Paris FC – Strasbourg : Les réactions

23
août
2014

Auteur :

Catégorie : National

En suivant le Paris FC, Au-Premier-Poteau vous propose les réactions d'après-match après la rencontre entre les Parisiens et le Racing Club de Strasbourg.

En suivant le Paris FC, Au-Premier-Poteau vous propose les réactions d’après-match après la rencontre entre les Parisiens et le Racing Club de Strasbourg. 

Christophe Taine (entraîneur du PFC) :

C’est un match nul logique, la première pour eux, la deuxième mi-temps pour nous.

Il y a eu du déchet technique, comment l’expliquer ?

C’est peut être les premières pluies, le fait de jouer à domicile… C’est possible. Après on a rectifié le tir à la mi-temps. Je retiendrai surtout que ce qui est positif aujourd’hui, c’est la deuxième. On était beaucoup mieux dans le jeu, sur la performance individuelle et collective. Il y a eu moins de déchet technique et on a été récompensé par ce pénalty justifié.

Un enseignement particulier à retenir de ce match ?

Il faut tenir jusqu’à la 94e, être rigoureux. On a pas su le faire aujourd’hui, il nous a manqué deux minutes. Comme je le répète on aurait pu le prendre en première. Le moment où on prend le but c’est embêtant mais on aurait pu le prendre en première donc… On aurait peut-être égalisé en deuxième et ça aurait fait match nul. Je n’ai pas de soucis avec ce but pris à la 92e, c’est juste sur le contenu de la première mi-temps, que l’on a loupé.

Il y a des améliorations ?

Il y en a plein, il y en a toujours. On a un groupe qui s’est construit tard, on est à la troisième journée. On progresse match par match, entraînement par entraînement. Pour les axes de progressions je le réserve à mes joueurs. On est cohérent, on a fait deux nuls une victoire, on est invaincus. On sait que dans ce championnat il faut l’être et prendre des points. Être régulier, et on l’est pour le moment. Ça va se mettre en route, on sent qu’il y a un potentiel. Maintenant il faut continuer à bosser car on a des garçons qui sont arrivés tard, et il faudra aller chercher les trois points.

Le changement offensif à la 60e, cela montrait votre envie de gagner le match :

On joue toujours pour gagner les matches. C’est vrai qu’on était un peu empêché offensivement. On a ensuite été récompensé rapidement, mais on a pas su mettre le deuxième but, avec une ou deux situations où on peut jouer mieux le coup. On le fait pas, voilà c’est comme ça, ça fait parti du jeu. Il y a du boulot, au bout de la troisième journée il ne faut pas s’inquiéter.

Loic Poujol (Milieu de terrain du PFC) :

Le match a mal débuté…

C’est vrai qu’en première mi-temps c’était moyen dans le jeu, après en deuxième on s’est rassuré. Mais c’est vrai que prendre un but comme ça, deux minutes avant la fin… On s’était dit « quitte à mal jouer, autant gagner », parce qu’on sait que le National c’est un championnat costaud, physique, et on est tous déçu de la façon dont ça c’est fini.

C’est quoi la différence avec la Ligue 1 (Loïc Poujol jouait à Sochaux l’année dernière) ?

Il y a plus de contacts, c’est plus physique. La Ligue 2 ça construit un peu plus. Le championnat National c’est physique, ça se voit. Je savais que c’était costaud pour avoir joué en CFA. Par rapport à celle-ci, le niveau impact physique est un cran au-dessus. Il faut s’accrocher et ne rien lâcher.

Qu’est ce qui a manqué ce soir ?

Un peu de réussite… Il nous marque un but sorti de nulle part, le défenseur central. Au milieu de terrain ils étaient très présents physiquement et c’est là où on a un peu pêché… Je pense qu’eux jouent aussi la montée et on connaît le passé de Strasbourg, qui était en Ligue 1 il y a pas longtemps. Ils ont été repêché cette année donc ils ont les crocs de faire une belle saison par rapport à l’année dernière.

Et vous ?

On va jouer le haut du tableau, il y a des possibilités mais on verra à la trêve le nombre de points qu’on a. On verra comment ça se passe, on a des joueurs pour, on a de la qualité. Il faut se remettre en question à chaque match et gagner le prochain.

On vous a conditionné pour le derby contre le Red Star ?

Oui on m’a dit que ce serait chaud ce derby, qu’il fallait le gagner. Apparemment ils ont bien recruté, ils ont Planté comme gardien et de bons petits joueurs. Je pense que ça va être un bon match comme ceci, une affiche de National.

La National se rebelle, par ses recrues de bonne qualité ?

Quand on voit que les recruteurs vont en National, c’est qu’il y a de la qualité aussi. Après beaucoup d’équipes de National ont de l’ambition, elles recrutent des joueurs comme moi qui ne jouaient pas beaucoup, pour se relancer. Ça fait que c’est un championnat costaud.

crédit photo : www.parisfootballclub.com

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie National

Plus dans National
Après deux défaites consécutives à l’extérieur, les joueurs du Paris FC avaient à cœur de renouer avec la victoire vendredi au Stade Dejerine ...
Le Paris FC domine le Poiré

Pour la deuxième journée de National, le Paris FC s'est imposé (3-1) sur la pelouse du Poiré-sur-Vie. Les visiteurs se...

Pour sa 4ème saison en National, le Poirée-sur-Vie veut consolider sa place et prouver qu'il peut aussi prétendre au niveau supérieur.
Le Poiré-sur-Vie, avec modestie mais pas sans ambitions

Le Poiré va entamer sa quatrième saison en National après avoir vécu un exercice 2013-2014 compliqué. Les Genôts veulent consolider...

Face à Colomiers, les Genots du Vendée Poirée Sur Vie Football ont remportés une victoire ô combien importante dans l'optique du maintien.
Le Poiré a des ressources

Avant cette rencontre, le Poiré/Vie était à égalité de points (29) avec son adversaire du jour (Colomiers) et le premier...

Fermer