Pas gagné pour Newcastle, Tottenham espère

05
mai
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Newcastle relégué ?

Dans un duel à distance de seulement deux points, Arsenal et Tottenham se sont tous deux imposés dans la douleur. Les Magpies de leur côté ne se sont pas facilité la tâche pour le maintien. En prime, un aperçu de leurs possibles remplaçants !

Duel Londonien

Le principal attrait de cette première partie de la 36eme journée de Premier League était évidemment la course poursuite entre Arsenal et Tottenham. Les Gunners se déplaçaient chez leurs voisins de QPR, officiellement en Championship depuis quelques jours, alors que les Spurs recevaient le club formateur de Gareth Bale et Théo Walcott : Southampton.

Ce dernier match a d’ailleurs été retardé en raison d’un accident aux abords du stade, pour permettre aux supporters embouteillés de ne rien manquer de la partie. Honnêtement ils n’auraient pas manqué grand-chose de leur team, tellement les Saint’s de Schneiderlin et surtout Rickie Lambert les ont fait déjouer. Le meilleur buteur anglais de la League (14 buts!) a fait passer quelques frayeurs dans les travées de White Hart Lane, dont un coup franc sur le poteau, bien détourné par Lloris. C’est finalement, et comme à l’accoutumée, le « Prince of Wales » Gareth Bale qui a débloqué la partie à la 85eme, sur une frappe tendue à l’entrée de la surface. Avec 65 points, à la hauteur de Chelsea qui joue à United ce dimanche, les Spurs peuvent espérer ne pas se faire bouffer la Champion’s une deuxième fois d’affilée.

Pour leurs rivaux, 3eme, le passage chez Rémy et Mbia leur a permis d’engranger un huitième match sans défaite en PL. Mais que ce fut laborieux ! Débloquant le match dès la 1ere minute sur un bon service d’Arteta pour Walcott, Arsenal n’a rien montré derrière et aurait pu se faire égaliser sans la maladresse des attaquants des Rangers. Mais bon, comme ça fait plus de 30 matchs qu’ils sont maladroits, il n’y avait pas grand-chose à craindre.

Newcastle est loin d’être sauvé

Une furieuse odeur de relégation se fait sentir sur le plus frenchie des clubs anglais. Sur la pelouse de West Ham, les Magpies ont relevé le niveau après leur défaite mémorable à domicile face à Liverpool. Pour une fois la défense a été solide. Mais ce petit point ne les arrange pas quand Wigan gagne au finish 3-2 à West Brom’.

Après avoir été mené 2-1, le 18eme du championnat à fait preuve de détermination, s’est accroché et l’a emporté. Avec cette victoire, et un match en moins, la menace de la relégation pèse du 17eme : Sunderland avec 37 points, au 12eme : Fulham qui ne s’est pas facilité la tâche par sa défaite à domicile face à Reading 4 buts à 2, et qui stagne avec 40 points.

Du côté de Birmingham, Aston Villa a définitivement trouvé sa vitesse de croisière en enchaînant une nouvelle victoire face à un mal-classé, Norwich (qui ne l’était pas il y a encore quelques semaines). Les Villains ont parfaitement géré leur calendrier, mais leurs deux prochains matchs seront des plus compliqués : un face à Chelsea et le dernier… à Wigan.

Le Bonus du Week-End : Le finish complètement fou du Championship.

46eme et dernière journée hier dans l’antichambre de cette PL, et bon sang que ça a été débridée ! Une journée déconseillée aux cardiaques. On s’explique, deux places importantes se jouent : la 2eme entre Hull City et Watford pour l’accession direct à l’étage au-dessus, et la 6eme pour avoir le droit de disputer les ultimes chances d’y accéder. Les prétendants sont au nombre de 3 : Bolton et Nottingham Forest avec 67 points tiennent la corde alors que le précédent 6eme, Leicester City, s’est bien hypothéqué ses chances depuis notre dernier article sur la situation.

Seulement voilà, Leicester joue à Nottingham Forest pendant que Bolton reçoit Blackpool, 15eme. De leur côté, Watford est à un point de Hull qui reçoit le champion Cardiff, alors qu’eux reçoivent les plus beaux loosers : Leeds United, descendus 13eme… De quoi espérer pour Zola et ses troupes, une victoire à domicile conjugué à au pire un nul des Tigers et le tour est joué. Mais voilà, aujourd’hui rien ne va se passer comme prévu.

