Mon France-Espagne

23
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

À la bonne époque de 1984

L’Espagne et la France, c’est une longue et intense histoire de rivalité, de duels. Au football, cette relation est exacerbée par l’envie de battre son voisin, d’imposer sa suprématie. De rendre tristes les supporters de l’autre côté des Pyrénées. Et depuis quelques années, le rapport de force s’est inversé. Au grand dam des supporters français nostalgiques de l’époque où l’Espagne peinait dans les compétitions, européennes et mondiales … En 30 confrontations, l’Espagne mène aux points. 13 victoires contre 11 pour les Bleus et 6 matchs nuls. Sans parler de l’outrageuse domination des Espagnols sur la planète football depuis quatre années, le temps de glaner un Euro et une Coupe du Monde. Même les derniers matchs amicaux contre la Roja ne laissent rien augurer de très bon. Deux défaites en 2008 (1-0) et 2010 (2-0) ont bien montré que les Ibères ne jouent plus dans la même cour que les Tricolores.

« Tout à gagner » titre le journal L’Équipe ce matin. Après s’être qualifiés plus que laborieusement, les Bleus comptent bien montrer que la déroute face à la Suède (2-0) était plus une sortie de route sans conséquence qu’un naufrage qui allait en présager d’autres.

Revenons à la une de la Bible du sport Français. Les protégés de Blanc ont déjà atteint leur objectif initial qui était d’accéder à un second tour de phase finale, une inconnue depuis six ans et qui suscite les passions autant qu’elle divise. La dernière qualification à une phase finale était lors de la Coupe du Monde 2006. Un 8es de finale face à … l’Espagne. Coïncidence ou non, les deux équipes se retrouveront au même stade de la compétition. Pour le même dénouement ? Au Mondial 2006, la France s’était réveillée après une terne phase de poule et avait sortie un match complet (3-1) qui l’avait idéalement lancée vers la finale.

Aussi confiants soient-ils, les Espagnols ont quand même du souci à se faire. Eux qui ont déjoué toutes les statistiques depuis leur intronisation sur le toit du football mondial, courent encore et toujours après une statistique à rendre pessimiste un Espagnol, et optimiste un Français. En effet, en 6 confrontations lors d’une phase finale, jamais la France ne s’est inclinée contre les Rouges (5 victoires pour un match nul). Comme un symbole, le premier succès de cette série était une finale de l’Euro Français en 1984, où Platini et Bellone avaient battus … l’Espagne (2-0). Lors de l’Euro 2000 aussi, les Espagnols étaient rentrés au pays avec une défaite dans les valises. Là aussi en quart de finale (3-1). Ça fait beaucoup de signes non ?

Redevenus humains lors d’une phase de groupe où ils ont tremblé comme jamais pour se qualifier, les hommes de Del Bosque n’affichent plus leur confiance d’antan. La confiance d’une équipe qui étrillait ses adversaires, infligeait de sérieuses déconvenues et contrecarrait tous les schémas tactiques. Aujourd’hui le tenant du titre est donné favori. Et c’est normal, le talent ne s’est pas volatilisé. Il est juste moins efficace et moins enchanteur que lors des campagnes précédentes.

Un effet de lassitude ? Un vieillissement de l’équipe ? Quoi qu’il en soit, les deux équipes auront à cœur de gagner cette rencontre pour jouer le Portugal en demi-finale. Un autre voisin. Mais d’ici là, on attend de nos Bleus une réaction d’orgueil après un non-match contre les Suédois et des règlements de compte presque opportuns car, comme l’a justement rappelé Alain Boghossian « Dans tous les couples on s’engueule ».

Et la prise de bec dans le vestiaire a au moins rappelé une chose. La France a une fierté que seule la victoire peut combler. Ne dit-on pas fier comme un coq ? Alors ce soir, il faudra montrer aux Espagnols que battre les Français n’est jamais chose simple en phase finale d’une compétition, surtout quand on est qualifié de « Besta negra » (bête noire) de l’autre côté des Pyrénées.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
grece-allemagne-euro
L’Allemagne taille patron

Au terme d'un match intensif, les Allemands sortent les Grecs de l'Euro 2012 (4 buts à 2). Ils retrouveront le...

cristiano_ronaldo_portugal
Portugal, Quart de finale : « Check »

Début du second tour à Varsovie pour les premiers quarts de finale de cet Euro 2012. La République Tchèque comme...

Présentation des quarts de finale de l’Euro 2012

La phase de poules s’est achevée ce mardi sur la défaite des bleus et la victoire des Anglais sur l’Ukraine....

Fermer