Malaga, le mirage qatari

28
août
2012

Auteur :

Catégorie : Europe

malaga-toulalan

En 2010, le club de Malaga se met à rêver avec l’arrivée à sa tête d’un riche émir du Qatar. Deux ans plus tard, le club est au bord du gouffre, se sépare de nombreux joueurs et à plusieurs mois de retard sur les salaires.

Abdullah ben Nasser Al Thani. C’est ce nom qui a donné le sourire aux supporters de Malaga en mai 2010 en injectant plusieurs millions d’euros et en faisant des promesses dignes de son ainé Manchester City, également commandé par les Qataris. Les objectifs sont clairs, le Real Madrid et le FC Barcelone devront compter sur un troisième grand d’Espagne. Pour cela, les pétrodollars inondent les clubs voisins et les joueurs affluent (Demichelis, Toulalan, Van Nistelrooy, Cazorla ou encore Joaquin).

La parfaite illusion

À la fin de la première saison, Manuel Pellegrini réussit une belle performance en hissant son équipe à la 11ème place, prometteur pour le futur au vu de l’effectif en place. En juin 2012, le club termine 4ème et arrache une place qualificative pour le tour préliminaire de la fameuse Ligue des Champions. Un bonheur pour les supporters qui rêvaient depuis des années d’une participation à la compétition de la coupe aux grandes oreilles.

Et pourtant, le 18 juillet dernier, 4 joueurs (Cazorla, Van Nistelrooy, Rondon et Mathijsen) saisissent le syndicat des joueurs et portent plainte pour des salaires impayés depuis 3 mois. En plus de la révélation au grand jour de ce problème, un club en particulier (Villareal) dévoile que Malaga ne lui a toujours pas payé la dernière tanche du transfert de Santi Cazorla, soit 3 millions d’euros.

En plus de cela, le cheikh est invisible au siège du club andalou et les caisses ne se remplissent plus, l’argent semble rester sur les comptes du propriétaire Qatari.

Le départ des stars

Les dirigeants du club se doivent donc de combler leur dette sous peine d’être exclus de la Ligue des Champions. La preuve par les chiffres avec Santi Cazorla, dont la clause libératoire était fixée à 40 millions d’euros par le club et qui est finalement vendu à Arsenal pour 19 millions d’euros.

Au total, ce sont pas moins de 13 joueurs qui quittent le navire avant le naufrage, certains libres et d’autres vendus, comme Salomon Rondon qui rejoint le Rubin Kazan (9 millions d’euros)

D’autres joueurs pourraient partir. Jérémy Toulalan, pourtant silencieux d’habitude, exprime son ras le bol à sa manière, mais précise qu’il faut attendre et que le renouveau est possible en cas de qualification en Ligue des Champions. Le milieu de terrain Enzo Maresca rejoindrait la Sampdoria, et Joaquín aurait une possibilité de contrat en Chine.

Santi Cazorla fait le bonheur des Gunners qui l'ont acheté à prix cassé

Santi Cazorla fait le bonheur des Gunners qui l’ont acheté à prix cassé

Les raisons probables

Des sources très peu fiables ont émis l’idée d’une faillite personnelle du cheikh Al Thani. Idée totalement saugrenue si l’on regarde le dernier cheval acheté par le Qatari (il est passionné d’équitation) qui selon lui “coûte plus cher que Cristiano Ronaldo” ? Il s’est sans doute lassé de son jouet après seulement deux ans d’utilisation.

L’hypothèse la plus probable et quasi fondée est la suivante : Le cheihk Al Thani souhaitait acquérir une bonne image auprès de la population Andalouse. Pour cela il a acheté et renfloué les caisses du club de football local, superbe idée pour conquérir une région portée sur le football. Mais pourquoi souhaite t’il avoir une image de bienfaiteur ?

La réponse est toute faite, il va moderniser toute la station balnéaire de Marbella (à quelques kilomètres de Malaga) et un inconnu n’aurait pu se le permettre. Le football n’a donc plus aucun intérêt pour lui.

Le match de ce soir est d’une importance capitale pour le club. En effet, en cas de qualification pour la phase de groupes de la Ligue des Champions, le club toucherait une prime de 15 millions d’euros. Le chemin est déjà fait de moitié avec une victoire à l’aller 2 buts à 0.

Auteur : Maxime Coutant

Ex-Footballeur mais toujours autant assidu ! Admiratif du beau jeu et de la technique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
hazard-chelsea
Au jeu de Hazard, Torrès a joué sa carte

La 2ème journée de Premier League s’est déroulée ce week-end et à la vue des résultats, plusieurs enseignements peuvent être...

Les girondins de Bordeaux retrouvent leur meilleur niveau
Les Girondins de Bordeaux de retour au premier plan

Alors que tout le monde se focalisait sur le PSG et Montpellier, ce sont pourtant l’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille...

mavuba-lille
Les Lillois au pied du mur

Match Aller des barrages d'accès à la Ligue des Champions entre le FC Copenhague et le Lille OSC. Les locaux...

Fermer