Mbappé au PSG : Qui de Monaco ou de Paris est gagnant dans cette affaire ?

13
octobre
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

mbappe

Paris a agité le monde du football cet été. Après avoir enfilé 220 millions pour acheter Neymar, ils ont obtenu la signature de Kylian Mbappé pour près de 180 millions. Le monde entier s’extasie devant ce prodige, mais les sons de cloche divergent quant à l’opération.

Pourtant, comme avec Monaco, Mbappé jouera la Ligue des champions. Affûtez vos crampons, car s’il marque autant de buts que l’année dernière, cela risque de faire des étincelles. Un conseil : inscrivez-vous sur Unibet dès à présent, empochez les 100 € du bonus sport via le code promo et attendez patiemment que l’attaque Neymar-Cavani-Mbappé fasse des misères aux adversaires.

Qui des deux clubs a fait la bonne affaire ? Paris ou Monaco ? Comme nous allons le voir, les deux clubs ont réussi à protéger leurs arrières sur ce transfert. C’est pour cela qu’il a pris autant de temps. Essayons de voir ce qu’ont gagné les deux clubs dans ce transfert hors norme.

Kylian Mbappé : retour sur la trajectoire éclair d’un wonderkid

Mbappé, avant le mois de décembre 2016, était à peine remplaçant dans le onze de Leonardo Jardim. Jusqu’à un certain 14 décembre 2016, où il plante un triplé en coupe de la Ligue face au Stade Rennais. L’ASM s’impose 7-0 et Jardim décide alors de lui donner sa chance.

Après la trêve hivernale, il a peu à peu pris la place de Valère Germain et s’est retrouvé à animer le front de l’attaque avec Falcao. La suite, tout le monde la connaît : 26 buts en 44 matchs, des accélérations fulgurantes et des buts très importants en Ligue des champions dont un doublé en quart de finale aller face à Dortmund.

Il fait ses premières armes en équipe de France en mars 2017 dans les matchs face au Luxembourg et à l’Espagne puis gagne le titre de champion de France avec l’ASM. La presse s’emballe. On parle alors d’un transfert au Real et au PSG. En fin d’été 2017, ce sont les Parisiens qui remportent la mise : après avoir fait signer Neymar pour 220 millions, ils ont réussi à attirer le footballeur le plus prometteur de sa génération.

Les modalités du transfert de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain

Après avoir lâché plus de 200 millions pour faire signer Neymar, on peut se demander comment Paris a fait pour contourner le fair-play financier. Rappelons que, par l’entremise de cette règle, un club qui dispute la Ligue des champions ou l’Europa League ne peut pas dépenser chaque année plus que ce qu’il gagne en 3 ans. Avec le transfert de Neymar et son coût d’entretien par an du joueur (à peu près 115 millions, soit 20 % du budget), le PSG est dans le viseur de l’UEFA.

Pour transférer Mbappé, le PSG s’est mis d’accord avec Monaco pour un prêt avec option d’achat obligatoire de 180 millions. La somme devra donc être payée par les Parisiens au prochain mercato d’été. À part vendre la moitié de l’équipe, c’était la seule possibilité d’obtenir la signature de l’international français. Impossible si les hommesd’Unai Emery veulent être compétitifs sur tous les tableaux.

D’un point de vue comptable, le PSG est sauf. D’autant que, avec Neymar, le club a changé de dimension. L’année prochaine, la renégociation des droits télévisuels peut apporter au club une manne supplémentaire, tout comme l’augmentation des recettes publicitaires, des ventes de maillots et du prix des places au parc des Princes. Le transfert est donc un investissement que le club espère amortir au plus vite. Mais rien n’est garanti.

Pour la PSG, ce transfert est une question d’honneur… mais pas que

Après avoir attiré Neymar, faire signer Mbappé est un signe fort envoyé aux autres clubs. Premièrement, cela montre que le PSG est capable d’attirer les meilleurs jeunes Français, qui ont souvent tendance à s’expatrier dès qu’ils le peuvent plutôt que de s’investir en France. Pour des joueurs en devenir, Paris est devenu une alternative crédible aux grosses écuries.

