OM: les anti-direction au micro d’APP

30
mars
2014

Auteur :

Catégorie : Interview / Ligue 1

Interview avec les administrateurs des pages facebook "Préservons l'Olympique de Marseille" et "Rendez nous l'OM" qui militent activement contre le MAL.

Depuis l’acte de répression indigne du club marseillais exercé à l’égard du mouvement anti-direction la semaine dernière lors d’OM/Rennes, les protestataires du net ont pris de l’importance. Le jeune Adrien d’ “OM : la révolution commence “, envoyé au commissariat injustement, a reçu un écho conséquent dans les médias la semaine dernière. D’autres pages comme “Préservons l’Olympique de Marseille” ou “Rendez nous l’OM” militent également depuis longtemps et sont plus que jamais actives. APP donne donc la parole à ces supporters désespérés de l’OM  de Marseille ou d’ailleurs qui font vivre la contestation pour ne pas voir mourir leur club.  

Pouvez vous vous présentez rapidement ? Et évoquez votre passion pour l’OM ?

Préservons l’Olympique de Marseille, admin 1:  “Steven, 37 ans j’habite en région parisienne. Cela fait environ 31ans que je supporte l’OM, ma passion à commencée en 1983/1984 après la remontée du club en D1. J’ai assisté à mon premier match au Vélodrome bien plus tard pour la saison 1988/1989 et quelle bonne pioche puisqu’il s’agissait du fameux OM-PSG avec le but de Sauzée à la 91ème! Ce fut mon premier grand souvenir avec l’OM , par la suite l’épopée des années 90 est bien sur gravée à jamais dans ma mémoire avec forcement la coupe aux grandes oreilles en point de mire.”

Préservons l’Olympique de Marseille, admin 2:  “Quant à moi j’ai la trentaine et suis sur Marseille, j’ai été abonné durant plus d’une dizaine d’années dans un groupe du Virage Sud. Ma passion pour l’OM a commencé en 1987 quand mon oncle m’a emmené petit voir un match. Et je me suis abonné pour la première fois en 1997. Jusqu’en mai 2011.”

Rendez nous l’OM: “Mehdi 26 ans. Originaire de Lille mais supporter de l’OM depuis plus de 10 ans. Paradoxalement, j’ai commencé à supporter l’OM alors que le club jouait le maintien. J’adorais la ferveur autour du club, l’ambiance au stade, les couleurs. Aujourd’hui, il n’y a plus grand chose de tout ça…”

“Devant un match de l’OM, je suis affligé et désespéré”

Que ressentez vous aujourd’hui devant un match de l’OM ?

Interview avec les administrateurs des pages facebook "Préservons l'Olympique de Marseille" et "Rendez nous l'OM" qui militent activement contre le MAL.POM, admin 1: “C’est très simple aujourd’hui devant un match de l’OM, je ressens de l’ennui et un désintérêt grandissant. Je reste supporter de l’OM , mais la situation actuelle du club et la façon dont il est géré ne font rien pour arranger les choses …”

POM, admin 2: “Devant un match de l’OM aujourd’hui je suis à la fois affligé et désespéré, mais également (et surtout) désespéré quand je vois la situation sportive au niveau de la direction, du management.”

Rendez nous l’OM:  “Aujourd’hui, je ne ressens plus rien devant un match de l’OM. J’ai l’impression de voir un autre club, cette parodie d’OM ne me procure aucune émotion. Avant, pour rien au monde, je ne pouvais rater un match de l’OM. Même un match amical ou de coupe Intertoto. Mais ça, c’était avant.”

Dites nous en plus sur le mouvement de contestation ? Comment est-il né? 

POM, admin 2: “Ce mouvement de contestation a commencé en plusieurs épisodes sur plusieurs années. Il a réellement commencé lorsque José Anigo a commencé à s’en prendre à Didier Deschamps, quand il y a eu une guerre ouverte par presse interposée. Les deux protagonistes ont inévitablement mêlés tous les amoureux de l’OM à ce conflit. Il y a eu les pro-Anigo, les pro-Deschamps, c’est réellement à ce moment là que l’antagonisme contre José Anigo est né et a pris de l’ampleur… il n’a cessé de croître au fil des années.”

Rendez nous l’OM: “Le mouvement de contestation est né de manière concrète avec la page “Rendez Nous l’OM” qui a abouti à la banderole anti-Anigo lors d’OM-VA puis la manifestation avant OM-Troyes. Le mouvement s’est ensuite essoufflé pour des raisons diverses et variées sur lesquelles il n’est pas nécessaire de revenir aujourd’hui. Maintenant, le mouvement a été relancé grâce à la page “OM : la révolution commence”. Cette page et notre page sont les deux pages Facebook ayant fait concrètement avancer le mouvement.”

