Ligue 2 : le bilan à la trêve

23
décembre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

La trêve hivernale débute. Les joueurs pourront souffler et se reposer, avant d’attaquer la dernière ligne droite du championnat.

La trêve hivernale débute, la première partie de saison est bientôt terminée. Les joueurs vont pouvoir souffler et se reposer avant d’attaquer la dernière ligne droite du championnat.

Cette année, la Ligue 2 est très homogène, seules quelques équipes sortent du rang, le FC Metz et le CA Bastia. Même s’il est encore trop tôt pour faire des pronostics, ces deux équipes semblent bien partie pour continuer leur petit bonhomme de chemin. L’un vers l’élite, l’autre vers la descente en National.

Le trio de tête

Dans les hauteurs du classement, la bataille est rude, les places sont chères et les tickets pour monter en Ligue 1 attisent les convoitises. Actuellement, Metz, Angers et Lens sont les trois prétendants. A force d’irrégularités, plusieurs équipes se sont retrouvées tour à tour parmi les trois premiers. A l’heure actuelle, le FC Metz est leader grâce à sa régularité. Et l’équipe entraînée par Albert Cartier paraît être la mieux armée pour l’accession en Ligue 1. Pourtant, la trêve hivernale est souvent mal gérée par les Grenats. De son côté, Lens est capable du meilleur comme du pire, mais les Sangs et Or devrait, sauf accident, monter vers l’échelon supérieur. Enfin, Angers reste sur la bonne dynamique de la saison dernière, mais les hommes de Stéphane Moulin ont perdu des points importants à chaque grand rendez-vous (défaite à Metz et défaite contre Lens). Derrière, plusieurs équipes comme Nancy, Tours, Clermont, ou Dijon talonnent ce trio de tête.

Le ventre mou

Justement, Nancy et Tours peuvent aussi croire à la montée. Le retour mi-octobre de Pablo Correa à la tête de l’ASNL a été bénéfique pour les Lorrains. Les Tourangeaux eux, espèrent jouer les troubles fêtes pendant la deuxième partie de saison. Depuis le début du championnat, l’équipe Tourangelle a fait chuter Lens et Metz, preuve que cette équipe a les qualités pour jouer le haut de tableau.

Les clubs placés de la 6ème à la 14ème places sont eux au coude à coude. Tellement au coude  coude qu’en deux journées, l’ordre peut changer. Pourtant favori cette année, Caen, huitième avec 27 points, déçoit. Le Clermont Foot reste la bonne surprise de ce championnat, ils sont sixième et c’est la deuxième meilleure défense du championnat avec Metz. Du côté de l’Aube, les Troyens sont dixième. Relégué la saison dernière, Troyes a du mal à être régulier, même en comptant Ghislain Gimbert (deuxième meilleur buteur de Ligue 2) dans ses rangs. Les grandes années Auxerroises, elles, sont lointaines. Onzième, les Bourguignons patinent et ce ne sont pas les velléités de départ de Paul Georges Ntep qui vont arranger les choses.

Les équipes en difficulté

Respectivement 15ème, 16ème et 17ème, Brest, Laval et Châteauroux sont à égalité de points et ne sont pas à l’abri d’une mauvaise surprise puisque la zone de relégation est toute proche. Brest, encore en Ligue 1 l’an passé, ne parvient pas à hausser son niveau de jeu et reste sur une cruelle série de 6 matchs sans victoire en championnat … De son côté, l’istréen, Jérôme Leroy et ses 39 ans, tente de tenir son équipe à bout de bras. A 2 points du 1er non relégable, le maintien est jouable mais la tâche sera rude tout comme pour Nîmes (19ème à 4 points de Chateauroux, 17ème) qui vient de se séparer de son entraîneur Victor Zvunka.

Le CA Bastia quant à lui, ferme la marche. Avec une seule victoire à son actif, le promu surprise n’arrive pas à engranger les points et les Corses sont bons derniers. Symbole de la belle saison l’année dernière et meilleur buteur de National avec 26 buts, Romain Pastorelli ne parvient pas à retrouver le même rendement cette année puisqu’il n’à inscrit que 3 buts, ce qui représente tout de même 30% des buts de son équipe !

Bien sûr, la ligue 2 réserve encore son lot de surprises et toutes les équipes n’ont pas encore donné leur dernier mot. Que ce soit en haut ou en bas du classement, tout est jouable et les clubs batailleront ferme pour monter en Ligue 1 ou pour sauver leur peau … en Ligue 2.

Auteur : Pierre Birck

Etudiant en journalisme à Metz.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Comments are closed.

Plus dans Ligue 2
L'attaquant du FC Metz vit une saison compliquée, entachée par une grave blessure. Retour sur une carrière mouvementée.
Thibaut Bourgeois, un attaquant riche en qualité

L'attaquant du FC Metz vit une saison compliquée, entachée par une grave blessure. Retour sur une carrière mouvementée. Thibaut Bourgeois...

L’avant-centre Troyen est actuellement le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 cette saison. Une bonne pioche pour l’ESTAC.
Ghislain Gimbert, de l’ombre à la lumière

L’avant-centre Troyen est actuellement le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 cette saison. Une bonne pioche pour l’ESTAC. Ghislain Gimbert...

Le milieu de terrain messin réussit avec brio sa deuxième saison chez les Grenats, devenant l’une des pièces maîtresse du système de jeu d'Albert Cartier.
Ahmed Kashi, le travailleur de l’ombre

Le milieu de terrain messin réussit avec brio sa deuxième saison chez les Grenats, devenant l’une des pièces maîtresse du système de...

Fermer