia va manquer en Ligue 1

Relégué à l'issue de la saison 2016-2017, le SC Bastia va forcément évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Club historique...

laurent-blanc
Laurent Blanc à l’Inter Milan : oui, je le veux !

En amour, tout le monde a quelqu'un qui l'attend quelque part, il s'agit simplement de la retrouver, son âme sœur....

Fermer