Metz continue d’impressionner

03
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

metz-bat-auxerre

En match décalé de la 16e journée, le FC Metz s’est offert une septième victoire d’affilée, synonyme de record pour le club (3-0). Face à des Auxerrois insipides, les Messins ont forcé la décision en début de 2e mi-temps et prennent le large au classement.

Il est vrai qu’Albert Cartier a raison. Avant le match, l’ancien libéro prévenait qu’une série de victoire historique serait vaine

en fin de saison si le club n’était pas de l’ascension. La route de l’élite français est encore longue et l’arrivée de la période hivernale est ô combien redoutée sur les bords de la Moselle. Alors les messins préfèrent être prévoyant. Balayés en seconde mi-temps, les Auxerrois ont subi l’intensité et l’envie des grenats. « L’appétit c’est important mais avoir de l’estomac c’est encore mieux » déclarait Albert Cartier. A 2-0, le FC Metz aurait pu s’arrêter là et conclure par le tarif habituel de cette saison (ndlr : 2-0). Mais il lui restait encore un peu d’appétit pour rajouter une dernière bouchée à ce mets gourmand.  Sakho, tonitruant hier soir, lancé sur le côté gauche, glissa le ballon entre les jambes de Leon (3-0, 68’). Le sénégalais, désormais meilleur buteur de ligue 2 et d’un promu qui n’en finit plus d’impressionner. “Il faudra encore faire des efforts” tempère le coach lorrain. Des efforts, les messins ont dû en réaliser face à des Bourguignons qui restaient sur une victoire au courage contre Caen (3-2 alors qu’ils étaient menés 0-2).

“C’est la 1ère fois que j’entends les deux kops se répondre”

Le 1er quart d’heure est à l’avantage des visiteurs qui monopolisent le ballon (70%) et sont tout près d’ouvrir le score par Haller qui rate une tête à 5 m du but (1′). Du côté messin, Ngbakoto réplique par une frappe croisée et captée en deux temps par Leon. D’un bon niveau technique, le match voit les deux équipes jouées sans frein main. Mais les attaquants se montrent maladroits à l’image de Sakho, pourtant esseulé au 2e poteau, réussit à manquer un but presque tout fait.Profitant des largesses défensives Auxerroises, les latéraux ont multiplié les centres dangereux. Bussmann (24′) et surtout Métanire (16′, 49′), auteur de la passe du 2-0, ont été les grands artisans de cette solide victoire qui s’est dessinée juste après la pause. Le tonitruant Sakho, bien aidé par une remise de la poitrine parfaite signée Lejeune (48′). Et quelques secondes plus tard, Fauvergue, étrangement oublié dans la surface, fusille Leon d’un plat du pied (50′). Inoffensifs, les Auxerrois ont attendu la 92′ pour cadrer leur première frappe sur un coup franc de Ngando, bien détournée par Carrasso. Le stade Saint-Symphorien n’affichait pas complet mais les supporters ont été particulièrement bruyants. “C’est la 1er fois que j’entend les 2 kops se répondre” remarquait Albert Cartier. Signe que tout va bien chez les grenats qui retrouvent les sommets. Avec 7 pts sur Angers et 10 pts sur Tours, le 4e, Metz peut voir venir.

Auteur : Antoine Raguin

Antoine, aspirant journaliste, amoureux de football et de sports en général et nostalgique de Zizou.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Comments are closed.

Plus dans Ligue 2
Au tiers de la saison, APP vous propose un bilan de la Ligue 2 avec un petit arrière goût de foot à l'ancienne.
Une Ligue 2 café serré

La 12ème journée s'achève ce soir mais on y voit toujours pas plus clair dans cet ruée vers l’or où...

stade-oceane
Pluie de buts au Stade Océane

Après la large défaite du SCO d’Angers à Laval (4-1), le RC Lens n’a pas su profiter de l’occasion pour...

Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant Hafiz Mammadov est le nouveau propriétaire du RC Lens. Lumière sur cet investisseur énigmatique.
Mais qui est Hafiz Mammadov ?

Alors que la DNCG vient tout juste de donner un avis favorable pour le maintien du RC Lens en Ligue...

Fermer