Montpellier dans le dur

25
août
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

montpellier-anthony-mounier

1 point en deux journées : on attendait mieux des Champions de France et le moins que l’on puisse dire, c’est que la défense du titre commence mal. Désormais attendus par leurs adversaires, les protégés de René Girard vont devoir redoubler d’efforts s’ils ne veulent pas vivre un exercice délicat, comme ce fut le cas des Girondins de Bordeaux il y a trois saisons.

Et ce dès dimanche, pour la réception de l’OM, en pleine bourre actuellement : un gros test en perceptive pour des Montpelliérains qui ont besoin d’un déclic pour lancer une saison qui n’a pas débuté de la meilleure des manières.

Des prestations en demi-teinte

Incapables de battre Toulouse à La Mosson et défaits à Lorient, les Héraultais rêvaient sans doute à un meilleur départ dans ce nouvel exercice, seulement quelques semaines après leur sacre.

Pourtant, les Montpelliérains ont mené au score à chaque fois. Et si le match en Bretagne s’était arrêté à la 91e minute, le bilan serait tout autre. Mais en football, il faut jouer jusqu’au coup de sifflet final et les Héraultais ont craqué deux fois dans les arrêts de jeu face aux hommes de Christian Gourcuff, alors que la victoire leur tendait les bras. Comme la saison dernière, Montpellier tombe à Lorient. Et pourtant, cela ne les avait pas empêchés d’être champions.

Mais par rapport à l’an passé, la tendance s’est quand même inversée : en effet, les Hommes de René Girard avaient remporté 80% des rencontres lorsqu’ils avaient ouvert la marque, et réussi la performance de ne pas concéder de but dans le temps additionnel durant toute la saison. Des statistiques sur lesquelles il ne faut pas se focaliser tant les performances réalisées par Giroud et sa bande étaient exceptionnelles.

Mais au-delà des chiffres, les productions offertes sur le terrain ne trompent pas : après avoir ouvert le score, que ce soit au trophée des champions ou au cours de ces deux premières journées de ligue 1, les Montpelliérains ont toujours reculé. Volonté tactique ou faits de jeu subis en raison d’un déficit physique? Seuls les joueurs et René Girard peuvent nous éclairer sur la question. En tout cas, sur les deux buts encaissés dans les arrêts au Moustoir, les Héraultais ont clairement manqué d’agressivité et de concentration. Sur le premier but d’Alain Traoré, personne ne monte sur le porteur du ballon. Sur le second, Bedimo se jette comme un débutant laissant un boulevard à Autret. Derrière, le Lorientais profite d’un placement approximatif de Congré pour trouver trop facilement Aliadière. Des erreurs grossières qui ne trompent pas : le Champion de France n’est pas au mieux en ce début de saison.

Les joueurs doivent redescendre sur terre

« Il faut tourner la page et redevenir vite ce qu’on était. Ce n’est pas parce qu’on a été champion de France qu’on est champion du Monde, qu’on peut jouer en marchant. » déclarait René Girard en conférence de presse après le revers de Samedi dernier. Même constat pour Loulou Nicollin, qui reprochait déjà à ses protégés de passer trop de temps à faire fructifier leur titre et qui maintenant s’en prend ouvertement à leur comportement sur le rectangle vert: « c’est cet état d’esprit qui n’est pas bon. C’est scandaleux. Y en a quelques-uns en ce moment qui me gonflent sérieusement ». Ambiance !

Malgré les caractères excessifs des deux personnages, on se dit qu’ils n’ont peut être pas tout à fait tort, même si l’état d’urgence n’est pas encore déclaré. Dans un groupe qui manque encore de bouteille, le costume de Champion de France est certainement encore un peu lourd à porter pour certains. Mais il est encore temps de tourner la page du titre : finalement, ce début de saison raté peut être un mal pour un bien, à condition de faire preuve d’humilité afin de rectifier le tir tout de suite. Et comme René Girard n’est pas dupe, on lui fait confiance pour remettre les choses en place pour que chacun tire dans le même sens. Dans cette optique, il pourra certainement compter sur l’expérience de Jeunechamp ou Hilton pour l’aider à gommer ce qui ne va pas et avancer. Blessés jusqu’à présent, les rentrées de Younes Belhanda et Anthony Mounier vont également faire du bien : leur présence et leurs qualités techniques devraient permettre de fluidifier le jeu Montpelliérain. Dans le même sens, leurs capacités dans la dernière passe pourraient faciliter un peu plus l’intégration d’Herrera, bien que le Colombien ne s’en sort pas si mal pour l’instant dans sa lourde tâche de succéder à Olivier Giroud.

Suffisant pour retrouver son vrai visage dès dimanche, pour la réception de l’OM, qui reste sur 4 victoires consécutives en matchs officiels ? Réponse demain au coup de sifflet final de Mr Buquet, l’arbitre de la rencontre … oui, cette fois-ci, on attendra la fin des arrêts de jeu pour tirer des conclusions!

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
gignac-om
L’OM et Gignac sur le chemin de la rédemption

Deux succès lors des deux premières journées de championnat. Pour l’instant, le club phocéen vole la vedette à son ennemi...

ezequiel-lavezzi-premiere-recrue-parisienne
Attrayante Ligue 1

C'est un fait, la Ligue 1 attire de plus en plus de joueurs étrangers. Même si cette proportion a baissé...

psg-lorient
Lorient : un nul au Parc au goût amer

Un recrutement intéressant avec les arrivées de Ludovic Giuly et surtout d’Alain Traoré, un premier match de championnat ponctué par...

Fermer