OM/ASM: 5 lettres pour en savoir plus sur cette saison

01
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Marseille - Monaco. Là voilà la première grosse affiche de cette saison de Ligue 1. Le Vélodrome va rugir devant toutes les stars de la Principauté.

Les retours de Monaco et Nantes, c’est aussi le retour de classiques dans le championnat de France. Après le FCN/PSG de la semaine dernière, un nouvel acronyme nous offre une belle affiche assorti de grands souvenirs. OM/ASM c’est en vrac, une histoire de couloirs, un hat trick et une bise au président, des chocs en coupe d’Europe, on en passe et des meilleurs. Tout semble réuni ce dimanche pour écrire un nouveau glorieux chapitre. Présentation du duel des outsiders présumés au titre de champion. 

Marseille, le dernier gros «à la française»

Second l’an dernier, un peu à la surprise générale les phocéens se présentent dans une configuration beaucoup plus ambitieuse en ce début d’exercice 2013/14. Le business plan est clair: recruter les meilleurs joueurs français labélisés L1 pour essayer de contrer les ogres au pétrodollars. Sur le boulevard Michelet, on a pas de bazooka pour recruter mais on garde une bonne côte auquel il faut adjoindre un projet excitant à l’échelle de la L1.
Gignac, l'arme fatale de l'OM en ce début de saisonDe quoi attirer de très bons joueurs pas encore au niveau pour prétendre aux ambitions mondiales parisiennes ou monégasques. Mais sur les bords de la méditerranée, on se contentera du rayonnement national. La tête de gondole se nomme Payet, 12 buts, 12 passes dé’ l’an dernier. Pas mal. Plus un gros espoir capable de révolutionner le milieu de terrain provençal (Imbula) avant de postuler au dessus, le capitaine des U19 français (Mendy) et un attaquant (Khalifa) à bas prix et faible risque qui a déjà fait ses preuves dans l’hexagone. Ces joyeux lurons sont venus renforcer une équipe à la colonne vertébrale en adamantium (Mandanda, N’koulou, Romao, Valbuena, Ayew, Gignac) qui est habituée à faire bonne figure en L1. Bref, c’est solide et ces 20 dernières années ça suffisait pour faire de vous le favori du championnat. Seulement depuis 2 ans les choses ont changé. Paris a été le premier à avoir les moyens pour ramener des extraterrestres (Zlatan, Thiago, Pastore…). Monaco lui a enclenché le pas cette saison.

Monaco : marquer le championnat!

La tête de gondole sur le rocher s’appelle Falcao, un avant centre à 40 buts la saison. Excusez du peu. Le reste du recrutement est du même calibre: Moutinho, James Rodriguez, Toulalan, Abidal, Kongodbia… Tout cela pour la modique somme de 167 Millions. Pas vraiment dans les habitudes de la maison Ligue 1 Orange. Alors, pour sûr on est impressionné au pays du camembert mais tout en découpant son saucisson on se permet d’émettre des doutes. Quel assise collective ? Il ne suffit pas d’empiler les stars pour construire une équipe de foot. Une équipe solidaire comme l’est… l’OM justement. Ces 90 minutes au Vélodrome sont l’occasion pour les hommes de Ranieri de clouer le bec à la France du foot. Montrer qu’ils sont prêts individuellement et collectivement. Remplacer l’image d’équipe de mercenaires à la faveur de celle de menace sérieuse au PSG qui se voyait déjà garder son titre en trottinant pour les 5 prochaines années. Les premiers tests pour l’élève monégasque ont été passés avec succès. Les obstacles Bordelais, montpelliérains et toulousains sautés avec réussite. 7 points sur 9, c’est honorable pour une équipe qui apprend à se connaitre. L’examen marseillais est beaucoup plus corsé. Plus médiatique aussi.  Toute la France du foot sera devant sa TV ce soir prête à juger un club auquel elle a déjà fait comprendre qu’il n’était pas le bienvenue.

Cette rencontre a l’odeur des grands soirs. Ceux où une dynamique se crée, où des buts d’anthologie sont marqués et dont on peut se souvenir 20 ans plus tard. Ne reste plus qu’aux 22 acteurs à tenir leur promesses. Pour les deux équipes c’est déjà le moment de s’affirmer!

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
Après les matchs européens de cette mi-semaine, retour sur les pelouses de l'hexagone pour cette 4ème journée de Ligue 1. Tour d'horizon.
4ème journée de Ligue 1: présentation

Après les matchs européens de cette mi-semaine, retour sur les pelouses de l'hexagone pour cette 4ème journée de Ligue 1....

toulouse-sirieix
Touloose FC : à la croisée des chemins

Aaaah… le Toulouse FC. Ce bon vieux club qui sentait la naphtaline jusque dans le début des années 2000 et...

gignac-valenciennes-om
Un week-end en Ligue 1 (03/38) : L’OM reçu 3 sur 3

Marseille prend déjà ses distances, Paris gagne enfin, l'inquiétude qui grandit chez les Lyonnais... APP vous résume cette troisième journée...

Fermer