Mélissa Plaza (OL) : “Je me sens progresser tous les jours”

13
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : D1 Féminine / Interview

IMGP9663

Avant le choc de D1 féminine qui opposera Juvisy et l’OL, nous avons eu la chance d’interviewer Mélissa Plaza. Joueuse polyvalente au parcours atypique, dresse un premier bilan de ce début de saison avec l’OL.

plaza-nike-456x500-50e5861354eecBonjour Mélissa, merci d’avoir accepter de te prêter au jeu des questions. Comment vas-tu ?

Je vais plutôt bien puisque je me réjouis de l’approche des fêtes de Noël.

Si tu devais résumer ta carrière en D1 depuis 2003 ?

Je dirais qu’elle est montée crescendo, j’ai franchi les étapes pas à pas pour atteindre le haut-niveau.
10 ans déjà que je joue en D1 et je dois dire que football féminin a beaucoup progressé, il n’est plus celui qu’il était à l’époque puisque les moyens déployés ont considérablement augmenté.

Cela dit il reste tout de même un sacré bout de chemin avant que le championnat de D1 féminine devienne entièrement professionnel !

Lors du dernier mercato, tu t’es engagée avec Lyon, qu’est ce qui t’a séduite ?

Je crois que c’est assez évident, c’est une proposition en or pour toute footballeuse qui rêve un jour d’atteindre l’excellence en terme de qualités technique, tactique, physique mais aussi et surtout en terme de qualité de jeu.

En dehors du statut pro, qu’est ce qui change par rapport à ce que tu as pu vivre dans tes précédents clubs ?

Tout ! La qualité individuelle de chaque joueuse dans le groupe, l’intensité des entraînements, les infrastructures proposées aux féminines de la d1, le staff médical et bien sûr les déplacements qui sont facilités. On peut alors se rendre compte que le professionnalisme ne peut se résumer qu’au statut de la joueuse! C’est un investissement dans plein de domaines!

De ton point de vue, quelle équipe représente le plus grand danger pour l’OL cette année ?

Eh bien ça ne change pas beaucoup des autres années parce qu’on doit se méfier des 3 équipes qui sont PSG Juvisy et Montpellier, sans non plus négliger les autres équipes qui jouent leur carte à fond lorsqu’elles rencontrent l’Olympique Lyonnais. Gagner le championnat de France reste un combat de tous les instants, il ne faut jamais s’endormir, se laisser surprendre même quand on est un très grand club.

Qu’est ce qui te manque aujourd’hui pour prétendre à une place de titulaire ?

J’ai encore pas mal de choses à apprendre et je suis venue ici pour ça. Je me sens progresser tous les jours et ça, c’est un sentiment confortable.

C’est quoi ta spécialité sur le terrain ?

Un geste plutôt simple mais efficace: le crochet.

Quand tu ne joues pas au foot, il paraît que tu prépares une thèse, tu peux nous en dire plus ?

Effectivement, je suis en deuxième année de thèse en psychologie-sociale. Je travaille sur l’impact des stéréotypes sexués sur l’engagement sportif des garçons/hommes et filles/femmes.

Partir jouer à l’étranger, ça te tente ?

Oui, ça serait une super expérience tant sur le plan footballistique que d’un point de vue professionnel (après-thèse).

L’après-foot, tu l’imagines comment ?

Je m’imagine enseigner à l’université à côté de mes activités de recherche et puis bien sûr continuer à pratiquer le foot et tout un tas d’autres sports, pour le plaisir uniquement.

De ton point de vue, que manque-t-il au foot féminin pour percer en France ?

Beaucoup de changements, il faudrait tout d’abord faire évoluer les mentalités, ce qui n’est pas chose facile.
Et puis, bien sûr par voie de conséquence, faire évoluer les moyens financiers octroyer au football féminin, afin de mieux professionnaliser les équipes de d1 et de développer les structures de formations pour les jeunes.

Ton pronostic pour Juvisy – OL ?

Une victoire de l’OL !!

Sur une île déserte, qu’apporterais-tu ?Dedi-plaza

  • Un bouquin
  • Une boîte d’allumettes
  • Un petit couteau
  • Un lecteur Mp3
  • Un stylo et un cahier pour écrire mon ennui !!

Rendez-vous dimanche 14/12 dès 14h30 pour Juvisy – OL
Crédit photos : OLWEB – Bruno Pérachon 

Auteur : Koralee Cano

Crampons ou talons, Koralee a fait le choix de ne pas choisir et surtout d'en parler. Passionnée du détail, curieuse d'en savoir toujours un peu plus, elle décrypte l'univers du football féminin non sans une pointe d'humour.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie D1 Féminine

Comments are closed.

Plus dans D1 Féminine, Interview
psg
D1 féminine : expérience et potentiel

Ce week-end avait lieu une nouvelle journée de D1 Féminine. APP revient pour vous sur quelques matchs en particulier.

juvisy
Paris tombe face à Juvisy

Dans ce qui apparaissait être le choc de cette 11eme journée, les parisiennes ont perdu pour la seconde fois à...

juvisy foot féminin
D1 Féminine : Rester dans la course

La 11ème journée de D1 féminine démarre très fort, dès 20h55 pour tout vous dire, sur une magnifique affiche :...

Fermer