“La revendication est claire : le départ du MAL !”

Quels en sont les revendications ? Comment vous y investissez vous ?

Rendez nous l’OM: ” La revendication est claire: le départ du MAL (Margarita Louis-Dreyfus/Anigo/Labrune). Avec celui de José Anigo qui devient maintenant une urgence absolue.”

Interview avec les administrateurs des pages facebook "Préservons l'Olympique de Marseille" et "Rendez nous l'OM" qui militent activement contre le MAL.POM, admin 1: “Devant le manque d’investissement de la part de MLD, le manque d’ambition affiché dans le recrutement de Labrune et Anigo, nous demandons simplement plus d’investissement de la part de MLD ou qu’elle cède les rênes du club si elle ne s’en sent pas capable. Et au vue de leur gestion déplorable dans tout les domaines que messieurs Labrune et Anigo soient remplacés ou changent complètement leur politique concernant le club. Recruter des jeunes joueurs de talents aurait pu s’avérer être une très bonnes idée, mais pour cela encore aurait il fallut qu’ils soient bien encadrés!

Bref on veux une équipe de foot qui ne nous fasse pas honte comme c’est le cas aujourd’hui ……”

POM, admin 2: “Personnellement je m’investis en essayant de propager la parole de la “majorité silencieuse” et en organisant des actions, en réfléchissant à la méthode la plus efficace pour faire entendre notre colère et essayer de mettre la pression sur la direction.”

Rendez nous l’OM: “L’investissement est quotidien depuis la reprise du mouvement. Nous préparons d’autres actions concrètes dans les semaines à venir que nous ne souhaitons pas dévoiler pour le moment car nous avons bien conscience d’être étroitement surveillés.”

Avez vous déjà été confronté à des menaces liées au mouvement ?

Rendez nous l’OM: “J’ai été personnellement menacé l’année dernière pour avoir lancé ce mouvement. Principalement par des membres d’un groupe orange avec la fourbe complicité d’un oiseau de mauvaise augure dont je tairai le nom.”

POM, admin 2: “Chez nous, il y a eu quelques intimidations de la part de supporters faisant partie d’un des groupes  les plus influents.”

POM, admin 1: “Les plus belles intimidations viennent directement du club comme nous l’avons constaté pour le match contre Rennes. Certains d’entres nous avaient prévus d’agiter des mouchoirs blancs et de chanter “Direction Démission”, ils ont été accueillis par la police et la sécurité du club et se sont vus convoquer au commissariat de l’évêché pour “Incitation au crime”. C’est dire à quel niveau la direction de ce club mythique est prête à se rabaisser pour éviter de se voir mise devant ses responsabilités……”

“Faire entendre la majorité silencieuse!”

Que répondez vous aux Tonini et Cataldo qui l’an dernier avaient vivement critiqué les manifestations anti-direction qui avaient eu lieu avant le match contre Troyes ? Et plus généralement à cette espèce de manque de considération que vous accorde les groupes de supporter « traditionnels » ?

POM, admin 2: “Les groupes de supporters pensent être les seuls à avoir la légitimité de parler au nom des amoureux de l’OM… Seulement, les supporters de l’OM ne se limitent pas aux seuls abonnés dans les virages. Les autres qui sont des habitués de Ganay, qui regardent à la télé et sont un peu partout en France ne sont pas des sous-supporters. Nous aimons l’OM autant que ces messieurs des associations de supporters.”

Rendez nous l’OM: “Ces groupes de supporters n’ont plus rien de traditionnel. Je leur réponds simplement que ma page n’aurait jamais du exister! De même que toutes les autres pages facebook se revendiquant de notre mouvement. Pourquoi? Tout simplement car c’était à eux de mener cette fronde, pas à nous!! Nous effectuons simplement “notre boulot de supporter” qu’ils refusent de faire pour des raisons obscures…”

POM, admin 1: “Personnellement je n’irai pas dans la généralisation de la chose, qui consiste à dire que tout les membres des groupes de supporter sont “achetés” ou sous la coupe d’Anigo et de la direction. Maintenant, je trouve dommage que des représentants aussi emblématiques que messieurs Tonini et Cataldo ne nous soutiennent pas plus que cela. Car j’ose imaginer que eux non plus ne ce reconnaissent plus dans cet OM et qu’ils aspirent à des lendemains meilleurs.  Je trouve également dommage que les groupes de supporter ne considèrent pas plus les supporters indépendants car nous sommes tous  des inconditionnels de ce club.”

