L’Italie s’offre une demie !

24
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

italie

L’Italie s’est qualifiée pour les demi-finales de l’Euro 2012 en battant de pâles Anglais aux tirs au but (0-0, 4 T.A.B. 2). Une qualification logique tant la Squadra Azzura a dominé de la tête et des épaules des Anglais cantonnés à défendre et sans inspiration lors de ses rares contre.

Elle va être sympa la reprise de l’entraînement du côté de Manchester City. Hart s’y était pourtant préparé à l’entraînement. Mais rien n’y a fait. Balotelli a battu son coéquipier sur le premier tir au but d’une séance fatale aux Anglais. Et connaissant « Super Mario », il ne serait pas exagéré que de parier que l’Italien chambrera le portier Anglais après la qualification dans la séance de tirs au but de l’Italie face à l’Angleterre lors du dernier quart de finale. Pourtant Hart aura longtemps retardé l’échéance en repoussant une multitude de frappes durant le match. Mais pas au bon moment…

34 tirs, 64 % de possession, les hommes de Cesare Prandelli tiennent là enfin leur match référence. Qui plus est lors d’un match à élimination directe. Histoire de souligner les exceptionnelles vertus mentales d’une équipe pourtant secouée par le scandale du Calcioscomesse. Du poteau signé De Rossi (3e), en passant par les actions de Balotelli (53e, 97e) ou Cassano (38e) jusqu’au but hors jeu de Nocerino (115e), le match a longtemps ressemblé à une attaque défense. Une arrière-garde Anglaise qui avait pourtant tenu héroïquement grâce à la paire Lescott-Terry qui n’a jamais abdiqué. Arcboutée dans son camp, la formation de Roy Hodgson aurait même pu ouvrir le score si Glen Johnson avait été plus vif face à Buffon (5e), et réaliser un hold-up parfait, mais le retourné de Rooney est parti dans le ciel de Kiev (90+3e).

Portée par un Pirlo étincelant, la Squadra Azzura a quand même pêché à la finition. Et ce, malgré un Diamanti qui a apporté un peu de folie après sa rentrée (79e) en touchant le poteau de Hart (101e). Heureusement, l’inefficacité offensive n’aura pas porté préjudice à une équipe sereine à l’image de la panenka de Pirlo lors du 3e tir au but Italien. Paradoxalement, le premier 0-0 du tournoi était peut-être le meilleur match de la compétition grâce à deux équipes qui n’ont jamais cadenassé le jeu, et ont joué leur va-tout. Le plus audacieux est donc récompensé, et à l’image des tirs au but de Young (sur la barre) et Cole (arrêté par Buffon), les Anglais ont manqué leur rendez-vous, et ce, malgré une volonté évidente. La première séance de tirs au but de cet Euro 2012 verra la qualification des Italiens qui défieront les Allemands jeudi prochain à Varsovie, sans Maggio, suspendu.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
france-espagne
L’espagne gère son match sans forcer

L'Espagne élimine les Bleus au terme d'un match maitrisé et sans réelle intensité, mais surtout sans occasions véritables des joueurs...

L’histoire est en route

L'Équipe de France rencontrait l'Espagne dans un quart de finale alléchant. Les Espagnols étaient les grands favoris, mais la France...

À la bonne époque de 1984
Mon France-Espagne

L'Espagne et la France, c'est une longue et intense histoire de rivalité, de duels. Au football, cette relation est exacerbée...

Fermer