L’indice UEFA : quelle est la recette ?

03
septembre
2012

Auteur :

Catégorie : Europe

coefficient-uefa

Amateurs et férus de football, nul doute qu’un jour dans votre existence, vous avez entendu parler du classement des championnats européens à l’indice UEFA, celui-ci déterminant le nombre de clubs d’un championnat ayant droit à participer à la Ligue des Champions ou l’Europa League.

Mais personne s’est amusé à établir leurs petits calculs sur une feuille traînant sur le coin du bureau ou à côté du PC portable (parfois un bout du cours de maths ou un brouillon de numéro à vous rappeler…). Très vite, on n’y comprend rien, il y a toujours un détail qui cloche, on n’arrive pas à retrouver le compte exact … Alors l’indice UEFA, comment se calcule-t-il ? APP y a jeté son coup d’œil.

L’indice UEFA : un vrai casse-tête !

Je ne vous cache pas qu’il m’a fallu des heures et des heures … et des heures, pour décompter, vérifier, ordonner, classer, puis rectifier car il y avait toujours une « saucisse » qui se baladait. Néanmoins, j’y suis arrivé ! A force d’obstination, il va s’en dire !

Bon, premier point, il faut être au point sur les stats et l’utilisation d’excel, car si vous faites ça à la main, vous en avez pour deux ans de purgatoire. Après avoir cherché LA règle de calcul, on remerciera nos acolytes apposant pour la « wikitoile » pour les fameuses méthodes de calcul.

D’abord, il faut distinguer le calcul du « coefficient de l’association » et le calcul du « coefficient du club ». LE premier coefficient correspond à un indice obtenu en cumulant les points obtenus par les clubs de leur pays dans les compétitions européennes sur les 5 dernières années. Ainsi l’indice UEFA d’un championnat révèle assez bien le niveau de celui-ci sur le plan européen. Et cette saison nous entrons dans la période de calcul entre la saison 2008/09 et celle en cours de 2012/13. Cela signifie que les résultats obtenus par les clubs en 2007/08 disparaissent du calcul et donc que si votre club préféré a cartonné cette saison-là et végète depuis, il y a fort à craindre une nette moins-value pour votre championnat.

Indice UEFA : les ingrédients pour une recette réussie

Pour effectuer ce calcul, il suffit de prendre les résultats obtenus par les clubs par pays. Durant les phases éliminatoires (du premier tour qualificatif aux barrages) de la Ligue des Champions ou de l’Europa League, c’est 0,5 point par match nul (même durant les prolongations) et 1 point pour une victoire. Si un club parvient à se qualifier pour la phase de poules de Ligue des Champions, il obtient un bonus de 4 points.

Puis ensuite ? Une victoire rapporte 2 points, un nul, 1 point, une défaite, 0. Votre club accède en 8ème de finale ? Pas de problème, bonus de 4 points. Puis ensuite, 1 point de bonus lors de chaque tour joué du 8ème de finale à la finale pour la Ligue des Champions, du quart à la finale pour l’Europa League. Enfin, vous faites les totaux pour chaque club d’un même pays et vous divisez par le nombre de clubs engagés. Cette année, Lille, PSG, Montpellier, Bordeaux, Marseille et Lyon ont cumulé 17,5 points pour le moment. Cela donne un coefficient 2012/13 de 2,916 ce qui nous place, cette saison, au 13ème rang à égalité avec le Portugal. Le podium est pour le moment occupé par la Croatie, la Suède et la Norvège pour leurs résultats obtenus dans les matchs de qualif. Et donc notre indice UEFA sur les 5 dernières saisons est donc 50,166, nous restons 6ème au classement européen, talonnant de près le Portugal (50,334).

Quels enjeux ?

