Natalia Torrente (beIN SPORTS ESPAÑA) : “Il est normal que les clubs espagnols dominent le football européen”

26
août
2016

Auteur :

Catégorie : Europe / Interviews

natalia-torrente-bein-sports-la-liga

APP revient sur le tirage au sort des phases de groupes de la Ligue des Champions 2016-2017 avec la journaliste Natalia Torrente, qui commente les grandes rencontres de LaLiga Santander pour beIN SPORTS ESPAÑA. Analyse.

“Natalia Torrente, il n’y a que quatre clubs espagnols en phase de groupes de Ligue des Champions cette saison. Votre football est en crise non (rires) ?

C’est vrai que nous avons connu des périodes plus difficiles. Le football espagnol tient très certainement la meilleure génération de joueurs et d’entraîneurs de toute son histoire. Sans arrogance aucune, il est normal que les clubs espagnols dominent le football européen ! Mais ces mêmes clubs doivent continuer à travailler. Car la Premier League, la Serie A, la Bundesliga et la Ligue 1 travaillent tout aussi durement pour revenir dans la course. Il est par ailleurs vraiment dommage que le club de Villareal ait connu tant de problèmes internes en pleine préparation, ajoutés à des blessures de cadres importants (Bakambu, Soldado). Car les coéquipiers de Bruno Soriano auraient pu créer plus de problèmes à l’AS Monaco, qui a réalisé deux matchs de barrages de très haut niveau...

Le Barça a été versé dans le groupe B en compagnie de Manchester City, du Borussia Mönchengladbach et du Celtic. C’est le tirage le plus difficile, non ?

Je ne suis pas tout à fait d’accord. Je trouve le groupe de l’Atlético plus compliqué. Le Manchester City de Pep Guardiola et le Borussia Mönchengladbach sont de belles équipes, mais elles ont terminé quatrièmes de leur championnat, et le Celtic est le champion d’Ecosse, même si c’est un beau championnat. Les coéquipiers de Messi doivent pouvoir s’en sortir, même si les deux matchs face à ce City- risquent d’être accrochés.

Est-ce que tu penses que ce FC Barcelone peut remporter sa 6ème Ligue des Champions cette saison ?

Evidemment. C’est une des meilleures équipes du monde, ils sont régulièrement en démonstration en Liga Santander… Leur premier match de championnat face au Betis Séville (6-2) était déjà une prestation de très haut niveau. Le principal challenge de Luis Enrique sera de garder tout le monde concerné, et concentré, toute la saison...

Le groupe de l’Atlético n’est pas mal non plus, le D avec le Bayern, le PSV et le FK Rostov.

L’Atlético de Madrid a été finaliste deux fois lors des trois dernières finales. A mon avis, il y a de grandes chances qu’ils gagnent la Ligue des Champions très prochainement. A condition de ne pas affronter le Real en finale (sourire).

Mais bon, malgré le fait qu’ils aient eu du mal à se défaire du PSV par exemple, l’an dernier en quarts (victoire aux tirs aux buts, 8-7), ils doivent pouvoir se sortir de ce groupe, en compagnie du Bayern. Kévin Gameiro leur sera d’ailleurs d’une grande aide, à l’image de son match contre Alavés il y a quelques jours (1-1, le Français a marqué sur penalty).

Le tenant du titre, le Real Madrid est dans le groupe F avec le Borussia Dortmund, le Sporting Portugal et le Legia Varsovie. Est-ce que tu penses qu’en dépit de la concurrence, le club de Zinédine Zidane est le grand favori à sa succession  ?

Le Real Madrid a l’obligation de viser un doublé, qui serait historique, puisque depuis l’instauration de la nouvelle version de la C1, en 1992, aucun club n’est parvenu à remporter la Liga de Campeones 2 années de suite. Mais il sera tout aussi important de remporter une 33ème Liga, pour marquer son territoire face au Barça. Avec l’émergence de Marco Asensio et le retour d’Alvaro Morata, l’expérience acquise par Zidane et son staff, le club de Florentino Pérez est le grand favori pour cette saison 2016/2017 de C1. Forcément.

Le FC Séville a un groupe intéressant avec la Juventus, l’Olympique Lyonnais et le Dinamo Zagreb. Est-ce l’occasion rêvée pour le club de Jorge Sampaoli de passer le premier tour (il s’agit seulement de la 6ème participation du club à la C1) ? 

Je pense que c’est le moment. Ils ont emmagasiné (forcément) beaucoup d’expérience européenne ces dernières années  et ils ont bien recruté avec Franco Vazquez, Sarabia, le Brésilien Ganso, Kiyotake, Kranevitter, Correa, Vietto…  Ils peuvent tout à fait constituer une des surprises de cette compétition. Leur début de saison en atteste.

Le PSG est dans le groupe A avec Arsenal, le FC Bâle et le Ludogorets Razgrad. Avec quel regard l’équipe d’Unai Emery et de Jésé est-elle vue en Espagne ? Est-ce que tes compatriotes s’attendent à voir Emery faire progresser le champion de France cette saison ?

Unai Emery a permis au FC Séville de devenir un des plus grands clubs européens, avec ces trois Ligues Europa. Le “nouveau PSG” n’ayant jamais réussi à atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions, il sera d’un apport précieux. Si on lui laisse le temps d’imprégner sa philosophie à l’équipe ! Quant à Jésé, ce transfert ne peut lui être que bénéfique. Je suis certaine, qu’il sera un joueur important de ce PSG s’il ne souffre pas de pépins physiques trop récurrents. Dans tous les cas, Paris a de quoi réaliser une belle saison en C1. Leur groupe semble franchement abordable…”

Propos recueillis par Bruno AHOYO pour Au Premier Poteau 

Auteur : Bruno Ahoyo

Journaliste. Belge. J'adore le sport, l'histoire, la culture et les médias.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe, Interviews
women-soccer-france
Women’s Soccer France : une voix du foot féminin

APP s'est assis avec Lisa Durel de Women's Soccer France. Lisa nous raconte ses débuts dans le foot, la création de Women's...

tirage-uefa
La guerre des places européennes

Alors que le tirage pour débuter les phases de groupes de la Champion's League et de l'Europa League se réalise...

carlo-ancellotti-renato-sanches-mats-hummels
La séduisante Bundesliga fait son retour

La Bundesliga reprend ses droits le week-end prochain. Alors que l'ogre Bayern va sans doute être difficile à aller chercher,...

Fermer