Philippe Mexes, la clé de nos ambitions

11
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Équipe de France / Euro 2016

philippe_mexes_france

Nombreux observateurs attendent le duo Benzema et Ribery, pourtant les spécialistes vous diront qu’il n’y a pas d’équipe sans grand gardien et sans une bonne charnière centrale.

Et si l’Équipe de France n’a pas une bonne défense, Karim et consorts auront beau briller de mille feux, il paraît compliqué d’aller loin dans cette compétition. Tant lors des trois matchs de préparation, les Bleus ont été approximatifs dans ce secteur de jeu, et particulièrement Philippe Mexès, que nos compatriotes journalistes n’ont pas manqué de « tailler » pour ces moments d’absence, parlant de « véritables trous d’air et de boulettes plus grosses que lui ».

Pourtant, l’ancien protégé de Guy Roux débutera bien l’Euro demain soir et très certainement pour les rencontres suivantes, avec toutes les interrogations qui l’entourent. Reste que dans ces zones de trouble, le Milanais reste très certainement le plus talentueux de nos atouts défensifs, capable à lui seul de résoudre nos carences actuelles et de bonifier ses coéquipiers.

Explications : un peu trop dans la facilité, il a longtemps navigué entre éclosion, régression puis incompréhension. Mais son passage dans le Calcio a permis à Philou d’étoffer son jeu et d’apprendre la rigueur, tout en concernant ses qualité originelles, lui permettant de s’imposer comme l’un des tout meilleur défenseur central de série A de ces dernières années, dans un championnat qui reste la référence en la matière. Dans de bonnes dispositions, sa justesse et son aisance technique doivent lui permettre de devenir un leader de l’équipe de France (ce qui aurait du être le cas depuis des années). Pilier de la garde bleue depuis l’intronisation de Laurent Blanc, il a été un des meilleurs français lors de la phase aller des éliminatoires et face au Brésil, écœurant littéralement les attaquants de la séléçao en multipliant les interventions tranchantes. Handicapé par sa blessure qui l’a éloigné des terrains pendant 10 mois, Philippe Mexès a dû beaucoup travailler pour rattraper le temps perdu et ses dernières prestations s’en sont ressenties. Mais sûr que si le travail paye, les bleus auront un tout autre visage pendant cet Euro 2012.

Et l’heure est venue de voir, justement, quel est le destin de l’Équipe de France …

Auteur : Loïc DENIBAUD

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Équipe de France

Plus dans Équipe de France, Euro 2016
simon kjaer danemark
Le Danemark créé la première surprise

Le Danemark proclamé petit poucet dans le groupe de la mort composé du Portugal, de l'Allemagne et des Pays-Bas, a...

samaras_grece
La Pologne s’en sort bien

Dans un match d'ouverture qui a tenu toutes ses promesses, la Pologne et la Grèce n'ont pu se départager (1-1)....

prono_euro_2012
Les pronos de la rédaction

Au Premier Poteau vous propose les différents avis de ses rédacteurs pour l'Euro 2012 de football qui démarre ce soir....

Fermer