Une Ligue 2 café serré

28
octobre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

Au tiers de la saison, APP vous propose un bilan de la Ligue 2 avec un petit arrière goût de foot à l'ancienne.

La 12ème journée s’achève ce soir mais on y voit toujours pas plus clair dans cet ruée vers l’or où presque tout le monde a encore sa chance. La seule certitude c’est  qu’il va falloir sortir le bleu de chauffe et la bonne pelle pour les prétendants car la montée va encore être incroyablement difficile cette année !

Remember Division 1 version 97/98…..

L’antichambre est peuplée de fantômes de glorieux anciens aristocrates. Honneur à l’un d’entre eux, un ressuscité  qui brille : le FC Metz. Les grenats sont de retour et ça fout la banane !

Les tout jeunes footix nourris aux 50 buts par saison de Crisionel Messaldo n’ont sans doute aucune idée de ce que représente le Stade Symphorien en France. Une petite recherche sur google n’arrangera pas la chose, « même pas un titre de champion ? » s’exclameront-ils, déçus. Mais de la déroute infligée au Barça jusqu’à l’épopée des PP flingueurs servis par l’illustre Dany Boffin qui les amènera à deux buts du titre en 98, il ressuscitera des souvenirs made in « formule foot » qui n’ont pas de prix chez les plus anciens. Tout ça pour dire qu’on est heureux de les retrouver vivants après un dangereux passage par la case National l’an dernier. Leur fidèle public se régale ce

// //

matin d’une place de leader chipée ce weekend à Angers lors d’une confrontation directe remporté par les lorrains 1 à 0.

Ceci  dit, attention à ne pas s’enflammer car cette ligue 2 s’annonce comme un grupetto géant sans aucun échappé devant ! S’enflammer, c’est d’ailleurs ce qu’a un peu fait Lens après un début de championnat en fanfare ! En tout cas, c’est ce que disait Ljuboja récemment en revenant notamment sur la défaite fleuve face au Havre : «On s’est cru trop beau, et on a peut-être un peu lâché l’essentiel : la rigueur défensive.». Après la victoire étriquée mais ô combien précieuse face à Nîmes, les lensois ont tout intérêt à soigner leur efficacité loin de Bollaert dans le match décalé de ce soir à Clermont. Car c’est bien là que le bât blesse en ce qui les concerne, outre la gifle reçue dans le superbe stade Océane(6 à 2 quand même), les sangs et or n’ont pris que 5 points hors de leurs bases. Un défaut à corriger s’ils veulent satisfaire les nostalgiques de la lutte pour le titre de 1998. Ha Tony, Siko, Pirès, Kastendeuch….

Les résidents désireux d’exil dorés

Les deux habitués du second étage que sont Angers et Tours trustent pour le moment les deux autres accessits pour la L1. A voir sur la durée. Surtout pour Angers, habitué aux bonnes saisons ponctuées par une déception finale.

Créteil-lusitanos (8ème) et Clermont (9ème) se trouvent à quelques encablures mais une victoire pour les derniers cités, ce soir, contre les hommes de Kombouaré, les verraient faire un bond de quatre places et les positionneraient en outsider sérieux.
We’ll see, we’ll see…

Les « ex » de L1 en embuscade

De la 4ème à la 7ème place, on retrouve quatre pensionnaires récents de L1. Derrière Lens(4ème , 21 pts), se sont positionnés dans  l’ordre Troyes (5ème , 20 pts), Dijon (6ème , 20 pts) et Caen (7ème , 19pts).

Les hommes de JM. Furlan reviennent fort après avoir enfin digéré les nombreux mouvements de l’intersaison. Gimbert, en parlant d’intersaison, a d’ailleurs tout de la bonne pioche et caracole en tête du classement des buteurs(8 cageots). Dijon et Caen sont toujours ambitieux et ont tout les deux l’expérience d’une montée ratée toute récente. Des prétendants sérieux. Comme Nancy qui vient de faire tomber les caennais chez eux et semblent être complètement relancés depuis le retour de l’amoureux du béton, Pablo Correa, aux commandes.

Quelques gros en danger

Brest (12ème) et Auxerre (14ème) n’ont pas perdu tout espoir (respectivement à 6 et 8 pts de la 3ème place) mais sont quand même très mal partis. Dupont comme Casoni se tâtent encore et restent à la recherche de la bonne formule. Les bourguignons donnent l’impression d’être devenus des pensionnaires quelconque de seconde division même s’ils sont toujours capable de sortir l’une ou l’autre pépite comme le démontre Ntep.

Brest, de son côté, vient d’infliger une défaite qui fait très mal à un autre historique du foot français, le Havre ! Le doyen se place juste au dessus de la ligne de flottaison et n’inspire pas vraiment la confiance. Il va falloir se remuer en Normandie !

Comme à l’accoutumé, ça se charcute dans tout les sens en L2. Pas de Monaco ou Nantes qui attirent toute l’attention cette année ! Mais une flopée de prétendants qui peuvent se faire tomber réciproquement à chaque journée. Une rude bataille s’annonce pour la montée. En bas de classement, attention aux historiques qui se pensent à l’abri. L’histoire récente a réservée de biens mauvaises surprises à plus d’un ténor. Ça ne fait que commencer !

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Comments are closed.

Plus dans Ligue 2
stade-oceane
Pluie de buts au Stade Océane

Après la large défaite du SCO d’Angers à Laval (4-1), le RC Lens n’a pas su profiter de l’occasion pour...

Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant Hafiz Mammadov est le nouveau propriétaire du RC Lens. Lumière sur cet investisseur énigmatique.
Mais qui est Hafiz Mammadov ?

Alors que la DNCG vient tout juste de donner un avis favorable pour le maintien du RC Lens en Ligue...

calendrier ligue 2 2013 2014
Calendrier Ligue 2 saison 2013/2014

Dévoilé ce jeudi matin par la Ligue de Football Professionnel, voici le calendrier de la Ligue 2 pour la saison...

Fermer