[MLS-J2] Carton plein pour Montréal, Kansas et San José

15
mars
2016

Auteur :

Catégorie : Reste du Monde

major-league-soccer

Après deux journées de MLS, Kansas City et San José se partagent la tête de la conférence ouest, alors que les Sounders de Clint Dempsey ferment la marche. A l’est, Montréal fait cavalier seul avec 6 points en deux matchs, tandis que Colombus et les Red Bulls n’ont toujours pas gagné.

Conférence Ouest

SJ EARTHQUAKES 2-1 PORTLAND TIMBERS : LE CHEF D’OEUVRE D’AMARIKWA

Après une victoire inaugurale contre Colombus, le champion en titre Portland a chuté sur la pelouse de San José. Outre leurs montants, qui les ont sauvé à deux reprises (une barre et un poteau pour Portland), les Quakes peuvent remercier leur duo d’attaque Wondolowski-Amarikwa, auteurs d’un but chacun. Le premier, cinquième meilleur buteur de l’histoire de la MLS (111 buts) a ouvert le score. Le second s’est offert un but d’anthologie (un amour de ballon piqué de plus de 30m). Avec deux victoires en deux matchs, ils prennent la tête de la conférence Ouest avec Kansas City.

[HOUSTON 5-0 DALLAS] LE DYNAMO IMPITOYABLE

Dans le « derby du Texas », le FC Dallas a sombré dans l’univers impitoyable du Compass Stadium de Houston. Face à une défense en perdition totale, les attaquants du Dynamo s’en sont donnés à cœur joie, à commencer par Andrew Wenger (1 but, 2 passes décisives). Les défenseurs de Dallas se sont même pris au jeu, offrant le but du 2-0 à leurs voisins sur une passe en retrait désastreuse de Matt Hedges, alors que son gardien Jesse Gonzalez avait déserté ses cages. Le score était déjà de 4-0 à la mi-temps. Will Bruin en a ajouté un cinquième dans les dernières minutes.

high-five-2

[KANSAS 2-1 VANCOUVER] DOM DWYER FAIT LA DIFF’

Seule équipe de la conférence Ouest à avoir remporté ses deux premiers matchs avec San José, Kansas n’a pas eu trop de difficultés à se défaire des Whitecaps. Le buteur maison Dom Dwyer (formé à Norwich) a mis son équipe sur les bons rails sur un missile du gauche d’entrée de jeu, avant de doubler la mise sur une action d’école Zusi-Myers-Dwyer à une touche de balle. Vancouver se complique encore plus la tâche avec l’expulsion logique Jordan Smith pour un attentat sur Zusi juste avant la mi-temps. La réduction du score sur pénalty en deuxième période n’y changera rien.

[SALT LAKE 2-1 SEATTLE] LE CAUCHEMAR DE TYLER MILLER

Pour son tout premier match en MLS le jour de ses 23 ans, Tyler Miller avait sans doute imaginé un autre scénario. Malgré l’ouverture du score d’Osvaldo Alonso suite à une tête de Nelson Valdez, le jeune gardien des Sounders s’est tout d’abord incliné sur une tête de Sunny sur corner, avant d’être devancé par Olave dans ses 6m sur un ballon aérien en fin de match. L’attaquant équatorien de poche Joao Plata (1,57m), double buteur contre Orlando lors de la première journée, s’est transformé en double passeur. Ça va mal pour les Sounders : les partenaires de Clint Dempsey n’ont pas inscrit le moindre point en deux rencontres.

.

seattle-sounders-real-salt-lake

.

[RAPIDS 1-0 GALAXY] COLORADO DANS LE MONEY TIME

Alors qu’on se dirigeait tout droit vers un bon vieux 0-0 des familles, Colorado a fait la différence au bout du temps additionnel. Sur un ballon mal renvoyé par la défense des Galaxy, Pappa a envoyé une volée du gauche sous la barre. Malgré les titularisations de Robbie Keane, Steven Gerrard ou encore Nigel De Jong, le Galaxy n’aura cadré qu’un seul tir cadré en 90 minutes. Insuffisant pour espérer mieux.