Les matchs commencent à 13h45, trois minutes plus tard, Simon Cox ouvre le score pour Nottingham Forest, les propulsant dans les barrages. Ça n’arrange pas les affaires de Bolton. Ça les arrange encore moins lorsque Blackpool ouvre le score à la 21eme, puis en plante un second à la 35eme. 2 tirs cadrés, 2 buts, ça sent l’après midi cauchemardesque. Leicester leur offre un petit répit en égalisant entre-temps à la 24eme. De courtes durées lorsque le capitaine Andy King fait passer Leicester devant au score et au classement ! À la mi-temps, Leicester à 68 points, Bolton et Forest 67. De l’autre côté, Hull et Watford restent à leurs places, les « Hornets » perdent face à Leeds pour un but franchement gag.

Début de la seconde et ça part direct ! Boum ! Boum ! Coup sur coup, Bolton revient au score par Eagles et Davies, et n’est devancé par Leicester que sur la différence de buts (23 contre 8). Du côté de la 2eme place, Cardiff ouvre le score par Fraizer Campbell, tandis Watford passe second par une égalisation dans la lucarne d’Abdi (50e). L’espoir ne dure pas longtemps, l’allemand Proschwitz (58e) puis l’Irlandais McShane (63e) consolident l’accession des Tigers.

Bolton de son côté pousse pour forcer la décision, mais la défense de Blackpool tient bon. La lumière vient du côté du City Ground de Nottingham à la 50eme, par Elliott Ward qui égalise de la tête. Nouveaux calculs ! Nottingham et Bolton sont à égalité avec 68 points, Leicester en a 66, mais Bolton est devant avec encore une fois une différence supérieure (8 contre 5). Situation parfaite pour les 6eme si rien ne change, mais Nottingham et Leicester sont bien décidés à passer. Forest fait rentrer deux attaquants supplémentaires, pourtant rien ne change jusqu’à la 90eme minute.

KC Stadium de Hull : un pénalty est concédé par les Tigers pour une main dans la surface, Maynard de Cardiff le transforme. Hull est vulnérable.

Vicarage Road de Watford : Arrêt de jeu, Leeds part en contre et McCormack est servi peu avant la surface, voyant le gardien un peu avancé, il tente le lob. Le ballon n’est pas assez puissant, mais le gardien remplaçant du remplaçant (Almunia s’est blessé avant le match, son suppléant pendant…) a du savon dans les mains et dans la plus pure tradition anglaise, prolonge ce ballon dans ses propres filets. Welcome in the Barrages !

Reebook Stadium de Bolton : Rien n’y fait, Blackpool est imperméable, mais Bolton s’en fout, la qualif’ est acquise tant que rien ne bouge entre Forest et Leicester, sauf que.

City Ground de Nottingham : balle perdue par Nottingham Forest au milieu de terrain, l’intercepteur l’envoie direct sur Knockaert par dessus les 9 joueurs de Forest qui attaquaient. 4 contre 1. Knockaert efface le défenseur en transmettant à Chris Wood à l’entrée de la surface, contrôle raté de l’attaquant qui évite la sortie du gardien et le retour du défenseur en passant du bout du pied à Knockaert. L’ex-guingampais ajuste dans le but vide, devant les supporters bleus de Leicester qui explose. Leicester repasse devant Bolton, 68 points chacun, mais toujours cette différence de but… Après une qualification pareille, s’agit d’aller au bout maintenant!

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
liverpool everton derby
Premier League : Présentation de la 36ème journée

En haut du classement, United est déjà sacré champion. Si City devrait conserver sa 2ème place, il reste à savoir...

Dortmund Bayern
La « Groβe » Répétition !

Après un répit européen pour la plupart des formations de Bundesliga, cette dernière reprend ses droits pour son antépénultième journée,...

falcao madrid
Liga : ça se décante pour l’Europe, le maintien disputé

La 33ème journée de Liga a permis d'y voir plus clair dans la hiérarchie dans le haut du tableau, à...

Fermer