Comment Pascal Dupraz a métamorphosé le TFC

07
avril
2016

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

pascal-dupraz

Son nom était déjà sur toutes les bouches après la démission de Dominique Arribagé ; Pascal Dupraz, arrivé en pompier de service pour tenter de sauver un TFC à la dérive, a réussi un premier exploit : faire renaître l’espoir du maintien dans les têtes des supporters. Avant, de peut-être, transformer cet espoir en fait accompli…

Le club de la Ville Rose comptait 10 points de retard sur le premier non relégable, le jour où Pascal Dupraz se présentait dans les bureaux de Newrest (l’entreprise de catering d’Olivier Sadran) afin de réaliser un entretien avec le président. Une signature et un mois plus tard, le TFC est revenu à 4 unités du Gazélec et du Stade de Reims, qui luttent pour cette fameuse dix-septième place synonyme de maintien dans l’élite. Entretemps, on a assisté à énormément de changements sur l’île du Ramier (lieu du centre d’entraînement des Violets), qui a d’abord été le théâtre d’une belle frayeur pour Pascal Dupraz. En effet, le samedi 5 mars, alors que les Téfécistes répètent une dernière fois leurs gammes en vue du déplacement à Marseille, le technicien savoyard est victime d’un malaise et doit être hospitalisé. Sa première sur le banc toulousain, qui devait avoir lieu au Vélodrome, est brutalement avortée. Mais cela ne l’empêchera pas de donner des consignes, depuis sa chambre d’hôpital, à l’entraîneur adjoint Mickaël Debève, chargé d’assurer l’intérim. Au terme d’un match qu’ils auraient pu gagner, les Violets ramènent un point encourageant de la cité phocéenne, où ils ont évolué dans un 4-3-3 inédit.

.

toulouse-dupraz

.

Il faudra ensuite attendre le jeudi de la semaine suivante pour revoir Dupraz fouler les terrains annexes du Stadium : « J’ai fait tous les tests nécessaires. J’ai eu le feu vert de tous les docteurs pour reprendre mon métier. » Immédiatement, les premières « Dupraz Rules » sont mises en place : portables interdits dans les vestiaires, tout comme le port du bonnet pendant les séances d’entraînement, qui sont désormais toutes ouvertes au public afin de réchauffer les relations club-supporters. Dans le contenu, Dupraz avait annoncé la couleur dès sa première conférence de presse : sa priorité n’est pas de voir un jeu parfaitement léché, en revanche, il sera intransigeant sur la rigueur défensive et le travail de récupération : « Le beau jeu, il vient avec la confiance. Tous les entraîneurs pensent d’abord à bien défendre, tous ensemble. Il faut récupérer le ballon plus vite et plus haut pour mieux attaquer. » Des paroles qui se vérifieront dès le match suivant contre Bordeaux, à l’issue duquel les Violets s’imposeront 4-0. Un carton dans le derby de la Garonne, sept jours après avoir redouté un cauchemar. L’histoire est belle, le grand sourire de Dupraz se reflète sur le visage des supporters, qui n’avaient pas savouré un match sans trembler depuis belle lurette. Pour l’anecdote, le dernier 4-0 du Téfécé en Ligue 1 remontait au 20 octobre 2012, lors d’un déplacement à… Evian, alors dirigé par Pascal Dupraz.

.

pascal-dupraz-toulouse

.

Mais l’euphorie de la victoire ne doit pas masquer la réalité : le TFC est toujours 19ème et à sept points du premier non-relégable, alors qu’un voyage sur les terres maudites de Lille (où le TFC ne s’est plus imposé depuis près de dix ans) se profile. Et malheureusement, la tendance se confirme au Stade Pierre Mauroy : dans une rencontre extraordinairement pauvre, les Violets s’inclinent sur la plus petite des marges, 1-0, après que les Dogues aient converti leur seule occasion du match en but. Si les hommes de Frédéric Antonetti assurent là définitivement leur maintien – et leur statut d’équipe la plus triste du championnat le plus triste d’Europe – ceux de Dupraz perdent une belle occasion de se rapprocher de leurs concurrents à la survie. Le temps d’une trêve internationale, et il faut remettre le couvert face à Caen. Avant la rencontre, Pascal Dupraz a sa méthode pour transcender les joueurs : il montre à ces derniers la vidéo de l’incroyable remontée de Floria Guei, lors du 4x400m féminin aux Championnats d’Europe 2014. Par ailleurs, la fermeté du coach se fait sentir en interne : certains joueurs sont écartés du groupe pour avoir eu une attitude incompatible avec l’esprit commando de la mission sauvetage. Parmi les punis, on trouve notamment l’ex-capitaine Jean-Daniel Akpa Akpro, qui s’est permis de prolonger son séjour en Côte d’Ivoire à l’occasion de sa sélection. Sans lui, ni les Serbes Spajic et Pesic, le TFC s’impose 2-0 face aux Malherbistes, sans être transcendant dans le jeu, mais en affichant une détermination et un impact dans les duels digne d’une équipe qui veut se maintenir.

Après plus d’un mois à la tête du navire, on peut dire que la méthode Dupraz porte ses fruits. En faisant confiance à des joueurs d’expérience, comme Didot, Ninkov ou encore Sirieix, le technicien a permis au TFC de recouvrer une certaine cohésion, mais pas que. Les Violets ont également retrouvé ce qui leur manquait depuis le début de cet exercice 2015-2016 : un milieu de terrain compétitif. La complémentarité entre Etienne Didot et Tongo Doumbia, conjuguée aux bonnes performances de la sentinelle Alexis Blin, rassure la défense. Devant, le duo infernal Braithwaite – Ben Yedder se charge du reste. Maintenant, le Tèf va devoir enchaîner les victoires s’il veut se maintenir, chose qu’il n’a jamais réussi à faire jusqu’à présent. La réception imminente de Bastia, en difficulté hors de ses bases, est l’occasion de débuter une série, et de continuer une remontée qui pourrait entrer dans l’histoire de la Ligue 1.

Auteur : Boris Daube

Supporter inconditionnel du TFC, je consomme le foot sans modération. In Paul Pogba I trust.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
michel-der-zakarian-fc-nantes
FC Nantes : qui après Der Zakarian ?

Si la saison est considérée, à juste titre, comme la plus prometteuse depuis la remontée du club, l’entraîneur Michel Der...

emiliano-sala-fc-nantes
“Hors-jeu” avec Emiliano Sala

Avec le buteur argentin du FC Nantes on a discuté football mais pas que. Un entretien en longueur pour mieux...

A la veille de la rencontre entre Bordeaux et Monaco, APP fait le tour d'horizon des deux équipes qui suivent une trajectoire opposée.
Bordeaux : Ramé peut-il faire tomber Monaco ?

La trêve internationale a commencé de manière ubuesque au Haillan, quand l'Equipe nous a informé que... des superviseurs du Barca...

Fermer