Nous avons vu un match de D1 Suèdoise…

22
juillet
2013

Auteur :

Catégorie : En direct du stade

1062951-16998662-640-360

Dimanche 21 juillet, accoudés au zinc d’un pub suédois qui retransmet le match féminin de l’équipe nationale face à l’Islande, les dizaines de maillots bleus unis à l’effigie de l’IF Djurgården nous intriguent. Pourtant amateur de football, personne des quatre français présents dans le pub ne parvient à définir l’équipe représentée.

Dehors même, des supporteurs entonnent des chants avant de se ruer dans le métro direction le stade. Tiens un match… Et pas n’importe lequel : IF Djurgarden vs IFK Norrköping ! Après quelques renseignements auprès des locaux, APP décide de les suivre sans vraiment savoir à quoi s’attendre…

L’inauguration de la Télé2Arena

En Suède, la saison se déroule d’avril à octobre. L’Allsvenskan se trouvait donc en pleine trêve, comme nous pourrions parler du mercato hivernal pour la Ligue 1. En plus de la reprise de la compétition, c’était également l’occasion d’inaugurer l’enceinte ultra-moderne de la Télé2Arena. Egalement connu sous le nom de Stockholm Arena, ce stade à la capacité d’accueillir plus de 30 000 places, 30 370 exactement, faisant de lui le troisième plus grand stade de Suède. Le nombre est assez subjectif puisque les sièges sont inexistants dans les Kops. Une innovation pratique et non négligeable, quand on sait l’effervescence montante, ou plutôt descendante des supporteurs lors des buts de leurs équipes, évitant ainsi le piétinage des fans ayant chutés au préalable.

tele2arena-suede

Très design, l’enceinte à des airs d’Allianz Arrena de l’extérieur, mais s’apparent plutôt à Sans Siro à l’intérieur. Un toit rétractable vient finaliser le tout.

Enfin, l’intérêt de ce stade, au delà de la modernité du complexe, est de concilier les rencontre à domicile des deux clubs rivaux de la ville de Stockholm, à savoir l’IF Djurgardens et l’Hammarby IF (2ème division),à l’image de ce que fait Milan et l’Internazionale en Italie. Ainsi, ce dernier s’est vu inaugurer le stade deux jours avec la rencontre de ce dimanche, lors d’un match de championnat.

A noter que le Paris-Saint-Germain, qui se trouve actuellement en Suède pour un stage de préparation, évoluera dans ce stadium le 23 juillet prochain pour y défier l’Hammarby IF. L’occasion pour APP d’y retourner et d’assister à une rencontre Franco-Suédoise…

Des supporteurs au rendez-vous

Plus que sur le terrain, c’est dans les tribunes que nos regards de touristes non-avisés se sont tournés. Une atmosphère indescriptible. En face de nous, des ultras intenables transcendés en l’espace de 90 minutes, n’arrêtant pas de chanter.

supporter-suede

La Ligue 1 n’a qu’a bien se tenir. Non petit français, n’ait pas l’image de ton championnat national ou règne les “Arbitre enc***” et consort, ni celle des ultras nationalistes Hooligans, comme on pourrait le voir en Serbie. Sans être un stade de bisounours, ici les poussettes sont laissées à l’entrée du stade sans surveillance, les gamins accourent et chantent pour faire comme papa.

A la mi-temps, entre les toilettes et la buvette, les aficionados sont plus qu’aimables, se laissent prendre en photo et nous invitent même à venir avec eux dans le KOP pour soutenir Djurgardens…

Sans hésiter nous acceptons l’invitation et nous nous fondons dans la masse. les frissons sont palpables lorsque nous montons les escaliers pour accéder aux tribunes. Le reste n’est que du bonheur. On essaye tant bien que mal de reprendre leurs chants, sautons et frappons des mains quand cela est nécessaire… En vain. Mais surtout, nous partageons l’amour d’un club avec des “Djugardens fans” fort sympathique, et ça, ça n’a pas de prix !

Le match en lui-même

Bon c’est sur qu’après avoir vu une telle enceinte ajouté à 30 000 fous-furieux inarrêtable, on n’espérait pas moins d’un Barça-Réal des grands jours sur la pelouse. La vérité fut tout autre. Légère déception au niveau du jeu largement compensé, tant l’atmosphère du match rendait la partie étrangement attractive et passionnante.

Point faible ? Beaucoup d’errances défensives et une maîtrise limitée quand le porteur est vite pressé.

Point fort ? Des envies d’aller de l’avant, un match engagé physiquement et des joueurs qui mouillent le maillot jusqu’à la fin.

Au final, l’IFK Norrkoping s’impose deux buts à un face à Djugardens. Même si les bookmakeurs voyaient les locaux favoris, la logique du classement fut respectée puisque l’actuel 9ème s’est imposé au détriment du 11ème d’Allsvenskan dans un championnat à 16 équipes.

Pour APP, il s’agissait la de la découverte d’un football méconnu en France. Surpris par cette passion du ballon rond dans le nord de l’Europe, nul doute que nous allons nous régaler dès demain avec le PSG. Mais avant il y a les bleues face au Danemark et ce, dès ce soir. Enjoy !

Découvrez les autres photos sur la page Facebook d’Au Premier Poteau

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie En direct du stade

Comments are closed.

Plus dans En direct du stade
505031BayernDortmund650x366
Suivez la finale de Ligue des Champions en Live Tweet

Première dans l'histoire de la Ligue des Champions, un LiveTweet groupé de la finale en Live à Nantes aura lieu...

Mondial de Montaigu equipe de France
Mondial de Montaigu : La France rate ses débuts

Comme chaque année, les U16 français sont attendus en favoris du côté de Montaigu lors du Mondial organisé par la...

poiré-sur-vie
On était à … Poiré/Vie – Metz

Le match au sommet de la 21ème journée de National opposait, samedi soir, au stade de l'Idonnière, le FC Metz...

Fermer