Deuxièmement, cela montre que la politique du club a changé. Paris était auparavant un cul-de-sac pour de nombreux jeunes qui ont dû partir pour réussir. On se souvient de Coman par exemple, ou Sabaly. Mais depuis Rabiot et Kimpembe, le PSG a changé son fusil d’épaule. Les jeunes Français ont leur chance et ce nouvel élan pourrait créer un appel d’air et motiver les meilleurs éléments de l’hexagone à porter le maillot bleu et rouge.

Mais le transfert de Mbappé était surtout une opération calculée. Après tout, pourquoi mettre 180 millions sur un joueur qui n’a joué que 6 mois alors que dans le même temps, Morata a été vendu à Chelsea pour deux fois moins ? La réponse est simple : parce que Mbappé est français. Dans les règles de l’UEFA, il faut 5 joueurs formés localement dans la liste A qui dispute la LdC ou l’Europa League. Jusqu’à présent, il y avait Aréola, Kimpembe, Rabiot, Kurzawa et Matuidi. Mais « Blaisou » a été vendu à la Juve. Il fallait donc qu’un Français arrive.

Monaco a sans doute réalisé le hold-up du siècle avec Mbappé

À l’ASM, le pragmatisme est de mise : aucun joueur n’est plus important que l’équipe. Mbappé peut être remplacé et il l’est déjà plus ou moins. Avec les 180 millions, l’ASM a de quoi se racheter une équipe la saison prochaine.

Si la valeur de Mbappé explose grimpe encore plus, Paris pourra le revendre en faisant un bénéfice. Étant donné la courbe exponentielle de la valeur des transferts en ce moment, c’est possible. Mais Monaco s’est ménagé une belle perte de sortie : Mbappé peut très bien mettre du temps à s’adapter. Auquel cas, le club récupérera quand même un joli pactole, sans compter les reventes de l’été prochain.

Cet été, le prix des transferts a explosé en France et cette tendance pourrait bien perdurer… jusqu’à ce que la bulle explose. Soyons honnêtes : le prix de Mbappé est excessif. Le joueur a fait 6 moins pleins et sa carrière peut très vite basculer. Du côté monégasque, on serait bien bête de ne pas en profiter maintenant. Après tout ça a toujours été la politique de Dmitry Rybolovlev.

PSG ou Monaco, qui est gagnant dans le transfert de Kylian Mbappé ?

À première vue, le grand gagnant est le PSG. Le club ne payera le transfert que l’année prochaine. La prise de risque est minimale cette saison et Paris aura tout le temps de le mettre dans les meilleures conditions. Comme on le sait, les jeunes ont souvent besoin d’un temps d’adaptation. Si jamais Mbappé n’est pas au top niveau tout de suite, les Parisiens ne seront pas pénalisés financièrement.

Mais Monaco a aussi très bien ficelé l’affaire. Mbappé est un bon joueur, mais qui n’a fait que 6 mois à très haut niveau. Sans une équipe qui joue pour lui, l’international français ne peut rien faire. Jardim, en homme pragmatique, saura modeler son effectif pour faire sans lui. C’est donc un joueur plein de promesses qui s’en va… contre un gros chèque. Du côté monégasque, on a préféré faire tapis de suite.

Il semble donc que les deux parties soient gagnantes à ce stade du transfert. Le temps nous en dira plus. Quoi qu’il en soit, le fait qu’un club français arrive à retenir les plus grands talents nationaux est une excellente idée. La signature de Mbappé permettrait à Paris de dégraisser sur son aile droite, à commencer par Lucas Moura, Draxler, voire Di Maria. Quant à Monaco, les réseaux ont commencé à prospecter pour trouver le nouveau wonderkid.

Auteur : Invité

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
luis-gustavo-om
Luiz Gustavo, le nouveau caïd du milieu marseillais

Après une fin de mercato propice au scepticisme et un début de saison agité, le calme est revenu sur la...

FBL-FRA-CHAMPIONS-TROPHY-MONACO-PSG
Monaco : l’ambition au rabais

L'AS Monaco a sans contestation été l'équipe française la plus en vue tout au long de la saison 2016/2017. Irrésistibles...

christophe-galtier
Rendre à Galtier ce qui appartient à Galette

Les stéphanois réalisent un excellent début de saison, engrangeant déjà 14 points lors des sept premières rencontres, et montrant un visage...

Fermer