Et Bielsa fût …

01
mai
2014

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Et si Bielsa était la solution à tous les maux de l'OM? Focus sur les bienfaits de sa venue et les difficultés qu'il va rencontrer!

L’arrivée, a priori, imminente du coach argentin semble tomber à pic pour Labrune et son staff. Elle tempère la grogne, que même leur relais en tribunes n’arrivaient plus à canaliser. Grogne née d’une énième saison marquée du sceau de l’incompétence en haute sphère et mise en avant par l’audit qu’ “El loco” a réalisé. Alors quoi, les phocéens ont-ils trouvés leur messie ?

Le destin est parfois cruel. Il y a à peu près un an, l’OM s’en allait arracher un nul au Grand Stade, pas encore Pierre Mauroy, qui les assuraient quasiment d’une qualif’ en LDC. Il y a quelques semaines, c’est le LOSC qui est venu fermer le jeu au Vél’ pour entériner symboliquement sa troisième place et probablement éjecter les marseillais de toute compétition européenne pour la première fois en 10 ans. Pourtant les tribunes furent relativement calmes car une lueur d’espoir a rejailli du néant dans lequel se prélassait le club français le plus titré. Elle se nomme Marcelo Bielsa.

Bielsa in = Anigo out

Pour séduire l’ex de l’Athletic Bilbao, Labrune semble prêt à tous les sacrifices. Il est conscient que s’il se rate sur ce coup, il risque la mise à mort par les tribunes. Les supporters sous l’impulsion des mouvements online Rendez nous l’OM et OM : la révolution commence semblent à nouveau jouir d’une liberté d’expression. José en a goûté les fruits lors de la réception d’Ajaccio, ce qui pose désormais la question de sa légitimité au club. S’il ne réduit plus au silence les fans, à quoi sert-il ? Sur le plan sportif, Bielsa veut tout contrôler et arrive entouré pour cela.

Le principal intéressé semble l’avoir compris et jauger ses alternatives. On a parlé du Maroc (c’est Benatia qui va être content), de clubs de L1…. Aussi farfelue que celles-ci puissent paraître, le non-divin chauve n’a jamais paru aussi proche d’un départ. Et ça c’est déjà une victoire pour le club à long terme mais aussi pour les supporters.

La fin de l’amateurisme au club ?

El loco avait signé trop rapidement à Bilbao, il s’en était mordu les doigts plus tard. Cette fois, il ne laisse rien au hasard. Son contrat devrait être plus épais que le casier judiciaire de Richard Deruda. Les multiples clauses en discussion depuis plusieurs semaines concernent absolument toutes les possibles embûches qu’il pourrait avoir à surmonter. Une bonne chose pour un club habitué au flou, même pas artistique, dans tous les secteurs. Si le deal se concrétise, toutes les cellules du club seront sous sa supervision. On a par exemple entendu parler de sa surprise devant l’insignifiance du travail réalisé par la cellule vidéo.  En gros, Bielsa est en train de mettre au point juridiquement ce que DD voulait faire. Les seuls titres de l’OM ces 20 dernières années, c’était quand ?

Quels leaders d’effort dans le vestiaire ?

Et si Bielsa était la solution à tous les maux de l'OM? Focus sur les bienfaits de sa venue et les difficultés qu'il va rencontrer!Si l’on continue le parallèle avec Deschamps, on peut se rappeler de son recrutement à son arrivée. Derrière l’exemplaire Lucho, avaient notamment suivis Heinze, Rool et Morientes. Des gars en fin de carrière et au temps de jeu limité pour les deux derniers mais des locomotives à l’entrainement. Des professionnels irréprochables et indispensables à la mise en place d’un projet exigeant. Et Dieu sait que le projet Bielsa est exigeant physiquement. Le confort dans lequel sont installés un grand nombre de joueurs depuis des années va être très difficile à bousculer. Certains devraient quitter le club (Mandanda, Valbuena…) mais d’autres sont justes impossible à refourguer et toujours sous contrat (salut Ben’). André Ayew, s’il reste, pourrait être le premier de ces « leaders d’effort ». Mais à coup sûr, il faudra apporter du sang frais dans un vestiaire vicié par les inimitiés et les égos. Bernardi pour une dernière pige ? Des retours ? Cana ? Barton ? Des vieilles connaissances du fou ? Medel ?

Un projet à moyen terme ? A l’OM ?

Si son simple nom fait fantasmer et réveille les rêves marseillais, il est loin d’être une assurance « résultat immédiat ». Si l’on met de côté, leur passion commune pour l’extrême professionnalisme, il est même l’exact opposée d’un Capello.  Son projet de jeu est difficile à mettre en place et il doit le bâtir sur le champ de ruines olympien. Toute proportion gardée, on peut prendre l’exemple d’un Montanier à Rennes cette année. Alternant le bon et le médiocre, son effectif a été en constant moulage cette saison. Les arrivées hivernales auront permis de se rapprocher du « truc »  mais n’atténue pas vraiment la décevante place du club breton au classement.

Bielsa pourrait-il survivre à une année similaire sur la Canebière ? Combien de temps va-t-il lui falloir pour façonner « son » effectif ? Quels moyens lui seront octroyés durant le mercato ?

Gageons que son contrat soit suffisamment balèze pour le protéger et lui permettre de faire la loi à la Commanderie.

L’opinion publique a bien raison de s’enthousiasmer sur sa probable arrivée. Un tel entraineur en L1, c’est l’équivalent d’une nouvelle star dans notre championnat. Une fois cela dit, la tâche qui l’attend est herculéenne. Et surtout pourrait demander du temps. Un bien extrêmement rare du côté du boulevard Michelet. Mais s’il parvenait à ses fins, le club pourrait enfin cicatriser des départs de Diouf et Deschamps. Et mettre le feu aux fesses parisiennes et monégasques ?

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
A 4 journées de la fin de la saison, Au Premier Poteau vous propose d'élire VOTRE équipe type de la Ligue 1 pour la saison 2013/2014.
Votez pour votre équipe type de Ligue 1

Après 9 mois de lutte acharnée, la saison 2013/2014 de Ligue 1 touche bientôt à sa fin. A 4 journées...

Canal+, grand gagnant face a BeINSPORTS dans la course aux droits TV de la Ligue 1 et Ligue 2
Droits TV : Le grand vainqueur, c’est Canal+ !

748.5 millions d'Euros ! Voilà la valeur du football professionnel français pour la période allant de 2016 à 2020.  Ils étaient...

Interview avec les administrateurs des pages facebook "Préservons l'Olympique de Marseille" et "Rendez nous l'OM" qui militent activement contre le MAL.
OM: les anti-direction au micro d’APP

Depuis l'acte de répression indigne du club marseillais exercé à l'égard du mouvement anti-direction la semaine dernière lors d'OM/Rennes, les...

Fermer