Sur tout les réseaux sociaux, les forums dédiés au club phocéen ou même dans n’importe quel bar des alentours (à part certains arrondissements bien ciblés), la réaction dès lors que l’on évoque Anigo semble être la même : un rejet total ! Comment dès lors expliquer cette espèce d’indifférence qui entoure son cas dans les médias nationaux ?

POM, admin 1: “Pour ce que est de l’indifférence des médias nationaux à l’encontre d’Anigo, je ne la comprend pas non plus. Dans le passé dès qu’un coach commençait à ce planter , cela faisait la une des journaux. Alors qu’aujourd’hui Anigo se ramasse lamentablement sur le plan sportif sans parler des différentes casseroles qu’il traîne!”

Interview avec les administrateurs des pages facebook "Préservons l'Olympique de Marseille" et "Rendez nous l'OM" qui militent activement contre le MAL.POM, admin 2: “L’indifférence des médias en général, que ce soit dans la Provence, Le Phocéen ou la presse nationale vient de deux choses différentes. Pour la presse locale, on peut avoir des suspicions sur la connivence entre ces derniers et José Anigo puisqu’il semblerait que celui-ci aime bien se servir du “copinage” pour tenter de museler autant les groupes de supporters que la presse… Pour la presse nationale, cette indifférence à son égard vient d’une méconnaissance du club et de ce qu’il s’y passe réellement. C’est en tout cas mon impression.”

Rendez nous l’OM:  “Cette page a justement été crée pour ça: faire entendre la majorité silencieuse ! C’est ce qui s’est passé l’an dernier quand notre mouvement a pris de l’ampleur grâce à nos actions. Et c’est ce qui se passe de nouveau à présent grâce aux actions des admins de la page “OM: la révolution commence”. C’est donc la fin de l’omerta sur cet homme qui a fait de l’OM un club modeste et sans ambition. Pourquoi la presse se taisait auparavant ? Mieux vaut éviter de vous dire ce que j’en pense car vous savez, c’est devenu tendance à l’OM d’attaquer ses propres supporters sur le plan juridique. Notre ami Adrien a été convoqué au commissariat pour moins que ça donc si je vous donne mon avis, je risque le goulag.”

“Je resterai à jamais supporter de l’OM”

Une dernière question, si le MAL ne quitte pas le club, disons dans les 5 ans, les pensez vous capable de vous éloigner de votre club ?

POM, admin 2: “Si Margarita Louis-Dreyfus, Vincent Labrune et José Anigo sont toujours au club dans 5 ans, je serai toujours là à les supporter. Dégoûté, résigné, mais je serai là… j’encouragerai encore et toujours mon club même si c’est lors des matchs de championnat face à Troyes, Istres, Brest, Tours, Ajaccio et tous les clubs de Ligue2.”

POM, admin 1: “Cela fait 31 ans que je supporte l’OM, des situations calamiteuses j’en ai connu. Par contre, je n’ai jamais eu pareil sentiment que cette saison , je suis de plus en plus dépité, indifférent. Je sais qu’au fond de moi, je resterais a jamais supporter de l’OM. Mais il est clair que les choses doivent changer et très rapidement, car de plus en plus de supporters autour de moi sentent le désamour les envahir…”

Rendez nous l’OM:  “Avec la fronde qui monte et les masques qui tombent, les voir tenir 5 ans de plus relèverait de la science-fiction. Mais si tel était le cas, le pire est à craindre pour l’avenir de notre club.”

A ceux qui essayent de minimiser la fronde en la qualifiant de juvénile ou dérisoire, vous avez des réponses. Les personnes derrière ces pages sont déterminés, matures et peuvent compter sur un soutien non négligeable (à elles deux, plus de 75 000 likes). Plus que des simples rebelles derrière leurs ordinateurs, ils sont les porte-paroles d’un vrai malaise au sein du club français le plus populaire. Un malaise qu’il va falloir vite résoudre …

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Interview

Plus dans Interview, Ligue 1
Retour en détails sur les dommages engendrés par José Anigo a l'Olympique de Marseille, club "de son cœur".
Anigo sur le banc des accusés

Une énième défaite a été concédé par l’OM samedi dernier au Vélodrome. Le principal responsable technique (coach et directeur sportif)...

Retour sur l'échec de Giannelli Imbula à l'OM. Un échec symptomatique d'une France du foot qui ne sait pas gérer ses jeunes !
Imbula, sacrifié sur l’autel de l’incompétence à la française

«Le prendre était pour nous une garantie et une certitude d’avoir un joueur dont on minimise l’échec au maximum» signé...

SabrinaKlughertz
Sabrina Klughertz (FC Vendenheim) “Nous n’avions rien à perdre”

C'est un peu la surprise de ce week-end de coupe de France féminine : le FC Vendenheim (D2) s'est qualifié...

Fermer