On était à … Poiré/Vie – Metz

28
janvier
2013

Auteur :

Catégorie : En direct du stade

poiré-sur-vie

Le match au sommet de la 21ème journée de National opposait, samedi soir, au stade de l’Idonnière, le FC Metz au Poiré sur Vie. 3 membres de l’équipe APP se sont rendus au Poiré/Vie pour assister au match. 

L’occasion était belle pour les Vendéens de prendre la 2ème place du classement à leur adversaire du soir.

Mais dès l’entame de match, les lorrains semblaient maîtriser les débats, ne laissant aucun espace exploitable aux hommes du président Cougnaud et installant leur main-mise sur l’entre-jeu. Supérieurs techniquement, les grenats ne se montraient cependant pas dangereux, s’exposant à une réaction des locaux, qui n’arrivera pas durant la première période, dominée également tactiquement par les hommes d’Albert Cartier. Le score de 0 – 0 à la mi-temps semblait logique même si les messins se sont montrés plus sereins, ce qui pouvait inquiéter les nombreux spectateurs présents à l’Idonnière pour supporter les Genôts (environs 3 000 personnes).

Le discours d’Oswald Tanchot auprès de ses joueurs à la pause semblait porter ses fruits dès les premières minutes de la deuxième mi-temps. Plus déterminés, les vendéens imposaient d’emblée un pressing constant sur les lignes adverses, obligeant les messins à jouer plus long, ce qu’ils n’avaient que très peu fait en première période. Les récupérations de balles étaient donc plus nombreuses côté Poiré et le jeu passait par les ailes, grâce à un match énorme des deux latéraux, Ernest Seka et Vincent Le Goff. Le pressing vendéen allait vite porter ses fruits, quand, à la 55ème minute, Kevin Lefaix trompait le portier messin (Yohann Carasso) d’une frappe croisée, mais la clameur de l’Idonnière sera vite calmée par le drapeau levé de l’arbitre de touche pour une position de hors-jeu peu évidente, but refusé. Comprenant que le match était en train de pencher en leur faveur, les Genôts continuaient à imposer un rythme féroce sous la houlette, notamment, du jeune latéral gauche, Vincent Le Goff, auteur d’une seconde mi-temps de haut niveau.

Poiré/Vie - Metz (1-1) (© Christophe Bouron)

Poiré/Vie – Metz (1-1) (© Christophe Bouron)

12ème but de Kévin Lefaix, meilleur buteur de National

10 minutes plus tard, après de nombreuses vagues anodines, c’est au terme d’une belle action construite côté droit, que le meilleur buteur du championnat, Kevin Lefaix, ouvrait le score sur une superbe tête croisée, venue se loger dans le petit filet opposé, imparable pour le portier messin. Les minutes qui suivaient donnaient l’impression que les vendéens hésitaient entre continuer à imposer un pressing haut et à se projeter vite vers l’avant ou à tenir un résultat synonyme de superbe opération comptable. Le fait est que cette hésitation sera ” fatale ” aux joueurs d’Oswald Tanchot. Sur le reculoir, ils voyaient les messins réagir  et multiplier les offensives. Sans deux parades impressionnantes de Mathieu Pichot, les bleus auraient cédé plus tôt. Mais, à force de subir, les locaux allaient concéder l’égalisation, sur un long centre lorrain, Pichot prenait la mauvaise décision en anticipant une sortie au point de penalty, mais le ballon, trop long, trouvera finalement une  tête messine, et sera battu voyant la reprise venir se loger dans la lucarne opposé. Egalisation messine à la 85ème minute, difficile à encaisser pour les vendéens, mais méritée.

En toute fin de match, Mohamed Camara pensait bien redonner l’avantage aux Genôts en reprenant de la tête au second poteau un superbe centre de son homologue Vincent Le Goff, mais le ballon échouera sur le poteau, Kevin Lefaix, qui avait suivi, surpris par ce rebond ne pourra pas pousser la balle au fond. Dernier frisson à l’Idonnière, les Genôts concèdent le nul à domicile face à leur grand rival du championnat, l’occasion était belle de prendre la seconde place, mais la sensation unanime à la fin du match était plutôt à la satisfaction tant pour l’état d’esprit affiché par les vendéens mais surtout au regard d’un résultat, somme toute mérité pour les deux équipes.

Un match nul et de belles promesses pour une fin de saison excitante 

Alors malgré ce match nul contre Metz, les vendéens sont 3ème, à 2 points de Metz et surtout avec 5 points d’avance sur le 4ème, Vannes. Le Poiré/Vie a également un match en retard à jouer contre Bourg-Péronnas, ce qui leur permettrait de passer devant Metz au classement. Alors quand on a évoqué le déplacement primordial à Colmar face à un adversaire potentiel pour “la montée”, le staff s’est accordé à utiliser un discours à la Guy Roux : “on pense aux 46 points synonymes de maintien” . 

Toujours est-il, l’équipe du Poiré/Vie est séduisante à voir jouer, avec un jeu façonné par le jeune entraîneur Oswald Tanchot. Et les principaux atouts d’une équipe qui peut croire à la montée sont présents :

  • un excellent gardien, décisif avec de très belles parades
  • une charnière centrale très solide
  • un attaquant avec des statistiques excellentes : 12 buts en 19 matchs (meilleur buteur de National)

APP sera de nouveau au Stade de l’Idonnière dans 15 jours pour voir les Genôts jouer contre Luzenac, qui vient de recruter Mamadou Bagayoko, ancien Nantais ou Niçois.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’équipe du Poiré/Vie, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du Poiré, ou les suivre sur Twitter.

Au Premier Poteau souhaite remercier le Poiré/Vie pour l’invitation et pour leur gentillesse et leur disponibilité après le match.  

– – – – – – – – – – – – – – – – – –

Image le Poiré sur Vie Football © Christophe BOURON

Auteur : Germain Butrot

Passionné par tout ce qui touche au football depuis son plus jeune âge, supporter ardu du beau jeu et du 4-3-3.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie En direct du stade

Plus dans En direct du stade
gouffran-et-jussie-heros-de-bordeaux
J’étais à Bordeaux- Etoile Rouge de Belgrade : un match complètement fou !

Supporter des Girondins, je vais très régulièrement à Chaban Delmas, situé deux pas de chez moi. C’est donc tout naturellement...

OM-Bayern Munich
Il était à OM-Bayern

Pour ce premier quart de finale de ligue des champions depuis presque 20 ans, l’Olympique de Marseille a eu l’honneur de...

Nantes boulogne
Il était à Nantes – Boulogne

Pour un supporter du FCN, aller à la Beaujoire est comme un pèlerinage. Il y a des rites, des coutumes...

Fermer