“Morgan Schneiderlin, le Saints”

25
mars
2013

Auteur :

Catégorie : Équipe de France / Europe

southampton-schneiderlin
Son nom ne vous dit peut-être rien, mais Morgan Schneiderlin est à un homme important à Southampton et reconnu de l’autre côté de la Manche. Voici son histoire :

“La formation à Strasbourg”…

schneiderlin-la-perle-alsacienneMorgan est un Alsacien pure souche ! Né le 8 novembre 1989 à Zellwiller, petite commune de 800 habitants dans le Bas-Rhin, il débute le foot dès son plus jeune âge au Racing Club de Strasbourg où il passera l’intégralité de sa formation (de 6 à 17 ans). Rapidement, on remarque que le jeune Morgan est au-dessus des autres, rapide et technique pour son poste (il joue milieu défensif), si bien qu’à 17 ans il débute avec le Racing en Ligue 2 où il dispute deux matchs lors de la saison 2006-2007.

Lors de la saison 2007-2008 il fait régulièrement partie du groupe, mais il joue très peu. Il doit attendre la 28ème journée pour disputer son premier match en Ligue 1 face au FC Metz. Il débutera de nouveau face à l’Olympique de Marseille lors de la dernière journée. Mais ce match fut le dernier en France, il n’est pas conservé par le club Alsacien et Morgan fait le choix de partir en Angleterre, plus exactement à Southampton. Ce choix fait bondir un bon nombre d’observateurs, mais  il ne le regrettera pas, la suite lui donnera raison…

“Hello Southampton”

A son arrivée en 2008, Morgan est inconnu pour la presse Britannique, qui se demande pourquoi un Français de 19 ans vient tenter sa chance en Angleterre. Mais son énorme potentiel va tout de suite exploser au grand jour, dès la première saison il fait l’unanimité chez les Saints et dispute 30 rencontres en Championship.

Il dispute de nouveau la saison suivante énormément de matchs (37 matchs) et marque son 1er but avec les rouges et blancs.Mais cette fois-ci en League One, Southampton suite à des problèmes économiques est relégué en 3ème division, mais cela n’empêche pas le Français de grandir et de progresser dans les divisions inférieures en Angleterre, lui qui a déjà connu ça en France avec Strasbourg. Sa 3ème saison est néanmoins perturbée par quelques blessures, si bien qu’il ne dispute que 27 matchs.

Mais il connaît les joies de la remontée des Saints en Championship. Cette 2ème saison en Championship lors de la saison 2011-2012 va clairement faire de Morgan Schneiderlin un titulaire indiscutable et un homme de base de Nigel Adkins, le français participe à 42 matchs sur 48 et inscrit 2 buts. Southampton connaît de nouveau les joies d’une nouvelle remontée mais cette fois-ci en Première League, le jeune Morgan va donc connaître le plus haut-niveau en Angleterre…

“La confirmation d’un énorme potentiel”

Nouveau championnat et nouvel entraîneur, Nigel Adkins est remplacé au cours de la saison par Mauricio Pochettino à la tête de Southampton (un nom bien connu en France, en effet Pochettino a été joueur au Paris Saint-Germain). Ce changement au cours de la saison n’a aucun effet sur Morgan Schneiderlin, Pochettino lui fait également confiance au poste de milieu défensif. Il lui donne alors des consignes que le jeune français n’avait pas auparavant, désormais plus tourné vers le jeu offensif, Morgan démontre une nouvelle facette de ses qualités. Son sens du but. Cette saison l’ex-joueur de Strasbourg est un homme indispensable pour les Saints, il a disputé toutes les rencontres de Première League, 30 matchs pour 5 buts. Si bien que le club l’a fait prolonger jusqu’en 2017. Mais les dirigeants le savent, ils ne pourront pas garder éternellement leur pépite française…

“Bientôt l’équipe de France?”

Ses performances sont remarquées en Angleterre, mais quand est-il en France ? Silence radio, le français n’est pas reconnu. Un destin à la Sylvain Distin ou à la Steed Malbranque ? C’est ce que nous verrons dans le futur…

Mais ce qui est sûr, c’est que Morgan Schneiderlin a tout d’un très grand, un espoir du foot français qui s’impose en Première League est forcément un joueur à part…

N’hésitez pas à lire l’interview de Morgan sur Kickoff 

Auteur : Thomas Bernier

Amoureux du football, supporter du FC Nantes et fan de Norwich City.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Équipe de France

Comments are closed.

Plus dans Équipe de France, Europe
edf-notes-face-a-la-georgie
Une copie correcte mais sans plus

L’équipe de France a réalisé la bonne opération en battant 3-1 la Géorgie puisqu’elle a ravi la première place du...

Valbuena, un parcours atypique, de Libourne en Equipe de France
France-Géorgie : Il fallait gagner, ils l’ont fait !

L'équipe de France de football a remporté son match face à la Géorgie trois buts à un. Pendant ce temps-là,...

Isco, Malaga
Isco : La perle andalouse de la Roja

À 20 ans seulement, Francisco Roman Alarcon Suarez, dit « Isco », est l'un des plus grands espoirs du football espagnol, voire...

Fermer