Pauline Ripoche : Rester dans la course à la D1

22
janvier
2013

Auteur :

Catégorie : D1 Féminine

Pauline Ripoche, ESO La Roche sur Yon

Footballeuse depuis le plus jeune âge, Pauline Ripoche joue actuellement en D2 Féminine, à la Roche-sur-Yon. Originaire de Saint-Julien de Concelles, dans la banlieue Nantaise, Pauline a accepté de répondre à nos questions et parle des objectifs de la saison ainsi que de la médiatisation du football féminin.

APP : Bonjour Pauline, peux-tu te présenter en quelques mots pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Pauline Ripoche ESO La RochePauline : J’ai 21ans, je suis née à Nantes. Je suis actuellement en Master en école de commerce à Nantes et en alternance au Décathlon La Roche-sur-Yon. J’ai commencé le football à l’âge de 7ans dans ma commune de Saint Julien de Concelles en mixité. J’y ai joué jusqu’à 14ans ou j’ai été obligée de rejoindre une équipe féminine. J’ai alors choisi le Saint-Herblain Olympic Club (aujourd’hui NSH) ou j’ai évolué quasiment tout de suite en sénior en National 2. J’y suis restée 4ans et j’ai ensuite choisi de tenter l’aventure à l’ESO La Roche-sur-Yon évoluant alors en National 1. Je suis au club depuis 2009.

APP :  Tu as rejoint La Roche-sur-Yon lors de la saison 2009/2010 lorsque le club était en D1 Féminine, que ressent-on lorsque l’on joue contre Lyon ou Juvisy ?

Pauline : Évoluer en D1 était un objectif depuis très jeune. Se retrouver face à des joueuses internationales, ces joueuses qui m’ont inspiré étant plus jeune, cela reste une réelle fierté. Ce sont des matchs difficiles pour des petites équipes comme nous, et le score est souvent très dur à digérer. Mais avec le recul ce sont des matchs que l’on n’oublie pas. En plus, sur certaine rencontre on a parfois tenu tête à ces équipes (juvisy, PSG) ce sont de très bons souvenirs.

APP : La saison dernière, vous avez terminé deuxième de votre groupe en D2 Féminine à seulement deux points d’Issy. Lors du dernier match, vous venez de perdre 1 à 0 face à Soyaux, leader de votre groupe. Quel est l’objectif du club pour la fin de saison ?

L’objectif reste le même qu’en début de saison. Cette défaite est très dure à avaler, car on allait là-bas pour faire un résultat. On s’est préparées très sérieusement pour ça. On a fait un bon match ou on a manqué de réussite devant le but. Mais Soyaux a montré sa solidité et a réussi à marquer contre le cours du jeu et à conserver ce score. On va poursuivre notre saison pour rester dans la course en espérant un faux pas de leur part. Et la prochaine échéance est maintenant la coupe de France ou on parvient à faire un bon parcours depuis plusieurs années.

APP : Justement, vous allez rencontrer Rodez (D1) en 32ème de finale de Coupe de France ce week-end. Est-ce pour vous l’occasion de prouver que vous pouvez rivaliser face aux meilleures ?

Pauline : On attend ce match avec impatience. C’est également pour nous l’occasion de jouer contre d’anciennes coéquipières. La coupe a toujours un goût particulier et elle nous réussit plutôt bien. On a un coup à jouer contre Rodez j’en suis persuadée. Et on va le jouer à fond devant notre public. J’espère que beaucoup de supporters viendront nous soutenir. Ça sera un facteur de plus en notre faveur.

APP : Enfin, et pour terminer, quel regard as-tu sur l’investissement grandissant sur le football féminin à l’image d’un PSG version qatari ou d’un Lyon qui recrute deux stars internationales (Rapinoe et Ohno) ?

J’admire le travail effectué par M. Aulas depuis plusieurs années à Lyon. Pour moi c’est celui qui contribue le plus au développement du football féminin en France en donnant aux joueuses le statut de professionnelles. Il tire le niveau du championnat vers le haut. Certains clubs tentent de suivre la marche et l’écart se ressert. Mais je trouve ça exceptionnel de faire venir une joueuse comme Rapinoe en France. Mon souhait pour la fin de saison si on se qualifie contre Rodez serait de rencontrer Lyon pour affronter cette joueuse que je trouve exceptionnelle.

– – – – – – – – – – – – – – – – –

Un grand merci à Pauline Ripoche pour cet entretien. L’équipe d’Au Premier Poteau lui souhaite une bonne continuation pour la fin de saison et bonne chance pour le match de ce week-end en coupe de France face à Rodez.

Auteur : Maxime Coutant

Ex-Footballeur mais toujours autant assidu ! Admiratif du beau jeu et de la technique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie D1 Féminine

Plus dans D1 Féminine
Les joueuses de Vendenheim à l'entrainement
Remue-ménages en D1 Féminine

Ces derniers jours, de nombreuses choses se sont déroulées dans plusieurs clubs de D1 Féminine, bien loin des valeurs que...

Montpellier a déroulé face à Arras
D1 Féminine : Montpellier a déroulé

Seulement trois matchs cet après-midi en D1 féminine et le PSG a bien failli ne pas jouer, mais le match...

La Ligue des champions revient après ce week-end de D1 Féminine
D1 Féminine : Seulement trois matchs au programme

Comme annoncés plus tôt dans la semaine, plusieurs matchs de D1 Féminine ont été annulés en raison des intempéries et...

Fermer