Neymar, més que un novato

13
août
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

neymar

L’information a fait le tour du monde : Neymar est un nouveau joueur de Ligue 1.  Un très grand renfort pour le club de la Capitale mais aussi pour le Qatar. Explications.

Avec Neymar, la Ligue 1 entre dans une nouvelle ère

Cela sonne comme une évidence. L’arrivée de Neymar casse les codes. La Ligue 1, trop souvent considérée comme l’un des championnats les plus faibles d’Europe, est entrain de se construire une solide réputation. Avant Neymar, de très bons joueurs ont choisi de rejoindre l’Hexagone. Le PSG, depuis 2011 et l’arrivée du Qatar, a littéralement insufflé un renouveau au football français. Fini d’être le championnat incapable de conserver ses meilleurs joueurs. Monaco est un mauvais exemple, certes. L’excellent parcours du club de la Principauté en Ligue des Champions a tapé à l’oeil des plus grands clubs. L’ASM, passé sous pavillon russe, conserve sa politique d’être le vivier de jeunes talents à forte valeur marchande. Paris et Monaco insufflent donc une véritable dynamique et sont les miroirs du football français. Conscients du fossé qui se creuse avec le PSG et Monaco, les autres clubs de Ligue 1 attirent de mieux en mieux et intelligemment. Les nouveaux challenges offrent la possibilité d’accueillir de nouveaux joueurs et entraîneurs de renom ! Si les stars du football seront sous les feux des projecteurs, les tacticiens le seront tout autant. Jardim, Ranieri, Emery, Garcia et Bielsa seront un régal à observer diriger leurs équipes vers les sommets. Ce véritable vent de fraîcheur sur le football français aiguise l’appétit des amateurs du ballon rond.

Pour preuve, la folie Neymar s’empare de la Ligue 1 et de ses supporters. La folie à la boutique du PSG pour obtenir le maillot de la superstar brésilienne en est l’illustration parfaite. Les stades se remplissent comme des petits pains pour admirer la pépite. Au stade du Roudourou, les Guingampais seront les premiers à admirer la nouvelle coqueluche parisienne. Le stade affichera complet. Neymar n’a pas encore joué qu’il attire déjà l’attention de tous les amoureux du football français. A ce rythme là, le transfert le plus cher de l’histoire (222 millions d’euros) sera très vite rentabiliser. Les droits télés vont augmenter, les stades vont se remplir, l’intérêt pour la Ligue 1 ne va jamais s’estomper. Pour le plus grand bonheur du PSG. Neymar, Cavani, Pastore, Mbappé, Lemar, Fabinho, Balotelli, Sneijder, Verratti, Tielemans, Luiz Gustavo sont les nouvelles stars du foot français. Oui, les sommes dépensés sont absolument démesurés. Oui, l’Angleterre conserve son pouvoir d’attraction des talents de Ligue 1 (Mendy, Silva, Lacazette, Bakayoko). Oui, mais la Ligue 1 entre dans une nouvelle ère qui fait du bien au football français et au Qatar!

.

neymar-paris

.

Neymar, le soft power qatarien

La remontada subit face à Barcelone lors de la dernière ligue des champions a vexé le PSG. Plus rien ne semble arrêté le Qatar. Véritable poison du PSG au match retour, Neymar est désormais parisien. Qui l’aurait cru? L’un des tous meilleurs joueurs de la planète débarque en Ligue 1 ! C’est une nouvelle qui a eu l’effet d’une bombe. Le Qatar a réalisé l’un des plus gros coup de communication. Intelligemment et avec beaucoup de tacts, le petit Émirat a su faire de Neymar l’icône d’un pays. Longtemps pris pour cible, le Qatar a fait de ses paroles, des actes. Isolé sur la scène internationale, l’Émirat a réalisé un gros coup de pub. L’émir du Qatar a longuement insisté sur la nécessité de réaliser un soft power à l’échelle internationale. C’est chose faite avec l’arrivée de Neymar au PSG. Opposé au hard power, le soft power est une volonté d’influencer par des moyens culturels et idéologiques. Le football faisant partie d’une culture commune au Monde entier, le Qatar a frappé là où il fallait.

Ce transfert n’est pas simplement l’envie du PSG de remporter enfin la Ligue des Champions. C’est également une question géopolitique. Le Qatar, depuis de longs mois, est isolé de la scène internationale. Ses pays voisins, l’Arabie Saoudite, le Bahreïn et l’Égypte accusent le Qatar de financer les groupes islamistes tels que Daesh ou les Frères Muslmans. Le transfert de Neymar montre donc que le Qatar veut renforcer ses liens avec sa propre population mais aussi avec la France.

Emmanuel Macron, actuel chef d’Etat français, n’avait pas manqué d’égratigner le Qatar sur son financement du terrorisme lors de sa campagne présidentielle. Depuis, Emmanuel Macron tarde à se positionner sur l’actuelle Guerre du Golfe. “La position de la France dans le conflit du golfe est très embarrassante car elle possède un accord de défense avec le Qatar, une base militaire aux Emirats et un accord stratégique avec les Saoudiens révèle Georges Malbrunot, spécialiste du Moyen Orient, dans une interview à l’Est Républicain. Les qataris peuvent nous demandez de quel côté êtes-vous, entre l’Arabie Saoudite et nous? On n’en est pas encore là… Mais cela fait partie du soft power qatarien. Ils ont un levier sur nous. On est condamné à une prudence extrême, et du coup à ne jouer qu’un rôle marginal dans cette crise du golfe.

Avec Neymar, le Qatar réalise là un énorme coup diplomatique et montre bien qu’elle ne se laissera pas faire dans cette crise avec ses pays voisins. Le Qatar ainsi que le PSG n’ont rien laissé au hasard dans cette venue de Neymar. Le contrat du joueur s’étant jusqu’en 2022. Date de la Coupe du Monde qui se déroulera au … Qatar. A tout juste vingt-cinq ans, la pépite brésilienne sait qu’il sera l’idole et la coqueluche du monde entier. Le Qatar, le PSG et la France savent que Neymar est plus qu’une recrue, c’est également un produit de communication politique.

Crédit Photo : Paco photographie pour Footpack

Auteur : Quentin Burban

Amoureux du beau jeu mais fan irrésistible de l'AJ Auxerre. Fan absolu de sport, grand curieux, aime la vie plus que la vie ne m'aime.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
gourvennec-bordeaux
Le mercato bordelais mérite t-il le blâme ?

Une sixième place acquise à la suite d'une très bonne deuxième partie de saison n'a pas suffi à éteindre tous...

mandanda
Mandanda, le retour du roi

Dimanche soir, Steve Mandanda a donc rejoué en Ligue 1 après plus d’un an d’absence. Certes, le portier international avait...

virage-sud
On a vécu la rentrée des classes au cœur du Virage Sud

En ce dimanche 6 août, nombreux sont les Marseillais à être à la plage. Il faut dire que depuis une...

Fermer