Et comme vous le savez déjà, seules les trois premières nations ont droit à engager 4 clubs (dont 3 directement qualifiés pour la phase de poules) pour disputer la coupe aux grandes oreilles. C’est l’Espagne cette année qui prend la tête sur l’Angleterre pour le moment. Vous n’êtes pas passés à côté de ce mano à mano ces dernières années. L’Allemagne à la 3ème place maintient la pression sur les deux leaders.

En revanche, le Calcio d’année en année perd du terrain. Il sera cette saison aux coudes à coudes avec le Portugal et la France pour la 4ème place et c’est bien mal engagé avec l’élimination d’Udinese face à Braga lors des barrages, privant l’Italie de précieux points en C1.

Pour votre gouverne, la chute la plus vertigineuse est à mettre à l’actif (ou au passif plutôt) de l’Ecosse, perdant 8 places de rang cette année, passant de la 18ème à la 26ème place actuellement. Elle n’aurait plus le bénéfice d’une entrée d’un de ses clubs en lice lors du 3ème tour d’Europa League. Pas de gros dégât donc. Toutefois, déjà orphelins des fameux « Old Firm », les Rangers ne seront plus là pour rapporter les points et tout va se jouer avec les performances du Celtic. Douche écossaise !

A contrario, le Bélarus (Biélorussie) gagne 4 places. Un gain lié aux bons résultats du BATE Borisov ces dernières années. D’ailleurs, au classement des clubs uniquement sur les résultats continentaux obtenus cette saison, l’équipe bélarusse est la 2ème formation ! Juste derrière le Dinamo Zagreb mais devant les armadas espagnoles et anglaises qui n’ont, il est vrai, pas encore eu le temps de rouler sur les compétitions. Le LOSC est prévenu, et le PSG s’en souvient douloureusement, le BATE sera à prendre très au sérieux.

Concernant l’Europa League, à l’instar de sa compétition mère, chaque match de phases de groupe rapportera 2 points par victoire, un point pour un match nul et 0 en cas de défaite. Même décompte pour la suite de l’épreuve, en rajoutant un point de bonification par tour disputé entre les quarts et la finale.

Pour le calcul des coefficients des clubs, je reviendrai prochainement vous en « compter » mais maintenant vous êtes parés pour réussir votre petite comptabilité.

COEFFICIENT UEFA 2008/2013 au 3/09/12 :

  1. Espagne 73,453
  2. Angleterre 69,535
  3. Allemagne 64,328
  4. Italie 51,981
  5. Portugal 50,334
  6. France 50,166
  7. Ukraine 43,258
  8. Pays-Bas 42,729
  9. Russie 39,665
  10. Grèce 32

COEFFICIENT UEFA SAISON 2012/13 le 3/09/2012 :

  1. Croatie 4,125
  2. Suède 3,625
  3. Norvège 3,3
  4. Belarus 3,25
  5. Chypre 3,25
  6. Espagne 3,142
  7. Belgique 3,1
  8. Russie 3,083
  9. Rép. Tchèque 3
  10. Ukraine 3
  11. Roumanie 3
  12. Angleterre 3
  13. Portugal 2,916
  14. France 2,916
  15. Allemagne 2,642

 Dans le même thème :

Auteur : Kévin Boucard

Travailleur social et médiateur familial, APP me permet de renouer avec ma passion la plus ancienne: décortiquer et partager toute l'actu du foot ! C'est une "addiction" qui m'a frappé dès mes 10 ans !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
old-firm-ecosse
Glasgow orphelin de son « Old Firm »

De grands derbys sont joués chaque année dans le monde entier, mais au pays du Loch Ness se joue le...

tirage-ldc
Paris et Montpellier chanceux, plus compliqué pour Lille

Chaque saison, on l’attend avec beaucoup d’impatience : le tirage au sort de la Ligue des champions avait lieu en...

FOOTBALL : Lille vs Copenhague - Champions League - 29/08/2012
Un Drakkar s’échoue au Grand Stade Lille Métropole

Cette journée du 29 août 2012 conservera, à coup sûr, une saveur particulière, pour les supporters lillois. Une saveur un...

Fermer