Conférence Est

[NYC FC 2-2 TORONTO] GIOVINCO RÉPOND à VILLA

Match spectaculaire au Yankee Stadium. Tout avait bien commencé pour NYC, qui menait 2-0 au bout d’une demi-heure de jeu grâce à un doublé de David Villa (dont un pénalty) et se dirigeait vers une victoire tranquille. C’était sans compter sur Giovinco, dont le coup-franc dans les arrêts de jeu de la première mi-temps dévié par Damien Perquis, avant d’égaliser tout seul comme un grand à un quart d’heure de la fin. Après sa victoire contre les Red Bulls en ouverture, Toronto boucle son périple new-yorkais avec 4 points dans la besace, tout comme son adversaire du jour.

[COLOMBUS 1-2 PHILADELPHIA] LE CREW NE DÉCOLLE PAS

Finaliste malheureux la saison dernière face à Portland (également son bourreau lors de la première journée), Colombus s’est incliné pour sa première à domicile. Pontius a ouvert le score pour Philadelphie sur une touche à la Rory Delap, avant de s’offrir un doublé en deuxième mi-temps. Kamara a réduit le score sur corner dans les dernières minutes, mais le Crew ne parviendra pas à tromper une deuxième fois la vigilance d’un bon Blake (en MLS, c’est à souligner). C’est la première fois que Philadelphie s’impose à Colombus, qui enregistre son pire départ depuis 10 ans.

[MONTRÉAL 3-0 RED BULLS] MONTRÉAL PREND LES COMMANDES

Pour son premier match à domicile, l’Impact a délaissé son habituel antre de Saputo pour le Stade Olympique de Montréal, sa capacité plus importante et sa pelouse synthétique… sur laquelle Didier Drogba refuse de jouer. En son absence, c’est un autre ancien de la Ligue 1 qui s’est mis en évidence : Ignacio Piatti. Le joueur passé par Saint-Etienne en est à 3 buts et 2 passes décisives en deux matchs, et permet à l’Impact de prendre seul la tête de la conférence Est. A l’autre bout du classement, les Red Bulls ferment la marche avec deux défaites en deux matchs, cinq buts encaissés et aucun inscrit…

.

impact-montreal

.

[ORLANDO 1-1 CHICAGO] SANS KAKA, ORLANDO N’Y ARRIVE PAS

Orphelin de Kaka, blessé à la cuisse, les Lions pouvaient néanmoins compter sur la première titularisation d’un autre ex-milanais : Antonio Nocerino. Tout avait bien commencé, avec l’ouverture du score précoce de Larin au bout de 3 minutes. Mais Chicago égalise dans la foulée : Seb Hines se fait déposer par Accam, parti du rond central, qui s’en va tromper Bendik en solitaire. Malgré l’expulsion (stupide) d’Harrington à la demi-heure de jeu, Orlando ne parvient pas à profiter de sa supériorité numérique et concède un deuxième match nul consécutif à domicile, après le point inespéré obtenu la semaine précédente contre Salt Lake. Un seul être vous manque…

[NEW ENGLAND 0-0 DC UNITED] LE PREMIER DE LA SAISON

Il fallait bien que ça arrive : le New England Revolution et DC United ont signé le premier 0-0 de la saison en MLS. Les partenaires de Charlie Davies (sorti sur blessure à la demi-heure de jeu, élongation aux ischio-jambiers) auront eu les meilleures opportunités, mais n’auront pas réussi à tromper la vigilance de Travis Worra, le gardien de DC. Lee Nguyen, l’homme le plus dangereux sur la pelouse, s’est quant à lui heurté à la barre transversale. Les deux équipes n’ont toujours pas connu la victoire cette saison.

Auteur : Bastien Pyz

Breton du Nord exilé dans le Sud (Nantes). Comme Obélix et la potion magique, je suis tombé dans le chaudron du Roudourou étant petit. Supporter guingampais comblé, et amateur de foot british.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Reste du Monde

Plus dans Reste du Monde
yankee-stadium-major-league-soccer-2016
La MLS reprend ce week-end

Trois mois après le sacre des Portland Timbers, la MLS rouvre les portes de son championnat. Boosté par l'augmentation des...

Le grand Pat' débute sa carrière d'entraîneur. APP vous présente les clés de cette seconde vie. In direct from NYC.
Vieira, le pari new-yorkais.

Après une carrière de joueur bien rempli, le champion du monde 98 se lance dans celle d'entraîneur. À l'image de...

aloha stadium field conditions
Gazon en (très) mauvais état : USA-Trinidad annulé

Après une pause d'un mois, le match de dimanche signait la reprise du Victory Tour avec deux matchs contre Trinidad,...

Fermer